AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Date or not date ? |Pv Masahiro|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nakajima Reizo
avatar
Messages : 66
Pseudo : Natia / Korea
Feat : Park Sang Hyun [Thunder]
Arrivé à Yuai le : 21/12/2016
Yens : 14
Age : 25 ans
Groupe : Genius



F*cking Genius
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Date or not date ? |Pv Masahiro|   Mer 8 Fév - 20:43

Ce fut en jetant un coup d’œil à l’heure affiché sur son écran que Reizo s’étira et prit la décision de rentrer chez lui. Il avait bien travaillé et la traduction des documents pour la prochaine réunion seraient prêts. Il n’avait aucun doute là-dessus. Il pouvait être fier de lui, du moins, il se sentait fier de lui. Il allait aider une réunion à se passer dans de bon terme. C’était sa manière à lui de jouer les super héros derrière son écran ou lors de réunion. Il ne pouvait pas aller directement sur le terrain, mais pour le coup, il se disait qu’il préférait laisser sa sœur s’en occuper. Reizo changeait le monde à son niveau, il en était persuadé. Prenant une bonne bouffée d’air, le jeune homme prit son téléphone pour envoyer un message à son futur beau-frère. Vu que sa sœur était en mission pendant plusieurs jours, il avait décidé d’inviter ce dernier chez lui, il voulait de ce fait, confirmer l’invitation. De toute manière, cela leur permettrait de mutuellement oublier leur solitude, mais aussi renforcer leur lien. Mieux vaux bien s’entendre avec la personne qui allait bientôt rentrer dans votre famille. Cela serait une bonne chose pour les relations familiales, après tout, si sa sœur était prête à l’épouser, c’était forcément quelqu’un de bien. Il est vrai qu’ils avaient déjà eu l’occasion de se fréquenter en privé pour le travail. Mais rien de plus. Enfin, rien… Ce n’était pas totalement vrai. Reizo avait eu quelque questionnement vis-à-vis de lui, mais cela était au fond qu’une forme d’admiration.

Alors qu’il rangeait ses affaires et notamment son téléphone le jeune homme prit sa liste de course. Bon ! Le tout était de lui préparer un petit repas sympathique ! Reizo n’était surement pas le meilleur cuisinier, mais il se défendait assez bien. Il n’avait jusqu’à présent jamais fait quelque chose d’immangeable. Filant directement faire ses courses, le jeune homme ne prit pas beaucoup de temps avant de finir. Il resterait sur un plat typiquement japonais et simple. Il n’avait pas besoin de l’impressionner sur ses talents de cuisine après tout. Ce n’est pas comme-ci, il était une jeune femme qui cherchait à montrer qu’elle était douée en cuisine et une future bonne épouse. Ah … Les joies d’être un homme. Tout en rentrant tranquillement chez lui, le jeune homme se dirigea vers un immeuble assez ancien, mais pas sale pour autant. Reizo vivait au quatrième étage avec ascenseur, bien que ce dernier très capricieux fonctionne un jour sur quatre. Bien sûr, nous étions sur un jour où il décidait de ne plus fonctionner. Mais par chance, Reizo était assez motivé pour ne pas se mettre à pester contre ce dernier. Il faut dire qu’il n’avait pas grand-chose dans ses sacs de courses.

Finalement la préparation du repas mit un peu plus de temps que prévu. Reizo avait finalement mis les bouchées doubles pour faire quelque chose d’assez beau à voir. Pourquoi faire autant d’effort pour Masahiro ? Il n’en savait rien. Peut-être qu’au fond de lui, il voulait l’impressionner. En regardant l’horloge, il pu y lire dix-neuf heure, encore une heure devant lui. Se regardant un bref instant, le jeune homme ne put s’empêcher de faire une moue. Bon, ce n’était pas le moment de rester habillé de la sorte. Il avait réussir à se salir et tâcher ses vêtements sans aucune limite. Filant de ce fait dans sa chambre puis dans sa salle de bain, le jeune homme ne mit qu’un court laps de temps pour sortir tout propre et tout beau. Il avait fait le choix de laisser ses cheveux sécher naturellement, les essuyant rapidement et les laissant pour la suite en bataille. S’installant tranquillement dans son canapé, le jeune homme alluma sa télévision pour se livrer à son sport préféré. Le zapping sur les langues étrangères. Il se mettait au défi de ne pas comprendre une seule langue sur le bouquet de chaînes étrangères qu’il avait prit. Ce fut un documentaire en russe qui attira son attention. Cela serait un bon moyen pour faire passer le temps et attendre patiemment l’arrivée de Masahiro.
Revenir en haut Aller en bas
Kobayashi Masahiro
avatar
Messages : 45
Pseudo : WAX
Feat : Woo Jung Jin
Arrivé à Yuai le : 22/12/2016
Yens : 41
Age : 30 ans.
Groupe : Genius.
Alter : Psychokinésie.
Vit à : Quartier Sud.



F*cking Genius
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Date or not date ? |Pv Masahiro|   Mer 8 Mar - 22:24
C’était bien le soir où il ne fallait pas qu’il soit en retard et pourtant… Masahiro n’avait pas fait attention, bien trop occupé sur un dossier qui semble traîner depuis des semaines. Ce dossier en question pose bien des problèmes à tous les ingénieurs de son service et ils semblent incapables de résoudre ce foutu bug qui ne cesse de retarder la date finale. D’ailleurs, il s’étonne de ne pas avoir de plainte à ce sujet. Dans un sens, tant mieux, il n’avait pas besoin d’avoir quelqu’un sur son dos pour rajouter un peu plus de stress à son travail quotidien. Il avait tardé à résoudre une sorte d’équation interminable et indéchiffrable pour beaucoup de personnes qui ne sont pas spécialisées dans les mathématiques appliquées, mais en tout cas, pour lui, c’était clairement compréhensible : quelque chose cloche là-dedans et il semble impuissant face à cela. Il avait eu beau demander à de l’aide à ses collègues, mais eux aussi restent perplexe en lisant les résultats. Il y avait une faute. Une faute qu’il voulait à tout prix corriger, mais il n’y parvenait pas. Il y parviendrait certainement pas ce soir, il pourrait bien y rester toute la nuit, mais pour l’instant, il avait surtout besoin de ne plus voir tous ces chiffres et toutes ses lettres pour ne pas devenir complètement fou. Il devait s’en éloigner pour mieux revenir dessus demain matin. Oui, ça ira mieux demain matin. Du moins, il l’espère.
Il leva (enfin) la tête de sa tonne de paperasse et de son écran d’ordinateur. Il vit l’heure qui avait encore avancée à une allure folle, il avait réussi à se mettre réellement en retard pour son rendez-vous. « Rendez-vous » est un bien grand mot, il doit juste dîner avec son beau-frère. Il avait promis à sa future fiancée de faire des efforts pour bien s’entendre avec son frère et c’est ce qu’il va faire durant son absence. Du coup, les deux hommes s’étaient donné rendez-vous pour parler, de tout et de rien, en mangeant un morceau. Un point positif pour ce soir : il n’aura pas besoin de cuisiner. Après le travail, Masahiro est souvent pris d’une sorte de fainéantise dont il n’arrive pas à se dépêtrer avant des heures voire des jours ou des semaines. Les calculs lui bouffent son énergie et il n’est bon à rien, pour la suite.
Masahiro rangea rapidement ses dossiers et éteignit son ordinateur. Il se leva, ensuite, de son siège et enfila sa veste. Il se dirigea jusqu’à la porte de son bureau, éteignit les lumières et quitta définitivement (pour aujourd’hui, du moins) l’agence. Il devait accélérer le pas s’il ne voulait pas que Reizo l’attende encore pendant trop longtemps.

En un peu plus d’une demi-heure, il se trouva face à la porte de l’habitation de Reizo. Il y frappa un coup, puis il attendit quelques secondes avant qu’on ne vienne lui ouvrir la porte. Lorsqu’il vit le jeune homme face à lui, il s’excusa aussitôt de son retard. S’il y avait bien quelque chose que Masahiro ne supporte pas, c’est être en retard et pourtant, il s’était permis de l’être ce soir qui n’était, en définitive, pas le bon soir pour l’être.
« J’espère ne pas t’avoir trop fait attendre. » dit-il, en entrant dans le logement, lorsque son beau-frère le laisse entrer.
Il avança jusqu’à une chaise, trônant autour d’une table et retira sa veste pour la déposer sur le dossier de celle-ci. Il sentit une délicieuse odeur provenant sûrement de la cuisine et il ne put s’empêcher d’interroger Reizo sur ce qu’il avait bien pu mijoter en l’attendant. En réalité, Masahiro ne savait pas ce qu’il devait lui dire ni quoi faire. Il faisait ça avant tout pour faire plaisir à Akiko.
Revenir en haut Aller en bas
Nakajima Reizo
avatar
Messages : 66
Pseudo : Natia / Korea
Feat : Park Sang Hyun [Thunder]
Arrivé à Yuai le : 21/12/2016
Yens : 14
Age : 25 ans
Groupe : Genius



F*cking Genius
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Date or not date ? |Pv Masahiro|   Mer 22 Mar - 21:40
Tout devait être prêt à présent, assis à sa table de salle à manger, le jeune homme souffla doucement. Tout cela était presque parfait … Parfait … Si on oubliait le fait que Masahiro n’était pas là … Reizo pencha son corps pour voir l’horloge dans son petit salon. Hum … Il était en retard, est-ce qu’il avait oublié ? Il ne l’espérait pas ! Il n’avait pas fait tout cela pour rien tout de même ? Soufflant doucement, il posa sa tête dans sa main du bras accoudé sur la table tout en regardant autour de lui. C’était ridicule … Il aurait mieux fait de ne jamais lui proposer de venir. Comment pouvaient-ils s’entendre après tout ? Ils n’avaient pas grand-chose en commun. Mis à part une mission … Ils n’avaient jamais eu l’occasion de passer du temps ensemble. La seule chose qu’il savait exactement de lui … C’est qu’il était vraiment beau. C’était quelque chose de bien déjà non ? Après c’était le souci de Akiko non ? Bien qu’il avait intérêt d’être quelqu’un de bien … Pour épouser sa sœur. Certes, on n’allait pas lui demander son avis … Après tout sa sœur était déjà fiancé avec ce type !

Se levant de sa chaise, le japonais vaqua à ses occupations avant de sursauter en entendant quelqu’un à sa porte. Oh ! Le voilà ? Etrangement, il se sentit comme heureux et quelque peu léger… Hum. Il ne saurait l’expliquer mais finalement, passer du temps avec lui ne lui déplaisait pas. Peut-être que sous la colère il avait simplement voulu se mentir à lui-même. Il avait simplement eu peur que le jeune homme ne vienne pas au rendez-vous. Se dirigeant alors vers sa porte d’entrée, Reizo poussa tranquillement cette dernière pour inviter son futur beau-frère à rentrer. Une bonne chose … C’était qu’il avait la décence de s’excuser pour son retard. Cela était loin d’être négatif, c’était même assez positif. Souriant légèrement le plus jeune s’inclina poliment. « Il n’y a pas de mal ! » Après tout, il était là à présent. L’observant du coin de l’œil en fermant la porte derrière lui, il ne put que se mordre l’intérieur des joues devant la beauté de cet homme. Il allait finir par être jaloux. Comment faisait-il pour être aussi beau ? Sa sœur avait très bien choisi …

Laissant tranquillement Masahiro rentrer dans son logement, Reizo s’écarta de lui et il l’écouta prendre à nouveau la parole. Hum. Fallait-il dire la vérité ou mentir juste dans le but de sembler bien élevé ? Surement la seconde solution. Sa sœur n’apprécierait pas qu’il soit mal poli. « Ce n’est pas grave … J’étais un peu en retard moi également … J’ai eu le temps de finir ma préparation du repas. » Se retournant vers lui pour lui sourire, il lui indiqua de le suivre. « Tu as bien travaillé ? Pas trop fatiguant ? » Il fallait bien lui faire un peu la conversation non ? Cela n’était pas facile de trouver un sujet quand on connait que peu une personne. « En tout cas, j’espère que tu as faim … Je pense avoir trop préparé de chose … » Allant en direction de la cuisine il se mit à regarder son plat qui continuait de chauffer tranquillement. En tout cas, cela sentait bon, c’était déjà une bonne chose non ? Se penchant un peu par la porte de sa cuisine il chercha du regard Masahiro. « Tu peux t’installer … Tu veux boire quelque chose ? » Ou comment essayer d’être l’hôte le plus agréable possible …



   
Weep little lion man
   you'll never be what is in your heart

   

Revenir en haut Aller en bas
Kobayashi Masahiro
avatar
Messages : 45
Pseudo : WAX
Feat : Woo Jung Jin
Arrivé à Yuai le : 22/12/2016
Yens : 41
Age : 30 ans.
Groupe : Genius.
Alter : Psychokinésie.
Vit à : Quartier Sud.



F*cking Genius
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Date or not date ? |Pv Masahiro|   Ven 31 Mar - 20:54
Masahiro arriva en retard à son rendez-vous, mais, par chance, Reizo avait bien pris la chose et lui avait même fait part que lui aussi, l’était également. Il ne crut que moyennement à cette information. Reizo avait l’air plutôt en avance : la table était mise, le repas sur le feu, il y avait aucune précipitation dans ses faits et gestes. Il ne releva pas vraiment tout cela, ça l’arrangeait juste que son futur beau-frère ne soit pas fâché. Il entra, retira sa veste et la déposa sur une chaise non loin d’eux.
Après cela, il entendit le plus jeune lui demander des banalités comme le fait d’avoir bien travaillé aujourd’hui ou de ne pas être trop fatigué. Masahiro lui répondit :
« Ça va. Les dossiers sont un peu compliqués ces derniers temps, mais ça va s’arranger. »
Ce n’était pas totalement vrai. Il était crevé, il avait mal à la tête et il donnerait tout pour avoir quelques jours de congés afin de ne plus croiser ces calculs qui commencent sérieusement à lui retourner le cerveau. Reizo ne tarda pas longtemps pour lui indiquer que le repas sera bientôt prêt. Masahiro se mordit la lèvre, il fallait qu’il fasse des efforts, il le devait. Vraiment. Il serait obligé de manger, obliger de sourire, de bien se tenir, alors qu’il n’avait qu’une envie : aller se coucher. Il n’a absolument rien contre le frère de sa femme, il a juste la tête dans un état pitoyable et il se demanda, sur le coup, s’il va réussir à tenir le coup toute la soirée, en espérant que celle-ci ne soit pas trop longue. Ils avaient déjà assez de difficultés pour communiquer, alors si, en plus, le repas doit se passer dans le plus grand des silences, il risque sérieusement de s’endormir la tronche dans son assiette et ça, c’est bien quelque chose qui pourrait déplaire au brun et il deviendra le « connard, mal élevé » qui compte épouser sa sœur.
Masahiro soupira intérieurement, il doit arrêter de toujours s’inquiéter de tout et de rien, de se poser des milliards de questions qui ne font qu’accentuer un mal qui ne cesse de cogner contre sa boîte crânienne.

Reizo lui proposa ensuite de s’installer, chose qu’il fit en s’asseyant sur la chaise, celle où il a déposé sa veste quelques minutes plus tôt. Il lui confirma, ensuite, qu’il serait ravi de boire quelque chose. Il ne demanda pas de l’alcool, ça le mettrait dans un sale état.
« Est-ce que tu as un jus de fruits ? Jus d’orange, de pomme, n’importe, ça fera l’affaire. » dit-il.
En attendant son hôte revenir avec les boissons, Masahiro se questionna quelques secondes en se demandant ce qu’il peut bien faire ici et pourquoi il a accepté cette invitation. En définitive, il n’a pas grand-chose à lui dire et non pas parce qu’il ne l’apprécie pas, mais plutôt parce qu’il ressent quelque chose, quelque chose d’étrange à son égard et qu’il craint de faire la plus grosse bêtise de sa vie en restant à ses côtés. Il secoua vivement la tête et attendit sagement assit, les coudes sur la table. Reizo revint rapidement et il le remercia d’avoir apporté les boissons. Il fit de même que lui lorsqu’il était entré dans son appartement. Il lui demanda :
« Et toi ? Ça se passe bien à l’agence ? »
Il n’était pas le meilleur pour lancer une conversation. Et, en soit, il n’arrangeait rien à la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Nakajima Reizo
avatar
Messages : 66
Pseudo : Natia / Korea
Feat : Park Sang Hyun [Thunder]
Arrivé à Yuai le : 21/12/2016
Yens : 14
Age : 25 ans
Groupe : Genius



F*cking Genius
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Date or not date ? |Pv Masahiro|   Mer 5 Avr - 18:03

Attendant sagement la réponse de Masahiro depuis sa cuisine, Reizo doit avouer qu’il se sentait un peu nerveux. C’était une situation un peu gênante. Son futur beau-frère était dans sa salle à manger. Le type qui … Avait un petit quelque chose de perturbant. Enfin bon, Akiko serait surement ravie de voir les efforts qu’ils pouvaient faire pour rendre les relations plus faciles après leur mariage. Bon, il voulait un jus de fruit. Cela n’était pas trop difficile à satisfaire. « D’accord ! Je vais te ramener cela dans ce cas ! » Une voix toujours enjouée et chantante, Reizo avait l’impression de jouer les personnages d’un manga à l’eau de rose. Être le petit frère de la femme aimée. Le style de petit frère bedonnait et un peu bébête sur les bords. Rah ! S’il pouvait être simplement le héros d’une histoire … Attrapant un jus d’orange dans son réfrigérateur, le jeune homme se servit une bière. Si Masahiro était raisonnable, pas lui. Il faut dire qu’il avait besoin de quelque chose pour essayer de se détendre. Après tout, ils allaient avoir de quoi manger, il n’avait aucun risque de finir à se rouler sous la table complétement bourré. Revenant dans la salle à manger, il déposa les boissons tout en prenant place en face de son futur beau-frère. Hum. Attrapant son verre, il prit rapidement une gorgée. Non, ce type était décidément trop beau pour être légal. Est-ce qu’il savait qu’il dégageait quelque chose d’assez charismatique ? Reizo avait l’impression de s’effacer à côté de lui. Enfin … Cela ne changera pas de son habitude à côté de sa sœur. Reposant son verre tranquillement, son regard se posa sur son vis-à-vis sans savoir quel thème aborder. Cette soirée risquait d’être très longue s’ils n’avaient rien à se dire.

Par chance, Masahiro tenta de lancer la conversation. Oh ! Oui, bonne idée de discuter de quelque chose. « Oui, ca va … Juste une réunion importante dans plusieurs langues, donc j’ai pas mal de paperasse à régler … Ca et les nouveaux arrivants que je dois aider au mieux … Mais bon après … C’est assez … Facile pour moi. » Non pas qu’il voulait se vanter, mais cela se faisait vraiment naturellement et tout seul la traduction dans sa tête. Il avait juste à réécrire des documents plusieurs fois ou parler et expliquer des choses aux personnes. « Mais dans l’ensemble je me plais bien. C’est sympa. » Affichant un léger sourire, le jeune homme reprit une gorgée de sa bière avant de se lever pour retourner dans la cuisine.

Rapidement Reizo revint avec les plats pour tout disposer sur la table en souriant. Il regarda un instant le repas avant de se mettre à rire un peu « Je suis désolée d’avance, je ne pense pas que cela soit aussi bon que les repas que peut faire Akiko… Je sais me faire à manger pour moi seul, mais dès que je reçois c’est un peu la galère. » Jouant les « femmes » au foyer parfaite jusqu’au bout, Reizo servit son invité avant de se servir lui également. Prenant place sur sa chaise il lança d’une voix presque enfantine. « Bon appétit ! » Cela était le moment de se remplir l’estomac ! Bon cela ne devrait pas être si mauvais que cela si ? Alors qu’il prenait une première bouchée, il fut surpris du goût, un peu trop cuit, mais pas dégoutant pour autant. Hum. Il espérait que Masahiro ne le remarquera pas trop. Levant les yeux vers le beau jeune homme il resta un bref instant à l’admirer avant de se lancer dans une question. « Comment tu as rencontré Akiko ? Qu’est-ce qui te plais chez elle ? » Et pourquoi tu es aussi parfait ? Hum. Non … Ca il ne pouvait pas lui demander. Cela serait beaucoup trop étrange sinon.



   
Weep little lion man
   you'll never be what is in your heart

   

Revenir en haut Aller en bas
Kobayashi Masahiro
avatar
Messages : 45
Pseudo : WAX
Feat : Woo Jung Jin
Arrivé à Yuai le : 22/12/2016
Yens : 41
Age : 30 ans.
Groupe : Genius.
Alter : Psychokinésie.
Vit à : Quartier Sud.



F*cking Genius
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Date or not date ? |Pv Masahiro|   Jeu 6 Avr - 21:47
Masahiro considéra le temps long et éternellement ennuyeux. Ce n’était pas la faute de Reizo, il n’aidait pas non plus pour mouvementer leur rencontre. De quoi, est-ce qu’ils pourraient bien discuter ? Ils travaillent au même endroit, côtoient pratiquement les mêmes personnes et se partage, plus ou moins, une personne en commun : Akiko. C’est assez difficile d’avoir une discussion lorsque rien de nouveau semble se produire dans votre vie. Du coup, il attendait sagement, assit sur cette chaise plutôt confortable, que le brun revienne avec leurs boissons respectives.
Lorsqu’il les déposa, il le remercie brièvement et tenta de lancer un dialogue sans vraiment aboutir à quelque chose. Reizo prit le temps de lui répondre en lui expliquant son rendez-vous et sa fascinante capacité à dialoguer dans toutes les langues. Leurs capacités pourraient être une bonne idée pour tenter de converser sans y insérer un grand moment de silence. C’est vrai, ils ont chacun cette sorte de petit pouvoir qui ne ressemble absolument pas et qui semble fascinant pour chaque personne qu’ils croisent, mais pas eux-même. Pour eux, c’est tout bonnement normal de savoir faire telle ou telle chose, mais pas pour les autres. Masahiro ne s’attarda pas longtemps sur cette idée logée dans un coin de son cerveau. Il continua d’écouter son futur beau-frère avant qu’il ne le voit partir pour ramener les plats afin qu’ils puissent commencer à dîner sans trop tarder. Reizo s’excusa de l’aspect de ses plats, qui à première vue, pour Masahiro, semble plutôt bon que mauvais. Il hocha la tête négativement en souriant, il rajouta, par politesse :

« Ce n’est rien, ne t’en fais pas. »

Et c’était tout. Qu’est-ce qu’il pouvait être stupide ! Il renfermait encore une fois leur conversation et semblait ennuyer plutôt qu’autre chose. Il grimaça sur le coup, il se détestait vraiment sur ce coup. Il reprit ses esprits rapidement et souhaita un bon appétit également à Reizo lorsque celui-ci le lui dit avant. Il découpa le contenu de son assiette et prit une première bouchée. C’était un petit peu trop cuit, mais le résultat était bon. Il continua à manger jusqu’à ce que le brun lui demande comment est-ce qu’il a rencontré sa future femme et qu’est-ce qui lui plaît chez elle. Masahiro s’arrêta de mâcher. Comment il l’avait rencontré ? C’était très simple, c’était au travail. Encore une fois, ce boulot a vraiment tendance à réunir toutes les personnes qu’il doit rencontrer en dehors de l’agence. Et qu’est-ce qui lui plaît ? Aujourd’hui, il ne sait plus ce qui l’a attiré vers elle. Peut-être le fait qu’elle soit joyeuse, très ouverte au monde entier et qu’elle soit à l’écoute. Peut-être, oui. Comment a-t-il fait pour oublier pourquoi elle le fascine ? Il en vient à se poser une question essentielle vers son futur très proche : est-ce qu’il est toujours amoureux d’elle ? Masahiro déglutit. Il se sentit incapable de répondre à cette question. Pourquoi ? Qu’est-ce qui lui arrivait ? Il regarda son assiette, d’un air complètement vidé avant de répondre :

« Et bien… Tu dois, sans doute, t’en douter, on s’est rencontré à l’agence. Il sourit nerveusement avant de rajouter : Je… Je crois que c’est son sourire qui m’a fait craquer, puis sa gentille. Elle est assez extraordinaire dans sa manière d’être, elle n’a peur de rien, elle ose. Il laissa encore ce moment de silence planer entre eux, mais il se reprit soudainement, il ne devait pas laisser un doute lui échapper et le retransmettre à Reizo. Enfin, tu dois savoir tout ça depuis plus longtemps que moi. »

Dieu que cette phrase était nulle aussi. Il s’arrêta de parler, retournant dans sa coquille, pour ne pas s’enfoncer un peu plus dans ce trou qu’il est en train de creuser.
Il reprit une bouchée de son assiette. À présent, il se forçait. Il n’avait plus faim et s’était dégoûté lui-même de tout cela. Il revint à penser à cette subite question à laquelle il n’avait pas su répondre. Il se mit à fixer dans le vide, un peu par hasard. Il devait arrête tout de suite de fixer ce verre qui ne lui à rien fait. Il serait capable de le faire éclater en mille morceaux et il était hors de question de semer davantage le trouble entre Reizo et lui. Avant même qu’il ne rend réellement compte, le verre bougea, seul, de quelques centimètres. Il reprit vivement ses esprits.

« Pardon ! » dit-il assez confus.

Qu’est-ce qui lui arrivait ?
Revenir en haut Aller en bas
Nakajima Reizo
avatar
Messages : 66
Pseudo : Natia / Korea
Feat : Park Sang Hyun [Thunder]
Arrivé à Yuai le : 21/12/2016
Yens : 14
Age : 25 ans
Groupe : Genius



F*cking Genius
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Date or not date ? |Pv Masahiro|   Ven 7 Avr - 19:46

Le repas était assez calme, il faut dire que Reizo ne savait pas réellement quoi lui dire. Et puis … Ils ne se connaissaient pas au fond. Que voulez-vous vous dire ? Pourtant Reizo avait eu l’idée de simplement lui demander comment il avait rencontré sa sœur et surtout comment il était tombé amoureux d’elle. Tout revenait à Akiko, mais en même temps … Cela n’était pas possible pour lui de ne pas parler d’elle dans cette situation. Regardant assez curieux son futur beau-frère, Reizo, le trouvait légèrement étrange. Mais après tout, peut-être qu’il avait simplement du mal à apprécier son repas un peu trop cuit. Cela pouvait se comprendre totalement. Il l’écouta prendre la parole et ne put s’empêcher de sourire en coin. Ils finissaient par ne parler que de l’agence malgré les divers sujets, comme quoi … La vie avait l’air alors de se résumer seulement à travers leur travail. C’était presque triste non ? Alors qu’il continuait son repas, il l’écouta dire ce qui avait plu au jeune homme chez sa sœur. C’est vrai, il avait raison sa sœur était tout cela à fois. Elle semblait tellement parfaite. C’était limite frustrant … Baissant les yeux sur son assiette, le jeune homme se reconcentra sur son repas. « C’est bien dans ce cas. Je suis content de voir que quelqu’un aime à ce point ma sœur. » Il arrivait à envier sa sœur qui était aimée par un si bel homme. Non pas que les hommes l’attire ! Non … Non … Mais il fallait être réaliste, cet homme était beau. Même s’ils avaient du mal à communiquer, Reizo était persuadé que sa beauté n’était pas sa seule qualité.

Le silence semblait s’installer de nouveau entre eux. Soufflant doucement sur son repas, Reizo fut comme attiré par Masahiro. Il faut dire que le jeune homme semblait … Etrange. Regardant le verre se déplacer sur la table et manquant un arrêt cardiaque en s’imaginant devoir nettoyer. Le jeune homme fut surpris des excuses de Masahiro. Mais euh … Reposant la bouchée qu’il comptait à la base manger, il fixa son invité. « Ce n’est pas très bon hein … Ouais je sais … » Il faut dire que Reizo ignorait la véritable raison de ses agissements. Il n’avait après tout, pas l’occasion de lire dans ses pensées. Il maitrisait toutes les langues sauf celle du langage corporel. Cela aurait très pratique non ? Mais bon, peut-être que cela aurait été un peu flippant sur les bords… « Peut-être qu’on aurait dû commander à manger… Cela aurait été plus simple et … » Il soupira longuement avant de fixer le plafond de son logement. « C’était une erreur non … On n’a rien en commun à part Akiko. Comment est-ce qu’on pourrait s’entendre. » Reizo lâcha un triste soupire, ouais rien en commun … « Tu dois plus avoir l’habitude de trainer avec des gens aussi beaux que toi. Tu dois t’ennuyer ici … » Le jeune homme se leva pour aller dans la cuisine et se prendre une bière. A quoi bon après tout jouer les gens civiliser, Masahiro était surement un homme demandé qui trainait avec de belles personnes tout comme sa sœur. Son pitoyable appartement et sa bouffe trop cuite n’était pas bien par rapport à lui.

Reizo voudrait s’en foutre royalement de son avis, mais au fond de lui. Il savait qu’il voulait lui plaire. C’était stupide non ? Buvant sa bière, le jeune homme revint dans la salle à manger et il s’appuya contre le mur en fixant Masahiro. « Je … Désolé… Je n’aurais pas dû m’en prendre à toi je suis juste… En colère et peut-être un poil jaloux. » C’est vrai quoi … Pourquoi sa sœur avait le droit à tout, un pouvoir super et utile, une vie remplie d’aventure et d’amis géniaux et surtout d’un futur époux qui était à faire verdir de jalousie n’importe qu’elle fille dans le coin. « Ce n’est pas toujours facile d’être juste au second plan sans arrêt derrière ma sœur. Elle … Elle est tellement brillante par rapport à moi. » Il se remit à boire tranquillement en fixant la chaise devant lui. « Et tu dois penser que je suis juste un petit frère ingrat, tu as le droit. Je le suis. » Akiko avait fait beaucoup pour lui, mais il était obligé de se plaindre.



   
Weep little lion man
   you'll never be what is in your heart

   

Revenir en haut Aller en bas
Kobayashi Masahiro
avatar
Messages : 45
Pseudo : WAX
Feat : Woo Jung Jin
Arrivé à Yuai le : 22/12/2016
Yens : 41
Age : 30 ans.
Groupe : Genius.
Alter : Psychokinésie.
Vit à : Quartier Sud.



F*cking Genius
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Date or not date ? |Pv Masahiro|   Dim 9 Avr - 15:11
Dans sa rêverie, Masahiro ne se rendit pas compte qu’il aurait pu briser ce verre, qu’il avait pris pour objectif, en mille morceaux. Il s’en voulait d’avoir eu cette espèce de blocage qui a sûrement dû effrayer Reizo, sans qu’il ne l’est vraiment voulu. Il n’eut pas vraiment le temps de se remettre de toutes ses pensées qui s’étaient mises à défiler, sans pouvoir s’arrêter, dans ce qui lui sert de cerveau. Il s’en voulait d’avoir eu un moment d’absence à penser à quelque chose qui n’avait pas lieu d’être et tout cela pour une simple question. La chose était pourtant très simple : est-ce que tu l’aimes (encore), oui ou non ? Il se rendit compte qu’il n’avait plus du tout la réponse, mais pourquoi ? Peut-être, s’étaient-ils précipités pour tout planifier, peut-être que le fait de prévoir cet événement le terrifier, sans qu’il en est pleinement conscience, peut-être qu’il venait de réaliser qu’après ça, ils ne pourront plus revenir en arrière et qu’ils ne plus vaguer seuls, chacun de leur côté. Ça faisait un moment qu’Akiko était absente, il avait pu communiquer un peu avec elle, mais elle était bien trop prise par son travail. Masahiro comprends parfaitement qu’ils n’aient pas le temps de se parler, il comprend aussi qu’il y a des priorités plus importantes lorsque l’on est en voyage d’affaire. En pensant à cela, il se rendit compte que ça faisait bien trop longtemps qu’ils ne s’étaient pas donné de nouvelles. Combien de jours, au juste ? Il n’est même pas foutu de s’en souvenir. Il repensa, à nouveau, à toutes ses choses et revint à lui lorsqu’il entendit la chaise de Reizo grincer. Il venait de se lever pour s’éloigner et semblait quelque peu agacé. Masahiro ne l’avait même pas entendu parler et si ça se trouve, il lui avait demandé quelque chose et il n’avait même pas été fichu de lui répondre. Décidément, cette soirée s’annonce autrement que ce qu’il avait prévu. Il songea, un instant, au fait qu’il aurait dû annuler ce dîner. Il aurait pu prétexter tout et n’importe quoi, mais il aurait mieux fait de ne pas venir ici, de ne pas se forcer à manger, de ne pas forcer Reizo à le supporter. Il grimaça. Il ne sut s’il devait rattraper son beau-frère ou s’il devait attendre qu’il revienne de lui-même. Qu’est-ce qui lui avait bien pu lui dire ? Il reprit une bouchée de la nourriture un peu trop cuite. En mâchant, il se disait encore qu’il n’avait vraiment pas faim.

Reizo revint avec une nouvelle bière à la main. Il n’avait même pas fait attention qu’il en était déjà à la deuxième, lui, n’avait bu qu’une gorgée de son jus de fruits. Il était en train de vexer son hôte plutôt que de lui faire plaisir et ça, c’était réellement immonde de sa part. Reizo s’appuya contre un mur, non loin de la table et l’écouta s’excuser de s’en être pris à lui et d’être jaloux. Comment cela ? Masahiro ne voyait pas de problème. Il n’avait pas réellement pris tout ce qu’il venait de lui dire comme une menace de sa part ou même, il n’avait pas décelé une pointe de jalousie dans sa voix. Il était vraiment à côté de la plaque ce soir, il ne suivait rien, il ne remarquait rien. Il s’insulta intérieur d’imbécile. Il cesse de penser lorsque Reizo se confia sur son enfance, du moins, sur son rôle de second de la famille. Il s’en voulait davantage de ne pas plus lui parler, il s’en voulait encore plus de ne pas l’avoir écouté pendant un moment, tout cela parce qu’il s’occupait de sa petite personne et qu’il s’inquiète de ses sentiments à l’égard de sa future femme. Il se mordit la lèvre, nerveusement. Qu’est-ce qu’il pouvait être con !

« Je ne pense pas que tu sois ingrat, ni jaloux… lui dit-il d’un ton calme. Je suis désolé, je ne sais pas ce que c’est d’avoir un frère ou une sœur, je ne me suis pas rendu compte que tu es malheureux à cause de… nous. Dire « nous » lui écorcha quelque peu la langue, quelque chose le gênait, mais il ne sut ce que c’était. Et cesse de t’inquiéter à propos du repas, c’est juste un peu trop cuit, mais c’est mangeable. Il esquissa un sourire, il se voulait rassurant, mais il ne sut vraiment s’il l’avait été. Je suis désolé pour ce soir, je ne suis pas au meilleur de ma forme et je n’ai pas été très agréable avec toi. Je devrais peut-être rentrer et on pourra remettra ça, un peu plus tard, non ? Il regardait Reizo attendant une réponse de sa part, mais anticipa en lui proposant une nouvelle date pour un nouveau rendez-vous. Ce week-end, si ça te dis ? »
Revenir en haut Aller en bas
Nakajima Reizo
avatar
Messages : 66
Pseudo : Natia / Korea
Feat : Park Sang Hyun [Thunder]
Arrivé à Yuai le : 21/12/2016
Yens : 14
Age : 25 ans
Groupe : Genius



F*cking Genius
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Date or not date ? |Pv Masahiro|   Mer 12 Avr - 18:22

Il n’aurait jamais cru avoir à exploser de la sorte. Mais apparemment …. Cela n’avait pas l’air de choquer Masahiro qui était des plus calmes. Reizo resta surpris contre son mur à l’écouter prendre la parole. Il ne le trouvait pas ingrat ni même jaloux… Il arrivait même à s’excuser. Non, non, non ! Cela n’était pas son but. Il avait encore plus l’impression d’être la prise espèce de con qu’il soit. Se mordant la lèvre inférieure, il regarda ses pieds. Hum. Il allait surement pouvoir dire à sa sœur que son petit frère était un vrai idiot et qu’il ne voulait plus jamais le voir. Relevant les yeux vers lui Reizo ne s’attendait pas à le revoir. Malgré sa proposition de se revoir. Pour le japonais cela n’était qu’une formule de politesse, une manière habile d’être poli et avoir la conscience tranquille. Terminant sa bière d’une traite. Reizo lâcha un nouveau soupire. Il avait été vraiment stupide et malpoli ce soir. Masahiro allait forcément penser qu’il n’était qu’un gamin immature et insupportable. Mais alors qu’il pensait qu’il avait agi par politesse. Reizo écarquilla les yeux en entendant sa proposition. « Ce weekend ? » Cela était vraiment très proche ! Il n’aurait jamais cru qu’il voudrait le revoir dans quelques jours seulement. Cela était vraiment étonnant et choquant à la fois. Comment comprendre cette soudaine envie d’être avec lui ? Il n’avait pas été très agréable. « Je ne veux pas que tu penses que tout cela est de ta faute … Je … » Il resta silencieux, c’était mieux de ne rien dire. Après tout … Cela n’était pas correct.

Il finit par hocher tranquillement sa tête. « Bon d’accord … On se rejoins où ? Enfin je veux dire … Qu’allons-nous faire ? » Devait-il encore tenter de faire des prouesses culinaires ? Il n’était pas sur de vouloir se confronter à cela de suite. Cela était beaucoup d’effort pour un seul homme. Il afficha un petit sourire en coin au jeune homme en face de lui avant d’aller se rasseoir un instant à sa place en face de Masahiro. Il était vraiment beau. Il avait une aura tellement charismatique. Posant sa bière terminée sur la table, il soupira longuement. « Tu veux … Emporter quelque chose ? Si jamais tu as faim plus tard …. J’ai pas mal de chose pour moi seul. » Il se mordit doucement la lèvre inférieure avant que regarder vers sa cuisine où beaucoup de nourriture était présente. Regardant de nouveau Masahiro, le jeune homme lança sur un ton humoristique. « En tout cas, je comprends mieux quand ma sœur disait que tu étais beau à en tomber par terre ! Ce n’est pas faux ! » Il se mit à rire un peu avant de rougir un peu. Hum. Cela était étrange de lui dire cela non ? Il passa sa main dans sa nuque. « Enfin c’est pas la seule qualité qu’elle a pu me donner mais … J’avoue ne pas te connaitre assez pour en juger. » Il essayait au mieux de lui montrer qu’il n’était pas forcément un mauvais type et que sa sœur parlait en bien de lui. En même temps … Il avait eu souvent eu sa sœur en train de baver devant lui, alors qu’elle parlait de Masahiro et bien même avant que leur histoire soit officielle.



   
Weep little lion man
   you'll never be what is in your heart

   

Revenir en haut Aller en bas
Kobayashi Masahiro
avatar
Messages : 45
Pseudo : WAX
Feat : Woo Jung Jin
Arrivé à Yuai le : 22/12/2016
Yens : 41
Age : 30 ans.
Groupe : Genius.
Alter : Psychokinésie.
Vit à : Quartier Sud.



F*cking Genius
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Date or not date ? |Pv Masahiro|   Ven 23 Juin - 22:22
Masahiro se mordit nerveusement la lèvre. Qu’est-ce qu’il peut bien être stupide de proposer quelque chose, notamment une sortie, à quelqu’un sans réfléchir pleinement à ce plan. En réalité, il se rendit compte de sa bourde lorsque Reizo le questionna sur ce qu’ils pourront bien faire lorsqu’ils se retrouveront ce week-end. Il n’en a aucune idée. Il hocha simplement les épaules et lui dit :

« Ce que tu as envie. Tu connais un bon endroit, peut-être ? »

Masahiro n’a pas l’habitude sortir. C’est à peine s’il connaît son quartier. Il n’aime pas tellement sortir, il aime rester confortablement chez lui à ne rien faire de spécial, ça lui convient parfaitement. Mais, pour le coup, il n’a pas tellement le choix. Il doit se rattraper de ce dîner quelque peu catastrophique. Dîner, qui au passage, aurait pu se produire de la meilleure des façons s’il avait su engager une conversation et s’il avait su se tenir tranquille sans avoir besoin de presque briser un verre devant celui qui lui a si gentiment ouvert sa porte.
Il reprit conscience lorsque Reizo lui proposa de ramener à manger chez lui. Chose qu’il ne put refuser. S’il y a bien quelque chose qui changera de son quotidien, c’est bien que la nourriture soit faite sans qu’il n’ait besoin de mettre les mains à la pâte. Encore une chose que Masahiro ne veut pas s’occuper. Il a l’habitude de manger des plats préparés, ceux qui ont un goût amer et industriel, ou bien de sauter des repas. Il ne s’étonne plus de parfois être mort de fatigue à force de ne pas se nourrir convenablement, il en a la tête qui tourne souvent avec le temps qui passe.

« Je veux bien, si ça ne te déranges pas. » lui dit-il avec un sourire aux lèvres.

Reizo avait affirmé que le repas était un peu brûlé, mais il ne s’en fit pas. Au contraire, ça ne le changera de toute la merde qu’il peut avaler en solitaire. Par la suite, il suivit des yeux le jeune homme se déplacer jusqu’à la cuisine avant de revenir pour lui dire qu’il comprenait, désormais, ce que sa sœur ressentait pour lui. Elle aurait parlé de lui positivement et même fait des compliments à son égard. Masahiro en fut surpris. Jamais, il n’a entendu ça de la part de quelqu’un. Pas même de sa future femme. Elle lui parle beaucoup, mais jamais elle ne lui a confié ce qu’elle a réellement sur le cœur. Sur le coup, il en fut flatté, d’autant plus, que cela sortait tout droit de la bouche de Reizo. Bordel… Qu’est-ce qu’il lui arrive encore ? Il n’a pas le droit de penser à ça. Il n’a pas le droit de trouver son futur beau-frère à son goût. Il n’a pas le droit de penser à lui de cette manière, et pourtant… Ça commence sérieusement à sentir le roussi. Il déglutit, nerveux. Il ne sait quoi faire. Il n’a qu’une envie : foutre le camp avant que tout cela ne dérape et finisse très mal. Oui, il doit partir, le plus vite possible. D’un coup, il se leva de sa chaise et se précipita à annoncer son départ.

« Je… Je vais… Je dois y aller... »

Il se retrouve là. Debout. Prêt à prendre sa veste ainsi que la boîte contenant la nourriture apportée plus tôt par Reizo et à le laisser en plan. Il se rendit compte de son erreur, du fait que ça ne soit pas correct d’agir de la sorte. Soudain, il semble bien trop bizarre aux yeux de celui qui l’a si gentiment invité. De plus, il se montre mal-poli et ce n’est pas ce que ses parents lui ont enseignés tout au long de sa vie jusqu’à son indépendance. Mais, il doit se l’avouer, il n’a jamais ressenti cela. Jamais, il n’a ressenti cette espèce de sensation aussi douce que douloureuse qui tord ses entrailles. Doit-il tenter quelque chose ou ne rien faire ? Quoi qu’il advienne, il le regrettera. Il se morfondra dans son coin et aura envie de se jeter du haut d’un escalier pour avoir été si stupide. Oui, il l’est. Et sans même prendre le temps de réfléchir à ses actes et aux conséquences, il prononça un faible « merde » et se jeta sur les lèvres de Reizo.
Revenir en haut Aller en bas
Nakajima Reizo
avatar
Messages : 66
Pseudo : Natia / Korea
Feat : Park Sang Hyun [Thunder]
Arrivé à Yuai le : 21/12/2016
Yens : 14
Age : 25 ans
Groupe : Genius



F*cking Genius
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Date or not date ? |Pv Masahiro|   Lun 26 Juin - 19:13

Cela était une situation vraiment très étrange tout de même. Il ne savait plus quoi penser du futur mari de sa sœur. C’était un type bien ou pas ? Ils s’entendaient bien ? Arf ! Cela était si compliqué dans son esprit. En même temps, il avait du mal à suivre pourquoi, il voulait partir et en même temps, pourquoi il lui proposait de se revoir. Cela était contradictoire non ? Hum … Cela le laissait assez perplexe, mais il n’était pas contre le revoir. Non, au contraire. Cela serait une bonne chose pour eux deux… Enfin pour sa sœur et Masahiro, pas spécialement pour lui et Masahiro … N’est-ce pas ? Un endroit sympa ? Oui, il avait quelques idées. Il hocha vivement la tête sans pour autant lui faire de proposition sur le coup. Il faut dire qu’il avait besoin d’encore un peu de temps avant de réaliser qu’ils allaient faire quelque chose ensemble. Hum. Etrangement, l’idée même d’apprendre à le connaitre et passer du temps avec lui, ne lui déplaisait pas. Bien au contraire. C’était même très plaisant à imaginer. Se grattant doucement le bout du nez, le jeune homme lui proposa d’emporter à manger. Il faut dire qu’il aurait des stocks entiers pour la semaine à regarder tout ce qu’il avait encore de côté. Masahiro accepta, ravi Reizo lui prépara un petit plat à emporter qu’il posa doucement sur la table non loin de lui. Il resta de nouveau silencieux et un silence un peu gênant s’installa. Le cerveau du japonais avait le temps de marcher à 100 milles kilomètres à l’heure. Il avait même fini par faire des compliments sur le physique de son beau-frère. Ah… Ben bravo. Il passait en plus pour un débile complexé dans son corps. Ce n’était franchement pas possible d’être aussi peu doué tout de même.

Mais voilà que Masahiro se leva brusquement pour annoncer son départ. Merde. Il lui avait fait peur ? Fais chier. Akiko n’allait pas être contente après lui ! « Oh. » C’était la seule chose qu’il avait été capable de prononcer. Il faut dire que la déception pouvait se lire dans le regard de l’interprète. Il avait tout fait rater, encore une fois. Il n’était qu’un idiot de première qui n’était même pas capable de passer une soirée tranquillement avec son futur beau-frère. Soufflant doucement, il hocha la tête prêt à se résigner et l’accompagner à la porte. Après tout, il ne pouvait tout de même pas le forcer à rester. Bien que l’imaginer attaché à la chaise pour rester ici … Hum. Non, non, non ! Il s’apprêtait à marcher jusqu’à ce que Masahiro ne se jette sur lui. Totalement pris de court et par surprise, le jeune homme lâcha un petit gémissement tout en écarquillant les yeux. Son corps entier était raide sous l’effet de l’étonnement. Qu’est-ce qu’il était en train de se passer ? Il n’était plus dans son monde ? Il était ailleurs n’est-ce pas ? Sentant son cœur s’affoler dans sa poitrine, il posa ses mains sur le corps de son ainé. Pendant un bref instant, il eut l’idée de le repousser, en vain. Sentant son corps se détendre petit à petit, Reizo ferma les yeux avant d’enfin répondre au baiser de son beau-frère. C’était quoi ce délire ? Pourquoi est-ce qu’il était incapable de le repousser ? C’est comme-ci tout son corps avait besoin de l’embrasser, comme-ci son corps était heureux d’enfin pouvoir l’embrasser. Frémissant lentement, il serra doucement ses doigts autour du haut de Masahiro avant de lâcher doucement ses lèvres. Son cœur était toujours autant en panique et ses joues étaient écarlates. « Pourquoi ? » Avait-il réussi à murmurer lentement et faiblement. Tout cela n’était qu’un rêve. Pourquoi est-ce que ce type l’aurait embrassé ? Pourtant il avait peur que sa question le fasse fuir. Si bien que rapidement Reizo s’élança pour venir à son tour l’embrasser avec plus d’envie que tout à l’heure. Il savait très bien ce qu’il faisait et aussi étonnant soit-il, il n’éprouvait aucun remord. Cela ne serait pas juste après tout de s’en vouloir alors qu’il avait simplement rencontré Masahiro après sa sœur, ce n’était pas de sa faute si … Ce type le rendait dingue et totalement confus.



   
Weep little lion man
   you'll never be what is in your heart

   

Revenir en haut Aller en bas
Kobayashi Masahiro
avatar
Messages : 45
Pseudo : WAX
Feat : Woo Jung Jin
Arrivé à Yuai le : 22/12/2016
Yens : 41
Age : 30 ans.
Groupe : Genius.
Alter : Psychokinésie.
Vit à : Quartier Sud.



F*cking Genius
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Date or not date ? |Pv Masahiro|   Mar 27 Juin - 16:37
Qu’est-ce qu’il venait de faire ? Était-ce la pire erreur de sa vie ou bien quelque chose qu’il souhaitait combler depuis un bon moment, déjà ? Il ne se souvient plus vraiment lorsque tout cela à commencer. Lorsqu’il a commencé à ressentir quelque chose, comme un sentiment bien particulier, amoureux, envers Reizo, il a fait de son mieux pour le cacher, pour le combler. Il sait qu’il n’a pas le droit d’éprouver cela envers son beau-frère, il n’a pas quitté sa future femme, il n’est pas libre pour ça. Plusieurs fois, il s’était demandé s’il avait le droit, quand même, d’éprouver quelque chose envers ce garçon, alors qu’il est censé appartenir à quelqu’un d’autre et que rien ne doit se produise. À combien de personne cela peut-il arriver ? Plusieurs, sûrement, mais comme par hasard, ça lui tombait dessus.
Il se souvient de la première fois qu’il a rencontré Akiko. C’était à l’agence. Il l’avait salué lors de son arrivée voulant faire preuve d’amabilité à son égard même s’il voulait surtout rester dans son coin tranquille en train de siroter son café, ce jour-là. Elle lui avait sourit. Il l’avait trouvé mignonne. Puis, à force du temps, ils avaient tissés une sorte de lien, amical, d’abord, il l’avait trouvé amusante. Et finalement, les choses s’étaient faites assez facilement. Finalement, il se demande si ce n’est pas ce côté-ci qui l’a attiré plutôt qu’autre chose. Qu’est-ce qu’il lui trouve, finalement ? Il l’aime bien, certes, mais à quel point ? Il se mordit nerveusement la lèvre sans même s’en rendre compte, alors que Reizo semblait s’interroger du geste qu’il venait de commettre. Il n’éprouva aucun regret, il avait juste honte. Honte pour Akiko. Pourquoi lui faisait-il cela ? Pourquoi agissait-il ainsi en son absence alors qu’il avait su se tenir correctement jusqu’à maintenant ? Il est vrai que les trois-quart du temps, il est seul. Elle est toujours loin. Il communique que très peu, même s’ils essayent de s’envoyer des messages le plus souvent possible. Contrairement à Reizo, qui, lui, est toujours là même lorsque Masahiro ne s’y attends pas. Il le croise tous les jours, le salue, tous les jours. Esquisse un sourire abruti, heureux, de l’avoir croisé que trente secondes. Juste savoir qu’il va bien, lui fait le plus grand bien.
Il aurait souhaité répondre à Reizo, ce « pourquoi » qui ne cesse de tourner en boucle dans sa petite tête. Il ne sait pas exactement pourquoi il a fait ça. Il en avait eu juste terriblement envie sur le moment et il avait finalement agi. Peut-être que cela lui vaudra des ennuies, mais Reizo ne l’avait pas rejeté. C’était plutôt une bonne chose. Il aurait voulu prendre ses jambes à son cou, fuir loin, mais il n’en fit rien. Il se laissa même faire lorsque le plus petit l’embrassa de lui-même. Il sentit ses mains serrer le tissu de son tee-shirt. Ce fut quelque chose qui le perdit une nouvelle fois. Il se laissa aller, en déposant l’une de ses mains sur sa joue et l’autre sur sa hanche. Il s’avança doucement, faisant reculer son partenaire par la même occasion jusqu’à ce qu’il se retrouve coincer entre lui et le coin du mur de son appartement. Il lui mordit la lèvre avec délicatesse avant d’accentuer leur baiser, glissant sa langue contre la sienne. Ses mains, finalement, se glissèrent sous son pull, caressant sa peau. S’il doit arrêter, c’est maintenant, sinon il sera trop tard. Trop tard pour arrêter ce cirque qui lui plaît beaucoup trop à son goût. Il finit par cesser de l’embrasser et se recula quelque peu, reprenant son souffle. Que devaient-ils faire ? Collant son front contre celui de Reizo, il ferma les yeux quelques secondes avant de murmurer :

« Est-ce que tu veux que je m’en aille ? »

Il eu l’espoir qu’il lui réponde non, mais il sait aussi que s’il reste, tout cela va finir d’une bien autre manière que celle qui s’avère être la plus sage.>/blockquote>
Revenir en haut Aller en bas
 
Date or not date ? |Pv Masahiro|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FIFA 15
» No Man's Sky
» La Nouvelle Bannière de Fer arrive
» date pour l'AG 2010
» Prix et date de sortie au Japon de la 3DS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUAI HEROES AGENCY :: YUAI CITY :: QUARTIER EST :: HABITATIONS-
Sauter vers: