AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [TERMINÉ] Another Spleen for the Brother FT Li Wei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité



Invité
MessageSujet: [TERMINÉ] Another Spleen for the Brother FT Li Wei    Dim 25 Déc - 19:22
Le soir ; l’heure était toujours avancée quand Tae Young revenait des cours. Là-dessus, il n’était pas trop dépaysé ; les Japonais sont aussi travailleurs que les Coréens pour lui. Les cours commençaient tôt et se terminaient à une heure correcte, assez pour se garder quelques heures au calme pour étudier calmement. A Yuai, parce que c’était une ville moins importante que Tokyo ou Osaka, Tae Young avait été frustré au début de ne pas trouver de salles de révision comme à Jeju –ou plutôt, il n’y avait jamais une de libre pour lui. Il s’était donc accommodé de la bibliothèque universitaire, avant de rentrer chez lui –seul. Il trouvait les japonais assez coincés sur « l’après-cours » ; en Corée, lui et ses amis avaient l’habitude de s’offrir un verre, parler, discuter, et mater les jeunes filles qui passent. Ici, impossible de refaire un truc pareil. Peut-être les week-ends, et encore. Ici, les garçons étaient plus jeux vidéo. Lui aussi en était friand, mais entre les cours et les révisions, il aimait bien sortir d’entre quatre murs. Les jeux vidéo, pour lui, c’était le week-end, surtout le dimanche. Et pas question de changer ses habitudes pour les autres…et surtout pas pour ces racistes. Pour ne rien arranger, Tae Young les trouvait racistes. Plus que la normale.

Oui, le jeune asiatique connaissait cette notion, et il avait l’impression de la vivre de temps en temps. Entre Singapour et Taipei qui sont des villes assez internationales et multiculturelles –surtout pour la première qu’il connaissait bien- ici il avait été frappé par des réflexions méprisantes sur ses origines. A Jeju, c’était différent, ayant des origines purement coréennes, il n’y avait pas eu de différence de traitement. Mais à Singapour et à Taipei, il avait été habitué à voir différentes communautés vivre ensemble paisiblement. Bon, les préjugés sur les uns et les autres allaient bon train, mais c’était dans une ambiance bon enfant ; tout le contraire des rapports entre les Japonais et les gaijin. Voilà, c’est ce qu’il était à leurs yeux, un gaijin. Un gaijin d’origine coréenne, mais un gaijin quand même. Et ça ne l’encourageait pas à aller vers les autres.

Sur le chemin du retour, il remuait sa nostalgie, écouteurs aux oreilles. Sa playlist avait sélectionné un vieux tube qu’il aimait bien à l’époque, lui et ses amis, à Jeju. Ah, ses amis…qu’est ce qu’ils lui manquent. Ça lui manque, d’avoir des amis. Il s’arrêta et regarda sa montre. 18h45. Oh, s’il arrivait un peu plus tard, ça ne dérangerait pas ses parents. Eux aussi travaillaient dur, et tard…ah, c’est dur de ne manquer à personne.  Il prit à sa droite, qui augmentait son trajet de quelques minutes d’ici à chez lui, près du quartier Sud. Le pont de Yuai. Il n’y allait pas tout le temps, juste quand il avait besoin de se retrouver –en évitant les autres, et de semer Li Wei de temps en temps. Dur à expliquer pourquoi il l’aimait bien, bien plus que les parcs de la ville. Certainement parce que ses eaux lui rappelaient ceux de Jeju…et qu’à cette heure-ci, en pleine semaine, il n’y avait que de très peu de personnes comme lui pour s’y arrêter et le contempler.

Posant son sac à côté de lui, il s’accrocha à la barrière, le regard vague sur les eaux sombres. Sans savoir pourquoi, il checka son portable. Non, toujours pas de messages de la part de son frère. Il n’aurait pas dû. Ça lui mit un nouveau coup sur le moral. Il serra sa veste contre, l’écharpe n’était pas assez –il ne faisait pas extrêmement froid, mais près du fleuve, la température était assez basse, le soir. Pourquoi lui laisser son numéro de téléphone si ce n’est pour jamais répondre à ses messages ? Pourquoi perdre son temps à lui envoyer, alors… ? Parce que ça lui faisait du bien sur le moment…c’était triste de se l’avouer, mais de savoir que n’importe où qu’il soit, c’était apaisant d’imaginer Whe Sung le lire. Mais ne pas avoir de réponses faisait toujours mal à la fin de la journée. Particulièrement dans des journées comme celle-ci. Ou il se sent plus jeune seul que jamais. Quand les partiels arrivent, que ses parents se font plus durs que d’habitude, mais qu’il n’a personne pour se confier, pour sortir, comme avec ses amis de Jeju…où il sent que personne ne se souciait de lui, y compris son frère aîné. L’Aîné, celui qui vous protège, comme celui qui existe dans les souvenirs de son enfance… Il commençait à avoir les larmes aux yeux quand il sentit quelqu’un s’avancer près de lui. Qu’est-ce que c’était encore, un vieux, une mamie, une jeune maman avec son gosse ? C’est dingue, on ne pouvait pas être triste tranquillement… !

Il tourna lentement la tête et lever le regard vers l’individu pour voir qui c’est, la mine déconfite et un peu honteuse d’être comme ça. Oh non, pas lui…c’était sa fête aujourd’hui…il avait pensé à tout sauf à lui, pensant l’avoir vraiment semé. Le jeune changea totalement d’expression, prenant une mine offusquée.

- Mais comment ça se fait que tu… ?!  Non, ne me dis rien. Il se tourna de nouveau vers le fleuve,  reprit sa position de départ, la voix plus plaintive. Laisse-moi tranquille. J’ai pas le moral aujourd’hui.

Il allait lui exprimer sa confusion, comment il a pu le suivre jusqu’ici alors que ça toujours été son raccourci pour ne pas se le farcir comme maintenant…allez, encore une crasse pour aujourd’hui. De quoi se morfondre à nouveau. Il espérait que ça le ferait fuir, de le voir si apathique, sans dynamisme. Sans l’énergie de se prendre la tête avec lui. Oui, il aimerait rester dans son coin ce soir, ne pas trop avoir de discussion avec un inconnu. Ce qu’il voulait, c’était un frère, un confident, son frère lui, pas un idiot qui va le faire tourner en rond pendant une heure…Pars Li Wei, pars Li Wei pensait-il très fort en regardant le Yuai.
Revenir en haut Aller en bas
Yang Li Wei
avatar
Messages : 125
Pseudo : Noona
Feat : Kim YuGyeom [GOT7]
Arrivé à Yuai le : 20/12/2016
Yens : 55
Age : 25 ans
Groupe : Citizens
Alter : changer d'apparence physique comme il le souhaite
Vit à : Quartier Sud



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Another Spleen for the Brother FT Li Wei    Dim 1 Jan - 23:33
C'était déjà la fin de la journée. L'air était légèrement frais. Son souffle chaud créant une légère brume au rythme de sa respiration, alors qu'il trottinait parmi les ruelles de Yuai, le démontrait. Mais Li Wei ne ressentait pas le froid. Pas encore en tout cas. Il se faufilait entre les jambes de deux trois passants avant de se glisser entre deux immeubles pour reprendre enfin son apparences normale. Il s'étira un peu, faisant craquer ses cervicales. D'un pas tranquille, presque insolent, comme toujours, il observa un peu l'état de ses vêtements. Ha la misère... Il avait du encore en avoir trop fait.

Il poussa la porte en acier rouillé et monta les premiers étages de l'escaliers de secours, tout en retirant sa chemise salie par son sale boulot. Une fois son étage atteint, il se faufila dans le couloir et rentra chez lui. Une douche s'imposait. Une bonne douche était nécessaire. En tout cas, il se devait de la prendre s'il voulait accomplir correctement la suite de son travail. Et quel travail d'ailleurs ? Outre le fait de réduire au strict minimum les sources d'un jeune Yuai, du nom de Tae Young, il s'était donné pour but d'attirer ce jeune garçon dans ses filets. Pour quoi ? Parce que Tae Young était important. Oh pas pour lui. Ou pas plus que cela en soit. Mais pour son patron et meilleur ami. Et pour Whe Sung, tous les moyens étaient permis non ? Enfin, il savait qu'il n'allait pas lui en vouloir pour avoir réduit au silence de nouvelles sources de son petit frère, bien que pour l'une d'entre elle il avait du s'y prendre... Brutalement.

Li Wei ne le regrette pas pour autant. Qu'il parvienne ou non à ne pas laisser de traces, à rendre la mort naturelle ou non, du moment que l'objectif est atteint... La police n'a toujours pas su mettre la main sur lui. Et Whe Sung savait qu'en terme de devenir insaisissable, Li Wei était assez doué. Le Wakagashira se lava donc soigneusement, effaçant toutes traces de sang ou autres sur ses mains et son corps. Et puis il s'habilla tout en réétudiant le dossier Tae Young, où il en était dans ce qu'il avait appris sur le gamin, et où il en était et ce qu'il faisait ce soir. Li Wei savait à peu près tout déjà. Son pouvoir surtout. Il le connaissait. Et il comprenait encore mieux pourquoi son meilleur ami voulait tant retrouver le cadet si longtemps perdu. Il eut un sourire en coin en voyant la photo. Non vraiment, il pourrait tant n'en faire qu'une bouchée... Mais non, il fallait faire attention, ne pas l'abîmer, ne pas le blesser... C'était son petit frère.

Il acheva de se préparer, et alla en cuisine où il se prit un verre d'alcool et s'alluma une cigarette. Il alluma alors son ordinateur et regarda les derniers éléments découverts. Un sourire fin se dessina sur le visage du mafieux. Il regarda encore deux trois autres éléments puis se leva, pris ses clés, son briquet, son paquet de clopes, son arme au cas où, bien rangée sous sa veste et s'observant dans la glace, il eut un sourire satisfait. C'était juste parfait.

Il sortit de nouveau de son logement, et prit la direction qu'il avait obtenue plus tôt. Longtemps Li Wei s'était demandé comment approcher Tae Young. En s'intéressant à lui, le mafieux avait compris que le jeune homme ne voyait pas d'un bon oeil les activités de son aîné. Il fallait donc lui donner une image positive, redorer le blason d'un grand frère perçu comme trop négatif. Et surtout, le seul moyen, était de ne pas se montrer tel qu'il était, comme toujours. Le seul moyen était de tenter de se faire amical, et surtout lui faire sentir qu'il n'aura besoin que de lui pour retrouver Whe Sung. De lui et de personne d'autre.

Manipuler les gens était un art que Li Wei pratiquait maintenant depuis longtemps. Et il le faisait avec plus ou moins d'aisance. Mais Tae Young était assez facile. Méfiant certes, mais facile. Du moins il le ressentait ainsi. Et jusqu'ici, Li Wei était toujours parvenu à faire capoter les recherches personnelles du jeune homme, et a avoir un ou deux coups d'avance sur lui. Il se disait être détective privé et donc forcément digne de confiance. La couverture idéale non seulement pour le cas où Tae Young le verrait armé et surtout parce qu'il est toujours solitaire.

Il était bientôt arrivé au pont Yuai. La circulation n'était pas plus dense que d'habitude. Le vent soufflait légèrement comme d'habitude à cet endroit. Et les mains dans les poches, Li Wei repéra très vite la silhouette du jeune garçon. Se trouvant pour le moment assez loin de sa cible, Li Wei eut de nouveau un sourire fin avant d'endosser son masque et son costume parfait. Il s'avança donc vers Tae Young, affichant un air soucieux, comme s'il se demandait si Tae Young s'apprêtait à sauter du pont.

Sa présence bien entendu pris au dépourvu Tae Young, qui se montrait déjà indécis sur ce qu'il voulait savoir ou pas. La main sur la rambarde, Li Wei fixa un moment sans rien dire le jeune garçon, avant de s'y accouder, face au fleuve.
- Tu sais que pour les gens qui passent tu passerais pour un type qui veut se suicider, là ? Il a peut être été trop franc... Ca ne changera pas trop de d'habitude cela dit. Il s'éclaircit tout de même la voix, tenant son rôle parfaitement. Il le voyait bien. A tenir son portable de cette façon, il attendait encore un signe. Li Wei se montra comme quelqu'un devinant très bien ce qu'il se tramait là.
- Ne désespère pas va. Tu finiras par avoir une réponse. Aussi, ne laissant pas vraiment le choix au garçon, il ramassa le sac du jeune homme, lui attrapa le poignet, l'éloignant de la rambarde, avant de passer son bras, par dessus ses épaules, et l'entraîna vers le centre ville plus animé et plus vivant.
- Allez , allons te remonter le moral et décompresser un peu. T'as pas le choix de toute façon, je vais pas te laisser vagabonder là tout seul, alors que c'est dangereux, surtout avec la tête que tu fais. Ca ne fait qu'être louche, et tu vas t'attirer des ennuis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Another Spleen for the Brother FT Li Wei    Lun 2 Jan - 2:05
Oh pitié, pas lui. C’est ce que Tae Young pensait très fort. Li Wei était la mauvaise blague du soir. L’espace d’un –court, trop court- instant, cet homme avait chassé ses démons. Donc après lui avoir manifesté sa contrariété de le voir, le jeune s’était retourné vers le fleuve et à ses pensées négatives. Il pensait vraiment qu’avec cet avertissement, le marginal le laisserait tranquille pour une fois, qu’il aurait un éclair de lucidité pour la première fois de sa vie, et qu’il pourrait se aller, là, sur ce pont…se vider pour mieux rentrer. Tae Young était en train de se dire qu’il avait peut-être été un peu agressif avec lui pendant ce silence ; c’est vrai, il n’avait même pas prononcé un mot qu’il l’avait de suite rembarré, alors qu’il semblait plutôt inquiet. Pour une fois. Mais Li Wei ne pourrait pas le comprendre, Tae Young en était persuadé. Il attendait toujours qu’il parte quand le marginal lui dit ça, ce pique…qui lui valut un regard noir –pas que de colère, d’offense- de la part du jeune. Celui-là…il le faisait exprès ou il n’avait vraiment aucun cœur, aucune gêne ?

- J’en ai rien à faire… murmura-t-il dans sa barbe avec rage, mais sa voix mourut aussitôt, le regard droit sur le fleuve.

Un type qui veut se suicider, et c’était censé être drôle ça…bizarrement, ça ne lui avait jamais traversé l’esprit. Pleurer ses peines près d’une source d’eau était une habitude de longue date…au moins depuis l’époque où il vivait à Jeju, c’est sûr, et il se rappelait même déjà le faire à Taiwan. Cela n’avait rien de louche, du moins pour quelqu’un qui a grandi jamais loin de l’eau. Pourtant, il y a bien eu des moments où il avait été encore plus triste qu’aujourd’hui. Mais même dans ces moments-là, jamais il n’a songé à l’irréversible. Et c’était encore moins le cas aujourd’hui. Depuis que son grand frère lui a donné signe de vie, se tuer avait encore moins de sens…ça n’avait pas de sens de mourir sans le revoir, au moins une fois. Alors s’entendre dire ça, c’était insultant. Comme s’il le ferait aujourd’hui. Comme si ça avait été moins dur avant de vivre sans frère. Au pire, il y aurait des gens pour le rattraper, non ? Genre comme M. Jetesuispartout, hein.

La remarque sur son portable le surprit quelque peu. Il haussa des épaules, toujours sans le regarder. C’était bienveillant de la part de Li Wei, mais il n’avait pas envie de s’étendre là-dessus. Surtout pas avec lui. Pas pour le moment. Il avait l’air de vouloir se suicider il paraît, alors commencer à parler de Whe Sung serait risqué…son grand frère, combien il avait besoin de lui en ce moment même. Il entendit un bruit de froissement sur le côté…il tourna la tête pour regarder, et il vit avec panique Li Wei, toucher à ses affaires. Il allait lui crier de les lui rendre im-mé-dia-te-ment quand Li Wei se permit plus que ça. En peu de temps, sans comprendre tout de suite ce qu’il lui arrive, le voilà bras dessus bras dessous avec ce type, en direction du quartier Sud…le terrible quartier Sud à ne pas se rendre si on veut réussir ses examens au Japon…mais quelle plaie celui-là ! Boire et sortir avec lui, mais il était taré...!!

- Mais…mais j’ai pas spécialement envie de décompresser avec toi…!! Il s’était brusquement arrêté. Qu’est-ce qu’il vient de dire. Il chercha ses mots par terre, légèrement en panique, puis le regarda à nouveau, sans se défaire de lui. Ça s’entendait qu’il était à fleur de peau. Ne le prends pas mal…je voulais dire, ça va aller, je me sens pas si mal que ça…mais c’est gentil de proposer.

Il regarda son sac de cours. Mince, comment le récupérer ? Il n’aimait pas qu’on touche à ses affaires en temps normal, mais là c’était Li Wei. Ce fou qui le colle aux basques tous les soirs. Il ne lui rendra pas facilement comme ça. Et faudrait aussi éviter de le blesser, ne sait-on jamais. Les fous sont imprévisibles. Dire qu'il lui avait proposé de sortir avec lui...alors qu'ils ne se connaissaient à peine, ça ne pouvait sortir que de la bouche d'un dérangé, ça. Enfin, se connaître à peine...disons que Tae Young le voit régulièrement, depuis un bout de temps maintenant, mais il n'avait jamais eu envie d'approfondir plus que ça avec lui. Il le regarda le sol, recherchant désespérément des arguments qui puissent toucher l’intelligence d’un fou.

- Ne t’inquiète pas, je ne vais rien faire de bizarre, j’étais juste sur le pont… En le regardant, confiant de sa démonstration. Et puis tu es là, avec toi, il va rien m’arriver… Il se sentit grillé. Sûr qu’il va rester après ça. Oh bordel. Il perdit son sang-froid en une seconde. En le repoussant brusquement.Bon c'est bon ?! Tu   vas me foutre la paix maintenant ?!
Revenir en haut Aller en bas
Yang Li Wei
avatar
Messages : 125
Pseudo : Noona
Feat : Kim YuGyeom [GOT7]
Arrivé à Yuai le : 20/12/2016
Yens : 55
Age : 25 ans
Groupe : Citizens
Alter : changer d'apparence physique comme il le souhaite
Vit à : Quartier Sud



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Another Spleen for the Brother FT Li Wei    Lun 2 Jan - 3:07
Li Wei n'était jamais dupe. Surtout pas avec Tae Young finalement. Depuis le temps qu'il le suivait, surveillait ses faits et gestes, connaissait aussi ses habitudes, il était capable de comprendre parfaitement le jeune garçon. Ceci dit, il était si aisé de lire en lui... Tae Young ne devait pas vraiment s'en rendre compte mais tout se voyait sur son visage ou dans son regard. Alors forcément, Li Wei en arrivant à sa hauteur avait très bien compris que le jeune garçon n'était pas d'humeur aujourd'hui et devait encore penser à son aîné disparu quelque part. Li Wei était parfaitement au courant que le garçon cherchait son frère depuis que ce dernier lui avait donné un signe de vie après tant d'années de silence. Et voir Tae Young chercher autant son frère et avoir une envie irrépressible de le voir, ne pouvait qu'être plus que positif pour leur plan.

Loin de se laisser démonter par la réaction peu engageante du plus jeune, Li Wei était resté là. Oh, il sentait que Tae Young avait envie d'être seul. Mais il allait devoir s'y faire, il n'allait pas le lâcher de si tôt et il aura beau encore chercher des sources, il se fera un plaisir de les supprimer une par une et s'il le faut, bien avant qu'il ne les trouve. Ah, oui, c'est cruel... Mais tel était le game. Tae Young était sa proie. Et il était hors de question de la laisser filer. Le wakagashira était malgré tout admiratif des nombreuses méthodes usées par l'étudiant pour le semer. Une chance qu'il avait trouvé un moyen très simple de savoir exactement où il se trouvait à toute heure de la journée. La technologie moderne était si bien foutue de nos jours... Ca lui facilitait grandement la tâche en plus.

Le mafieux, dans son rôle de détective privé, n'avait malgré tout pas perdu de son franc parlé et que cela plaise ou non à Tae Young, il lui avait dit franchement ce que ça laissait entendre, à être ainsi sur un pont à se morfondre. Il remplissait si bien son rôle qu'il parvenait même à se montrer... bienveillant, en faisant une remarque sur l'attente d'une vibration du téléphone portable. Ceci dit, il ne prévoyait pas de passer la soirée là, dans le froid, sur un pont, avec un dépressif. Alors assez rapidement, Li Wei avait attrapé les affaires de Tae Young et le jeune homme, afin de l'emmener boire un coup. Comment ça il n'était pas majeur ? BAH ! Qu'importe ! Whe Sung n'allait pas le tuer pour lui avoir offert un ou deux verres ! Bon par contre... Ce qui serait contrariant, c'était le risque de faire perdre patience à Tae Young et qu'il devienne fumée... Là, ça serait la misère et Li Wei se sentirait fortement frustré... Rien que d'y penser il en aurait sans doute tiré une grimace, s'il n'était pas autant à fond dans son rôle d'allié et de détective privé...

Tae Young d'un coup déclara qu'il n'avait pas envie de décompresser avec lui. D'un geste simple, Li Wei regarda l'étudiant, qui soudainement sembla regretter ses paroles. Qu'il était mignon à se montrer aussi indécis. Li Wei eut un petit sourire en coin.
- Ah, mais ce n'était pas une proposition. Même si c'est triste que tu ne veuilles pas de ma compagnie, tant pis, ce n'est pas comme si je te donnais le choix. Li Wei retint encore Tae Young par les épaules, le sac de l'étudiant maintenu sur son épaule de son autre main. Ce petit était vraiment trop prévisible. Li Wei avait parfaitement conscience de ne pas avoir toujours un comportement tout à fait... normal. Mais il paraissait juste un peu fou mais pas non plus dérangé au point qu'on le renvoie à l'institut.
- Oh, je me doute bien que tu n'allais pas te jeter du pont. Surtout alors que tu attends un nouveau signe de ton aîné ! Mais vois-tu, mis à part toi et moi, personne ne sait ça. Et ce pont... Comment dire... Il a déjà une réputation vois-tu ? pas vraiment. C'était même un petit mensonge. Tout pont est propice à un suicide, et au Japon, c'était assez courant. Alors le pont de Yuai n'était pas plus réputé pour les gens qui s'y sont suicidés qu'un autre, et c'était même loin d'être le cas. Mais Li Wei aimait par moment jouer avec la naïveté de l'étudiant...

Li Wei retint un sourire fin lorsque Tae Young déclara qu'en étant avec lui, il ne pouvait rien lui arriver. Et surtout qu'il était là. Il n'eut malheureusement pas le temps de dire quoi que ce soit que le jeune garçon le poussa en exigeant qu'il le laisse tranquille. Ce geste aurait pu provoquer une folle quantité de réaction de la part de Li Wei. Du bon comme du mauvais. Surtout que cela était survenu trop brusquement et bien trop soudainement. Li Wei resta immobile un petit moment comme pris de court par la réaction de l'étudiant, avant de dire joyeusement :
- Bien. Comme tu veux ! et puis s'éloignant, faisant l'étourdi en gardant le sac de cours - Ce n'est pas comme si je n'avais pas non plus quelques infos qui aurait pu grandement t'intéresser concernant un certain Choi - Whe - Sung ~
Ah oui... Sûr qu'elle était facile celle-là... Surtout en disant le prénom de cette manière, en détachant bien chaque syllabe. Et puis garder le sac aussi... Très facile... Mais Li Wei était comme une bombe à retardement pouvant exploser à n'importe quel moment. Tae Young aurait pu voir une partie du vrai visage de Li Wei. Sauf que Li Wei est capable de faire preuve d'une retenue énorme sur lui-même, pour ne rien gâcher de son personnage. Et là, il s'était contenu, avait retenu le monstre pour mieux le rendormir et accomplir sa mission. Li Wei se l'est imposé, pour mieux se protéger, ne faisant confiance à personne, mais seul son meilleur ami avait le privilège de le connaître réellement.

Il s'éloignait donc vers le quartier sud, le sac de cours toujours à l'épaule. Cette fois Tae Young allait-il encore lui résister ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Another Spleen for the Brother FT Li Wei    Mar 3 Jan - 17:21
Choi Whe Sung…un nom qui a déjà fait les gros titres, au grand désarroi des Choi eux-mêmes. Quoique en ce moment, Tae Young pouvait être rassuré ; le nom de son frère n’était pas réapparu depuis plusieurs semaines, c’était bon signe. Pour les familles lambdas, les exploits des Power ou l’avancement des recherches de la police étaient rassurants, sauf pour Tae Young. Quand on parle du gang de son frère, ce n’est jamais bon ; de un, ils ont fait du mal à des gens, de deux, ça veut dire que toutes les forces sont déployées pour l’arrêter…avec tout ce qu’ils ont fait, la peine de mort serait prononcée, c’est sûr. Ça, Tae Young fera tout pour que ça n’arrive pas. S’il cherche son frère, c’est aussi dans l’espoir de le ramener dans le droit en chemin, du moins en partie. S’expliquer, le convaincre de quitter tout ça, ce monde dangereux, pour eux…ça, peu de personnes peuvent comprendre et se mettre à la place de Tae Young. Craindre pour un être cher haï du monde entier, se faire du souci quand tout le monde est content de ses malheurs, subir la pression sociale d’être le frère d’un criminel de renommée…même quand on déménage, la réputation du mouton noir vous rattrape un jour ou l’autre. Tae Young se souvient avoir perdu quelques amis. Aujourd’hui, même s’il aime son frère, bien plus qu’avant, il s’était résolu à lui faire entendre qu’il ne veut plus jamais vivre comme il l’a fait jusqu’à maintenant…tout ça était trop dur.

Cette journée était vraiment nulle. Non seulement les examens approchaient, mais il y avait aussi un de ses contacts qui lui avait envoyé des messages bizarres…ça manquait franchement de sincérité. Oui, il y a une semaine, il avait de nouveau remis les pieds dans la périphérie de Yuai…c’était très dangereux, ils ne sont ni aimables ni très compréhensibles par là-bas, mais par miracle il avait trouvé quelqu’un qui pouvait le renseigner sur le réseau de son frère. Cerise sur le gâteau : ils s’étaient arrangés un RDV avec un dealer affluent et la certitude d’avoir des informations sûres si Tae Young mettait le prix…n’importe qui du milieu aurait vu qu’une relation de rackette était en train de s’installer. Mais ce petit marché avait été conclu dans le plus grand des secrets, jusqu’à’ cet après-midi. Et ces SMS bizarres. Qui disaient en clair que tout était annulé. Profonde déception. Ça avait plombé sa journée.

Et maintenant Li Wei. Oh pourvu qu’il ne l’ait pas mal pris…ça allait, il souriait. Par moments, Li Wei lui faisait peur. Son manque de réaction, surtout. Il le fixa, la pupille plus ronde. Quoi… ? Qu’est-ce qu’il voulait dire par « Ce n’était pas une proposition »… ? Voilà…Li Wei était flippant dans ces moments-là pour Tae Young. Parce que c’était impossible de savoir ses réelles attentes, et comment lui répondre…la suite  le laissa sans voix. Son cœur s’emballa à la mention de son frère…diable, mais comment peut-il en parler si légèrement avec lui ?! Même si Tae Young ne lui a pas raconté toute l’histoire sur son hyung, il lui avait effectivement déjà parlé d’un frère vague, anonyme, et il lui a pourtant bien fait comprendre que ce sujet était douloureux…par contre l’histoire du pont le calma  un peu, légèrement choqué. Il cligna plusieurs fois des yeux, n’en revenant pas.

- Ah…bon ? Il y en a tant que ça…sur ce pont ? Il baissa les yeux, réalisant. Je comprends mieux pourquoi t’étais inquiet…

L’inquiètude de Li Wei était plus claire maintenant. Quel grand maladroit, celui-là. N’étant pas à Yuai depuis longtemps, Tae Young le croyait sur parole là-dessus. Il pensera à se trouver un autre endroit pour se recueillir maintenant qu’il savait ça.

Enfin. Ils reprenaient des distances raisonnables. Sérieusement, se prendre comme ça, comme s’ils étaient amis…d’un côté, ça l’énervait prodigieusement, de l’autre, ça lui avait réchauffé le cœur. Le jeune ne pouvait pas le nier. Dans sa grande solitude, son manque de visages familiers et de repères, un geste si chaleureux -même venant d’un fou- avait de quoi lui donner du baume au cœur. Mais s’ensuivit un moment de malaise où Tae Young ne savait plus où se mettre – bon sang, l’emportement ne donnait jamais rien de bon, il le savait pourtant. Il se maudissait intérieurement, mais d’un autre côté, il essayait de se trouver des excuses ;  c’est vrai, Li Wei l’avait bien cherché si on regarde bien ! Immense soulagement en voyant que le marginal l’avait bien pris…il semblait même comprendre qu’il était de trop, pour Tae Young. Par contre, un détail ne lui échappa : quel idiot celui-là, il ne voyait pas qu’il embarquait ses affaires ?! C’était cool que Li Wei le laisse tranquille, mais qu’il embarque ses affaires stressait le jeune.

Il allait lui rappeler quand l’adulte prononça le nom interdit…Hyung. Tae Young eut un moment d’absence, le cœur battant, sous le choc…c’est vrai que Li Wei lui avait dit qu’il était détective…privé. Des infos…ça lui rappela la terrible déception de la journée.

- Attends une seconde…Li Wei !

Il le voyait déjà filer, emportant ses affaires et une info ambigüe. C’était stressant toute cette situation. Il tourna la tête, en direction du vent, juste un instant ; non, c’était trop risqué, même s’il le rattraperait en moins d’une seconde sous sa forme vaporeuse, il serait pris dans les courants aériens. Pas le choix. Il va falloir lui courir après…ce qu’il fit pour pouvoir le rejoindre, à ses côtés, rattrapant les dizaines de mètres qui venait de les séparer, le temps de se remettre de l’annonce du détective. Ce fou ne devait pas s’en rendre compte, mais il avait appuyé sur un point sensible…mais un détective qui recherche sur son frère sans qu’on les lui ait demandés, sa raison lui disait que c’était trop beau pour être vrai. Un peu essoufflé et sous le coup de l’émotion, il essaya de tirer au clair cette histoire d’informations qui « pourrait l’intéresser ».

- Attends Li Wei ! Tu viens de nommer un grand criminel qui sévit en ce moment, comment il peut avoir de rapports avec mon frère qui a disparu ?? Je ne t’en ai jamais trop parlé…tu ne sais même pas son nom !

Non, il n’allait pas le crier sur tous les toits. Que Choi Whe Sung soit son frère, il le gardait secret. Leur lien fraternel lui a trop porté préjudice pour le balancer si facilement à un marginal qu’il connaît à peine. C’était visible qu’il était à la fois inquiet, stressé, mais aussi très curieux…même s’il se donnait un mal fou à ne pas trop le montrer. Il l’arrêta en lui tenant le bras, le regardant dans les yeux.

- Ne me sors pas tous les malfrats que tu lies dans le journal juste pour dire que tu travailles : mon frère, c’est très sérieux. Je ne rigole pas, Li Wei.

A tous les coups, ce devait être ça…il a dû lire un fait divers concernant le gang de son frère, et ça s’arrêtait là. Ce mec était peut-être détective, Tae Young ne pourra jamais le vérifier, mais ce qui est sûr c’est qu’il avait un grain. Et il fallait lui faire comprendre que tout ça n’avait rien de drôle ou d’anecdotique…oui, parce que Li Wei était toujours joyeux sur tout. C'était énervant. Particulièrement sur des sujets qui ne le sont pas, et surtout pas ceux qui blessent…comme celui du Hyung de Tae Young. Il voulait lui faire comprendre ça.
Revenir en haut Aller en bas
Yang Li Wei
avatar
Messages : 125
Pseudo : Noona
Feat : Kim YuGyeom [GOT7]
Arrivé à Yuai le : 20/12/2016
Yens : 55
Age : 25 ans
Groupe : Citizens
Alter : changer d'apparence physique comme il le souhaite
Vit à : Quartier Sud



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Another Spleen for the Brother FT Li Wei    Mar 3 Jan - 19:27
La naïveté de Tae Young n'avait donc aucune limite. C'était si amusant de le voir avaler tout rond tout ce qu'il lui disait. Li Wei ne pouvait donc pas s'empêcher de lui mentir toujours un peu sur n'importe quel sujet. Et par rapport au pont et sa soit-disant réputation, cela avait été encore une fois un véritable succès. Li Wei le voyait bien, Tae Young n'aurait jamais pensé que ce pont là, sous ses airs totalement banal, puisse être un lieu de nombreuses morts. Et l'expression qu'il offrait maintenant au wakagashira était magique. Ah sûr qu'il n'allait pas arrêter de si tôt à lui dire des salades !

Li Wei tapota simplement le dos de Tae Young, comme pour lui faire comprendre qu'il ne lui en voulait pas. Après tout, non il ne lui en voulait pas, puisqu'il n'avait pas été réellement inquiet. Mais bref, vous l'avez compris, dans son rôle de détective privé, il jouait les gentils, les monsieur qui apprennent un peu la vie aux plus jeunes bien trop inconscients. Alors certes, il avait la facheuse tendance à sourire d'à peu près tout, mais Li Wei tenait son rôle à la perfection. Qu'importe s'il passe pour un type un peu zin-zin, ce n'était rien comparé à ce qu'il était vraiment.

Tae Young exprima rapidement l'envie d'être tout seul. Mais il était tout bonnement impossible pour Li Wei de le laisser croire qu'il lui avait proposé d'être avec lui. Non. Parce que bien qu'étant un détective privé, qui s'est beaucoup informé sur son sujet et son entourage, il est clair que ce soir, il lui imposait tout simplement d'être avec lui. Il pouvait dire non, lutter, ou même continuer de refuser, Li Wei ne le lâchera pas, ou trouvera et utiliseras tous les moyens pour le garder là, avec lui. Pour qu'il soit tranquille, il faudrait que Li Wei change d'avis de lui-même.

Cependant, le garçon eut un mouvement de rejet si soudain et si brusque que Li Wei du déployer tout ses efforts pour ne pas réagir d'une façon pouvant dévoiler son vrai visage et faire tomber le masque. il sut avoir une réaction qu'un individu lambda aurait pu avoir, tout en faisant exprès d'être étourdi. Il accorda la paix demandée, s'éloignant de Tae Young, gardant malgré tout les affaires de l'étudiant, et en osant mentionner un nom qu'il savait qu'il ferait réagir le jeune homme.

Le stratagème sembla fonctionner parfaitement. Intérieurement, Li Wei se frottait les mains de réjouissance. Il était tellement facile... Tellement aisé de l'appâter. Il s'était malgré tout déjà éloigné d'une bonne dizaine de mètres, distance que Tae Young parvint à réduire, se mettant en travers de sa route. Li Wei prit un air surpris et s'arrêta devant lui, tenant toujours le sac à son épaule. Il pencha la tête, attendant de savoir pourquoi il devait donc attendre. Non c'est vrai, Tae Young ne lui avait jamais clairement dit que son aîné était Whe Sung. Mais il savait d'expérience, et à force de les cotoyer, que les inspecteurs, les enquêteurs, ou tout type effectuant un travail d'enquête et de recherche, finit toujours par trouver d'eux même les infos que les gens leurs dissimulent délibérément.

Il eut un petit sourire, avant de parler très sérieusement.
- Ne te l'ai-je pas déjà dit ? Je suis détective privé. Ce genre de travail m'amène à enquêter sur de nombreuses affaires, très souvent personnelles et complexes. Et surtout, j'ai appris à m'informer très précisément sur ceux qui viennent me voir ou à qui je propose mes services.

Bien sûr qu'il savait que c'était sérieux. Que ce n'était pas un sujet où il pouvait rigoler. Mais que voulez-vous. C'était plus fort que lui. Il trouvait la situation excitante. Il s'avança vers Tae Young, se rapprochant de lui... Dangereusement ? Qui sait...
- Allons, Tae Young... Tu crois vraiment que je suis dupe et que je prends vraiment ça à la légère ? Que je n'aurais même jamais pu deviner ? Ou même trouver ne serait-ce que la moindre petite chose te concernant et le concernant ? Il était près. Très près. Mais pas trop. Suffisamment pour être dans la zone de confort de Tae Young. Il fixa le garçon droit dans les yeux.

Li Wei n'avait rien dit pendant vingt longues secondes sans rien dire. Puis soudainement, il lui tapota l'épaule :
- Mais allez, je ne vais pas m'attarder avec les détails... Après tout, pourquoi tout te dire, alors que finalement, tu ne m'as jamais demandé véritablement mes services. Oh ! D'ailleurs, je crois que c'est à toi, tout ça. Il lui rendit son sac et après un petit signe de la main, il poursuivit sa route vers le secteur un peu plus animé de Yuai, tout en lançant : De toute façon, tu sais que si tu as besoin de moi, je suis jamais très loin, en plus tu as déjà ma carte.

Il s'éloigna de nouveau. Non. Il n'allait pas lui déballer tout ce qu'il savait, sans être absolument certain que Tae Young ne dépendra que de lui. Li Wei voulait qu'il ne pense qu'à lui pour retrouver son frère. Après tout... Il était le plus à même de le retrouver réellement...

Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Another Spleen for the Brother FT Li Wei    Mer 4 Jan - 1:26
Qu’est-ce qu’il venait de dire…des informations sur Whe Sung. Comment pouvait-il en avoir, alors que lui galère depuis des jours à trouver ne serait-ce qu’UNE seule personne qui ose parler, sans l’agresser, des trafics du moment…le temps que tout ça remonte, de refouler des émois, le détective l’avait distancé. Hors de question de le laisser s’en aller après ça. C’est limite si ses affaires étaient optionnelles. Il ne s’en préoccupait pas plus que ça depuis que Li Wei avait lâché cette bombe, bombe qui ne pouvait faire effet personne d’autre que lui, Tae Young. A présent face à face, il pouvait lui s’expliquer clairement les choses, sans qui pro quo.

Tout ce qu’il avait peur, c’était que Li Wei réponde à côté ou glousse dans sa barbe…son petit sourire ne lui présageait rien de bon. Mais le suspens fut de courte durée : enfin, il avait quelqu’un de vraisemblablement sérieux devant lui. Li Wei est un détective privé. Alors, il n’avait pas menti…Li Wei connaissait bien ce monde-là parce qu’il y enquête ; son regard, son assurance, son charisme, il semblait vraiment honnête aux yeux du jeune. Il eut un regard admiratif sur la présentation de sa profession. Ouah, ça l’impressionnait mine de rien. Par contre, il fut un peu plus perplexe quant à la dernière phrase : il avait appris à s’informer « précisément sur les personnes qui viennent le voir »… ? Comme lui, Choi Tae Young, par exemple ? Non, ça devait plus avoir de lien avec celles à qui il propose « ses services »…oui. Parce que c’est Li Wei qui est venu à Tae Young, et non l’inverse. Enfin, c’est ce qu’il croyait entendre…son pouls s’accéléra. Idiot de Li Wei, il lui faisait avoir des doutes. Pourvu qu’il ne se soit pas renseigné sur moi…pensa-t-il, très fort.

Sa gorge se serra. Tae Young n’aimait pas ce regard. Alors que le détective s’avançait vers lui, le regard lourd et imposant, le jeune sentit ses craintes se confirmer. Mais une grande partie de lui ne voulait pas le croire, tenant vraiment plus que tout à son anonymat, que la diaspora des Choi était suffisamment grande pour brouiller les pistes…sans savoir pourquoi, Tae Young ressentait de la crainte vis-à-vis de Li Wei. Pourtant il n’y avait pas de quoi -se raisonnait-il- ça restait ni plus ni moins le Li Wei de d’habitude, frivole et foufou…rien à faire, son instinct lui hurler de reculer, mais son corps était curieusement paralysé de peur. La peur de ce que cet individu allait dire sur lui. Et puis il était si près, si près…l’envie de baisser les yeux et de se replier était bien présente, mais le besoin de savoir primait par-dessus tout. Par-dessus toute sa vie, depuis le signe de Whe Sung, si on raccourcissait les choses.

Et il prononça ces mots terribles. Tae Young se sentit se désagréger de l’intérieur. Il savait. Il l’avait découvert. Si auparavant, cela résonnait comme une insulte, aujourd’hui cela lui représentait plus comme un secret, un secret inavouable, alors ça faisait toujours mal. Parce que ça veut dire pleins de choses. Que ça ne serait plus pareil entre eux, entre lui et Li Wei, comme ça l’a toujours été avec les autres qui l’ont découvert avant lui ; même s’il ne portait pas le détective dans son cœur, il représentait tout de même une petite compagnie le soir…même si ça signifiait pas forcément une séparation entre eux, Tae Young était persuadé que quelque chose de similaire allait se produire. Et ça faisait mal. C’était toujours la même chose. Il se disait que ça ferait toujours mal tant qu’il ne le retrouverait pas.

Le jeune resta sans voix, profondément affecté. Il ne put soutenir son regard plus longtemps, le baissant dès que le grand lui tapota l’épaule ; un geste de réconfort ? Non, il n’avait pas intérêt à entrer dans les détails. Mais un détail l’interpella. Il releva lentement les yeux sur lui, pas sûr de lui un instant ; savoir quoi déjà ? Le truc qu’il aurait pu lui dire ? Ah oui. Il avait dit qu’il avait des informations qui pourraient l’intéresser. Les mots suivants le paniquèrent ; bon sang, ça ressemblait vraiment à un adieu. Il lui rend ses affaires, il veut couper court à la conversation…ça y est, il ne veut plus jamais le revoir à cause de ça. Il prit son sac de cours avec hésitation, sourcils arqués. D’un côté, c’est ce qu’il a toujours voulu, que Li Wei lui foute la paix une bonne fois pour toute, mais maintenant il réalisait qu’il était plus qu’un pauvre type, qu’il pouvait l’aider…et d’une certaine manière, il le savait, il lui manquerait…

- Non, Li Wei…attends… balbutia-t-il, plaintivement.

Il n’arrivait pas à hausser plus la voix dans ce genre de situation…c’était trop cruel et trop injuste ce qui lui arrivait. Il le regarda le salua de la main, comme un chien regarderait son maître l’abandonner. Même un simple marginal pouvait lui tourner le dos juste à cause de son frère. Quelle horrible journée. Il porta à nouveau son sac sur l’épaule en regardant le sol. Mais une nouvelle affirmation du détective le surprit très agréablement ; il releva la tête illico, bien haute, n’en croyant ni ses yeux ni ses oreilles. Ce Li Wei…il était vraiment fantastique, en cet instant. Sa carte, sa carte…oh oui qu’il s’en souvient. Par réflexe, il s’empressa de la ressortir, bien cachée dans une poche intérieure de sa veste en jean. La prenant des deux mains, il la relut rapidement, et le regarda à nouveau ; en souriant. En cette fin de journée, ce marginal surprenant la terminait d’une note lumineuse.


Tard dans la soirée, Tae Young avait enregistré son numéro dans son portable. Cette carte et cet homme étaient tout à fait professionnels, l’un pour l’apparence l’autre pour ses étonnantes compétences. Le détective privé Yang le lui avait prouvé tout à l’heure. Avant de se coucher, en pyjama dans son lit, il lui avait envoyé un SMS assez long, mais qui en valait la peine pour Tae Young –c’était la moindre des choses :
’’Message de Tae Young à Li Wei’’:
 
Juste après lui avoir envoyé, il se coucha, le portable sous l’oreiller, réglé pour le réveil de demain. Il sourit dans le noir. Ça faisait du bien d’avoir une autre personne dans la confidence, autre que lui. Non, les parents n’étaient pas au courant de ses agissements. Ce serait la fin du monde si ça devait arriver. Il avait laissé la carte sur sa table de chevet ; Yang Li Wei, voilà un nom qui sonnait bien chinois pour lui. C’était réconfortant. Même si ça ne faisait que deux ans que le jeune Tae Young pratiquait le japonais et qu’il savait tenir une conversation sans trop de mal, il sous-estimait beaucoup son niveau. Il ne se sentait pas tout à fait à l’aise avec cette nouvelle langue. Converser en mandarin, sa « seconde langue maternelle » à son sens, lui ferait le plus grand bien…surtout que ça faisait au moins un et demi qu’il n’avait plus conversé oralement avec son excellent chinois.
Revenir en haut Aller en bas
Yang Li Wei
avatar
Messages : 125
Pseudo : Noona
Feat : Kim YuGyeom [GOT7]
Arrivé à Yuai le : 20/12/2016
Yens : 55
Age : 25 ans
Groupe : Citizens
Alter : changer d'apparence physique comme il le souhaite
Vit à : Quartier Sud



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Another Spleen for the Brother FT Li Wei    Mer 4 Jan - 2:40
Finalement, l'étudiant ne l'avait pas suivi. Li Wei s'était retrouvé donc dans un bar, installé sur un des tabourets haut, un verre de Tom Collins dans la main. Il se sentait juste frustré. Vraiment frustré. Il but son verre même cul sec, le remplissant dans un mouvement qui témoignait du fait qu'il avait prévu que ça se passe autrement. Ce qui le frustrait vraiment c'était que le petit jeu n'ai pas pu se dérouler plus longtemps... Mais tant pis, il devait s'y faire. Le petit frère avait besoin de temps après tout. Li Wei se demandait pourquoi il ne le kidnappait pas pour l'apporter directement aux pieds de Whe Sung. Non vraiment, pourquoi il n'avait toujours pas céder à cette facilité... nouveau verre cul sec, verre qu'il posa assez violemment sur le zinc devant lui. Il n'écouta pas le barman qui se mit à râler.

Soudain son téléphone se mit à vibrer. Il regarda l'appel avant de décrocher. On venait de l'avertir que la toute dernière personne qu'il recherchait allait arriver au point de rendez-vous et que tout était prêt. Li Wei fixa le barman, un instant, avant de sourire d'un sourire dont le gérant ne pouvait dire s'il était malsain ou juste issu d'un état d'ébriété avancé. Li Wei raccrocha, laissa la monnaie sur le bar et rentra chez lui d'abord rapidement, avant de changer de tenue et de prendre ce dont il avait besoin. Il changea d'arme et se retrouva enfin dans sa tenue préférée.

Il se rendit au lieu de rendez-vous. Il vérifia les derniers détails, avant de laisser ses hommes de mains accueillir l'invité. Li Wei au début le mit à son aise, faisant partir ses hommes de façon à n'être rien qu'en tête à tête avec la personne. Il s'alluma une cigarette, qu'il coinça entre ses lèvres.
- Alors ? Il l'a vu ou pas ?
- Non. On a dit qu'il ne pourra pas voir le dealer. Li Wei hocha doucement la tête avant de faire en silence le tour de la pièce. Il était déjà satisfait de cette nouvelle.
- Tu ne lui as pas donné de nom...
- Eh bien... Li Wei n'aima pas du tout ce début de réponse. Il s'était même arrêté devant son invité qui se tassa dans son siège d'un coup.
- Ah... Voilà qui est gênant... Tu en dis trop tu sais... Et je croyais t'avoir prévenu pour les gens qui en disent trop... L'individu le supplia de lui pardonner qu'il ferait ce qu'il voudra. Oh vraiment ? Un sourire se dessina sur ses lèvres.
- Conduis moi à ta source.

A travailler dans les quartiers malfamés de Yuai, il était toujours facile de régler des soucis rapidement et proprement. Mais aussi de connaître les maîtres de chaque terrains. Ils ne leurs fallut pas plus d'une heure pour arriver chez le dealer. Li Wei n'allait pas se faire prendre de court. Il savait très bien qui était le maître des lieux de l'immeuble vers lequel ils se dirigeaient. Sur la route, il reçu le sms de Tae Young. Il prit le temps de le lire en marchant. Le brave petit... Tu ne pourras que demander mes services, crois moi... pensa-t-il en le lisant.

Se trouvant alors devant l'immeuble, Li Wei s'y glissa en douce et trouva celui qu'il cherchait. Se retrouvant seul à seul, après avoir expliqué qu'il venait pour se faire recruter, Li Wei prit son temps, et saisit l'occasion où le dealer se tint dos à lui pour lui assener un coup mortel à un point précis au niveau des cervicales. Un coup si bien donné qu'il ne laissa aucune trace, aucune plaie, rien. Tout paraîtra être tout simplement une mort naturelle.

Il fit ensuite le chemin en sens inverse. C'est lorsqu'il arriva au point de départ, qu'il entendit le portable de son compagnon de route sonner. Au vu du message de Tae Young envoyé juste avant, Li Wei ne voulait pas se retrouver dans une situation plus délicate enocre et tua l'individu avant même qu'il ne décroche. Le téléphone sonnant encore au sol, Li Wei le ramassa et constata qu'il avait eut raison d'agir ainsi. Il brisa le téléphone et puis rentra chez lui, après avoir ordonné un nettoyage minutieux de l'entrée de l'immeuble.
 
Ce n'est qu'une fois enfin chez lui, au calme, après s'être lavé, qu'il prit le parti de répondre à Tae Young. Et son côté foufou très bien connu du lycéen le poussa non pas à lui répondre par message, mais à l'appeler. Oui. En pleine nuit. A une heure excessivement tardive qui plus est.

- Tae Young ? J'étais pas mal occupé quand j'ai eu ton sms. Tu sais, je comprends que ça ne doit pas être simple à supporter tout ce passif. Mais à le chercher tout seul, tu risques de te retrouver dans des situations beaucoup trop délicates, vois-tu. Je sais bien que c'est ton frère et que c'est important pour toi, mais ça n'empêche pas d'être précautionneux hein. Reste prudent. Sinon, vire moi ce vocabulaire là. Gaijin ? Allez, ça va. Sois fier de tes origines mon grand ! Et ne parle pas de cette façon. A tous les étrangers que tu croises tu vas leur dire ça ? Allez, sois pas idiot. A faire comme ça tu ne fais que renforcer ce que certains Japonais font. Mais sinon oui, je parle mandarin. Et si tu veux un coup de main pour le japonais... Enfin bref. Il sourit derrière le combiné, avant de vite ajouter, comme s'il venait juste de réaliser :
- Ah ! mais j'ai p'tête du te réveiller en fait...
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Another Spleen for the Brother FT Li Wei    Mer 4 Jan - 3:57
Pas longtemps après son message, il s’était endormi, comme un loir. Il était presque minuit. Le lendemain allait être difficile, mais l’étudiant en prenait l’habitude. Levée à 6h du matin, ça faisait mal. Mais pour son frère, ça en valait la peine. Voir Li Wei lui avait redonné du courage aussi : après être rentré chez soi, il avait bombardé la messagerie de l’autre couard. Comme s’il allait s’en sortir si facilement, celui-là…avec un détective privé de son côté, Tae Young se sentait plus fort. Assez pour harceler un pauv’ type qui s’est foutu de lui. Le dealer qui ne veut plus les voir, mais bien sûr. Comme si un dealer refuserait une somme d’argent gratuite pour un oui ou pour un non, il le prenait vraiment pour un idiot. Il l’entendrait aussi. Allongé dans le noir, sous la couette, un T-shirt ample et son boxer, Tae Young s’était endormi en pensant au sort qu’il lui réserve.

Quand sa sonnerie retentit sous son oreiller, le pauvre étudiant se réveilla en sursaut. Diable, il ne se rappelait plus qu’il avait mis son réveil si fort et si énergique…il mit quelques secondes à comprendre qu’il ne s’agissait non pas du réveil, mais de sa sonnerie d’appel simplement. Son bras décrocha à la place de son cerveau, dans un réflexe automatique…aaah, il n’avait même pas vu qui c’était, s’il connaissait le numéro ou pas. Il répondit par un « Moshi mosh’ » à moitié endormi, rehaussé par son magnifique accent chinois. Ah, la classe…

Il fronça les sourcils en entendant la voix de l’autre côté. Il mit un temps avant de connecter qui était de l’autre côté de l’appareil. Le détective privé Yang Li Wei, aaah…il était bien matinal dites donc, trouvait Tae Young. « Ah, Li Wei… » bredouilla-t-il.  Il se retourna, se mettant sur le dos en se frottant les yeux de la main libre, l’écoutant comme il pouvait. Il essayait de se réveiller doucement, se disant que c’était déjà le matin. Oui, sa chambre était plongée constamment dans le noir pour bien deux bonnes raisons : étudier et geeker. Pour ça, les rayons naturels étaient bien embêtants. Aussi, il rationnalisait beaucoup pour savoir quelle heure il était dans sa chambre. Bref, Tae Young était réveillé –mais l’esprit dans le brouillard.

Les mots du détective le touchèrent droit au coeur. Il le conseillait, avait l’air de s’en faire pour lui…seigneur, ça faisait tellement longtemps qu’un aîné ne prenait plus soin de lui comme Li Wei le faisait. Même ses parents avaient désertés cette fonction, voulant l’endurcir coûte que coûte. Que c’était bon. Ça lui avait manqué. Ce serait toujours mieux si c’était Whe Sung, mais en l’état actuel des choses, Li Wei remplissait très bien son rôle. Il grimaça un peu plus la suite. Puis un tout petit silence. Qu’est-ce qu’il fout Li Wei… ? Ah. Il s’excuse. Il lui soutira un bâillement comme réponse.

- Ouais…j’dormais, mais c’pas grave. Je dois m’lever dans pas longtemps, j’crois. Il bougea encore, se remettant sur le ventre, et passa la main dans ses cheveux. Moh t’inquiète pas, je fais gaffe. Je suis déjà allé en périphérie de Yuai, tu sais, là où ça craint, et ça c’est bien passé. J’suis pas débile. Un temps de pause. La voix plus réveillée. De quoi gaijin ? C’est pas moi qui l’ait inventé, c’est eux. Certains japonais ? Rire crispé. Tu plaisantes là, c’est TOUS les japonais qui le disent, ils sont vraiment racistes ici. Moi je n’ai pas honte de ce que je suis, et je n’ai pas de problème avec eux, mais c’est eux qui font une différence entre eux et moi. J’y peux rien s’ils m’acceptent pas. Tu sais…enfin non, tu sais pas, mais j’ai beaucoup déménagé, et ça se sent ce genre de chose…tu vois ? Il bouge encore, revenant sur le côté, et pousse un peu la couette. Plus joyeusement, le sourire juqu’aux oreilles. Trop cool, tu parles mandarin, ça fait trop plaisir ! T’es donc chinois ?? J’en étais sûr. J’ai grandi à Taiwan, et toi ?

Dit-il avec un bel accent bien caractéristique de l’île, et même des beaux quartiers si on a l’oreille fine. Ouais, c’est un sujet qui le « passionne ». Voir un autre confrère chinois, dans un pays où il ne se sent pas intégré, ça faisait son bonheur. A part ses parents qui sont très pris par le travail, il n’y avait pas grand monde qui pouvait le rendre aussi joyeux que de rencontrer un autre sinophone. Il fit une pause, laissant la parole à son confrère sinophone, voulant entendre le beau mandarin de son nouvel allié. Puis il eut une idée, voulant le rassurer définitivement sur la recherche de son frère.

- Tu es donc détective privé, hein ? Je n’ai pas tes compétences, mais j’ai réussi à avoir quelques infos. Si tu trouves que c’est un peu dangereux, tu peux venir avec moi. Ça te dit ? J’ai prévu de retourner là-bas, où je t’ai dit, demain. Le plan, le couard. Tout était prévu. Normalement ça aurait être la semaine prochaine, mais il y a eu un changement. Il se mordit la lèvre ; devrait-il tout lui raconter ? Même s’il paraissait confiant et sûr de lui, ce n’était que la fierté masculine…dans le fond, il flippait d’y retourner, comme à chaque. Si tu viens, je te raconte tout.
Revenir en haut Aller en bas
Yang Li Wei
avatar
Messages : 125
Pseudo : Noona
Feat : Kim YuGyeom [GOT7]
Arrivé à Yuai le : 20/12/2016
Yens : 55
Age : 25 ans
Groupe : Citizens
Alter : changer d'apparence physique comme il le souhaite
Vit à : Quartier Sud



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Another Spleen for the Brother FT Li Wei    Jeu 5 Jan - 0:04
Comme il l'avait pensé, il avait sorti Tae young de son sommeil. Li Wei changea de position en écoutant l'étudiant. Il s'était mis à sa fenêtre, l'avait ouverte et s'était allumé une cigarette. Il fit une grimace. Tae Young avait déjà traîné dans la périphérie de la ville... Il avait donc eu beaucoup de chance de ne jamais être tombé sur lui. Aussi il ne manqua pas de se montrer exprès très sévère à ce sujet.
- T'es justement un gros débile d'y avoir été comme ça, tout seul ! Tu sais quels types de gens traînent là bas ?? Sérieusement... 

Il en rajouta un peu plus en soupirant. Ce n'était pas son petit frère, et même quelque part il s'en serait tamponné le nombril d'une babouche qui lui arrive un truc, si ce n'était pas le petit frère de Whe Sung. Et alors ? Sois justement plus intelligent qu'eux et n'utilise pas leur vocabulaire. Tu trouves pas ça plus cool de les laisser appeler les étrangers de cette manière, nous mettre côté comme des abrutis, et nous justement de pas le faire ? Les crétins qui ne voient pas ce qu'ils ratent à te rejeter ce sont eux. J'ai aussi beaucoup déménagé tu sais. Mais qu'est-ce que t'en as à faire de ce qu'ils pensent de toi ? Même moi j'ai des potes japonais maintenant. M'enfin, en grandissant tu comprendras tout ça.

Et sans vraiment qu'il s'y attende, Tae Young lui parla subitement en chinois. Maintenant qu'il l'entendait parler, il remarqua que quand il parlait japonais il y avait encore un peu l'accent chinois qui ressortait... Il fit une légère grimace. Parler chinois lui rappelait pas forcément de bons souvenirs.
- Une chose est sûre... Tu te sentiras mieux intégrer quand t'auras un bon japonais ~ Il avait sortit ça sur le ton de la plaisanterie et de la taquinerie. Il ne répondit pas du tout à sa question de ses origines. Parce que ça, Tae Young n'avait pas à le savoir. Que ce soit lui ou n'importe qui d'autre d'ailleurs. Hors de question de dire d'où il venait à qui que ce soit.

Et puis il l'écouta de nouveau parler. Retourner là bas... Il fit une nouvelle grimace... Mais s'il lui disait de ne pas y aller, le gamin risquait de trouver ça louche... Mais à se montrer dans le coin, c'est les gens autour d'eux qui trouveront ça louche. Au pire, il attirera Tae Young dans la misère...
- Qu'est-ce que tu vas encore foutre là bas demain ? Et voilà que Tae Young lui sortit un ultimatum. Alors sur le même ton, il lui dit tirant sur sa cigarette : - Mais dis moi... pourquoi je viendrai ? Hum ? Tout ce que t'obtiendra finalement, c'est de t'attirer des emmerdes à chercher tout seul. Mais qu'y puis-je après tout? C'est ton problème après tout. Et ce que tu ne me dis pas, je parviendrai toujours à le savoir de toute façon. Alors pourquoi je viendrai demain ?

Il n'aimait pas du tout l'idée que Tae Young retourne dans la périphérie... mais entre le laisser se dépatouiller tout seul, se démerder, et se retrouver empêtrer dans des situations pas possible, Li Wei préférait qu'il y tombe avec lui... Whe Sung risquerait de lui en vouloir s'il arrivait quoi que ce soit de grave à son petit frère.

Li Wei faisait les cent pas sur son balcon et avait finit trop vite sa cigarette. Il rentra se servir un Gin, qu'il but assez vite. Ce Tae Young... il n'allait vraiment pas lui donner la tâche facile... Si seulement il pouvait oublier les plans de se dépatouiller tout seul dans son coin...
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Another Spleen for the Brother FT Li Wei    Jeu 5 Jan - 1:10
Le jeune ne s’attendait pas à se faire reprendre par l’aîné. Y aller là-bas c’est être débile ? Très drôle. Ce n’est pas comme s’il y passait ses heures libres non plus. Tae Young roula des yeux aux remontrances de Li Wei, ayant l’impression d’entendre un vieux radoteur ; bien que ça lui manque d’avoir un frère, cette partie-là du hyung ne lui manquait pas du tout. Là-dessus, Tae Young imaginait Whe Sung moins vieux jeu que Li Wei présentement. Et alors le passage sur les Japonais, il s’en serait bien passé ça aussi…il ne le prit pas à mal, mais comme beaucoup de jeunes, les remontrances le saoulaient à un point incommensurable, d’autant plus qu’il a été élevé comme un enfant unique ; donc adulé, gâté plus qu’il ne faut, considéré comme mature prématurément, et donc très indépendant et sûr de lui-même, ses choix, ses convictions. Oh et le fameux « En grandissant, tu comprendras », la phrase bateau que les vieux ressortent tout le temps quand ils ne savent plus quoi dire…le jeune la ponctua d’un « Mh mh » très inspiré et poil désinvolte. Il se retint de souffler. Mouais, pas sûr qu’il le gardera dans un coin de sa tête, tout ça.

Le reste était bien plus intéressant, voulant plus en savoir sur lui ; ses origines, d’où il vient, République démocratique de Chine ou République populaire de Chine ?? La conversation devenait drôlement excitante pour lui. Malheureusement, Li Wei cassa son délire brillamment, soufflant de contrariété. Alors ça, il aurait pu se le garder pour lui-même. « Ahah, tr-ès dr-ôle. » en s’appliquant de bien prononcer cette réplique en un japonais parfait pour lui faire fermer sa langue de vipère. Le pire, c’est qu’il y arrivait bien quand il se donnait la peine, mais dans le vif d’une discussion, on oublie toute sa grammaire et son articulation…voilà comment il zappa complètement sa propre question, ne faisant même pas attention que le détective avait évité d’y répondre. Merci la fatigue.

Parlons du lendemain ; enfin plutôt d’aujourd’hui, vu l’heure qu’il était. Là encore, il le prit mal. Tae Young s’y attendait, et l’ignora. Son petit compromis se basait sur ça : si Li Wei n’était pas content qu’il y aille seul, ce serait une bonne raison pour qu’il vienne. Comme ça à deux, il pensait réellement qu’ils obtiendraient plus d’informations, grâce au professionnalisme du détective Yang. Déjà, il parlait bien mieux japonais que lui, ce qui représentait en somme un gros atout ; secondement, Li Wei devait connaître des techniques d’entretien pour soutirer des infos que lui seul connaissait. C’est ce que s’imaginait le jeune. Mais sur ce coup-ci, l’aîné le prit au dépourvu ; sur le moment, ça le blessa un peu. Juste un peu. Mais vu le ton employé, il mit ça sur le grain de folie du détective. Il se remit sur le dos pour lui répondre avec toute l’assurance du monde.

- Tu veux pas ? Ok. C’est mon problème, comme tu dis. C’est juste que je t’aurais fait gagner un peu de temps, mais bon. M’enfin si tu changes d’avis, tu sais comment me contacter. Petit temps de silence. Il s’enquit ; n’était-ce pas un trop…insolent ? Il le craignait. Plus posé, il le rassura. Ne t’inquiète pas, je te promets que tu t’en fais trop pour moi. On n’a jamais trop parlé de ça, mais j’ai un excellent pouvoir : il me permet d’être discret et de filer fissa si jamais ça dégénère. Je t’appellerai si j’ai un problème, d’accord ? Il glissa un bras sur son oreiller. Il se laissa aller à la conversation, le mettant dans la confidence. C’était bon de pouvoir reparler en mandarin. A mon avis, ça va être la dernière fois. Je t’avoue que je suis assez découragé…je trouve pas grand-chose, ils sont très craintifs dans ce milieu, ils ont tout le temps peur de parler de qui est juste au-dessus, c’est pas facile…je te le dis, ce sera la dernière fois. Si ça me mène à quelque chose de concret, je verrai, mais si ça s’arrête à là, je me tournerai vers toi… Il avait baissé la voix sur la fin. Ça l’ennuyait. Au moins enquêter seul lui préservait une certaine intimité, alors que là…bref. Il n’y avait pas que ça. Il le lui communiqua. Par contre…je ne connais pas tes tarifs, mais je ne pourrai pas te payer en une seule fois. Tu comprends, mes parents trouveraient ça louches.

Ce qu’il y avait de bien, dans ce contact de la périphérie, c’est que c’était au black et paiement infini tant que la somme était là. Discrétion monétaire garantie, bien qu’assez risquée. Et il se garderait bien de lui confier la somme qui a été établie entre eux. Tae Young pensait bien qu’il serait furieux d’apprendre ça.

Revenir en haut Aller en bas
Yang Li Wei
avatar
Messages : 125
Pseudo : Noona
Feat : Kim YuGyeom [GOT7]
Arrivé à Yuai le : 20/12/2016
Yens : 55
Age : 25 ans
Groupe : Citizens
Alter : changer d'apparence physique comme il le souhaite
Vit à : Quartier Sud



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Another Spleen for the Brother FT Li Wei    Jeu 5 Jan - 18:18
Li Wei se retrouvait donc face à un gosse têtu. Pire que lui. Mon dieu. Ca allait être un peu plus compliqué que prévu. Il fallait réfléchir vite. Vite et bien. Il ne dit plus grand chose pendant un moment. Il tirait sur sa cigarette plus vite que prévu. Son verre se remplissait et se désemplissait aussi. Il faisait les cent pas. C'était embêtant, très embêtant. Il fallait maintenant être sûr que Tae Young n'ait plus de contact du tout...

Tout en réfléchissant, il écoutait Tae Young. Ce dernier bien sûr n'avait pas bien pris ses dernières paroles. Gagner du temps ? S'il savait combien de coup d'avance il avait... S'il savait surtout que Whe Sung était son meilleur ami... mais non, il ne lui dira rien. C'est mieux que Tae Young croit toujours que Li Wei pouvait ramer dans ses recherches et ne soit pas au courant de sa vraie profession. Ceci dit, son personnage n'avait effectivement pas apprécié le ton du gamin.

- Me faire gagner du temps hein ? Je travaille déjà en solo, et je me débrouille très bien. J'ai même plutôt l'impression que j'avance un peu plus vite que toi tu sais... M'enfin bon. Ceci ne risquait pas de faire poser le doute chez Tae Young, après tout, il était un détective privé et il avait donc bien plus de moyen que lui pour enquêter, donc c'était logique qu'il soit plus rapide. Mais il était évident, que Tae Young ne pouvait pas imaginer combien Li Wei était en avance.

Malgré tout, Tae Young essaya vraisemblablement de le rassurer. C'est là qu'il lui parla de son pouvoir... Ahlala... Encore un qui croyait plus en son don qu'en autre chose... Ca le perdra, Li Wei en était quasi certain. Il se contenta d'un soupir, traduisant surtout qu'il était encore en pleine réflexion. La suite des paroles de Tae Young manqua de le faire sourire. Li Wei pouvait lui expliquer pourquoi tout marchait si mal de son côté, vu qu'il était la raison pour laquelle tout le monde était craintif. Mais il devait rester muet. S'amuser finalement de savoir que quelque part son petit jeu fonctionnait.

- Bon... Ecoute... Très honnêtement, je ne sais pas si j'aurais vraiment le temps de te retrouver là bas. Mais c'est vraiment la toute dernière fois que tu y mets les pieds hein ! C'est clairement pas un terrain où tu devrais t'aventurer, que ton pouvoir soit suffisamment capable de te sauver ou pas... J'essaierai, mais je te promets rien non plus... Il préférait jouer sur le ni oui, ni non. Dire qu'il pourrait potentiellement venir mais qu'il ne fallait pas non plus qu'il compte trop sur sa présence. Car finalement, Li Wei avait peut être trouvé une parade. Il était évident que sa position lui permettait d'agir sur la périphérie dans cette histoire et d'y avoir une très forte influence. On le craignait déjà beaucoup dans le clan, alors c'est certain que la rumeur d'un individu menaçant avait du faire le tour des sources de Tae Young. Demain il devra donc agir d'abord sous son vrai visage. Avant de peut être donner un coup de main à Tae Young.

- Mes tarifs ?... Il prit un petit temps avant de rajouter. Je peux peut être faire une exception pour toi. T'es qu'un étudiant, et j'ai la forte impression que tu gardes tout ça pour toi. Alors... J'pense pas que je te ferai payer quoi que ce soit. Ou si ça devait être payé... Ce ne sera pas en argent.

Il trouvera bien une parade. Mais faire payer Tae Young réellement n'allait pas être une bonne idée. Ca pourrait bien lui retomber dessus, surtout si Tae Young se rebelle, et que rien ne se passe comme prévu. Il valait mieux ne pas impliquer d'argent dans son affaire. Et puis il n'était jamais à court d'imagination pour les paiements autre qu'en argent... Il trouvera donc bien quelque chose à faire faire à Tae Young en contre partie...

- Attends toi plutôt à devoir me rendre des services plutôt qu'à me donner de l'argent. avait-il donc conclu.

Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Another Spleen for the Brother FT Li Wei    Ven 6 Jan - 21:28
Comme il s’y attendait, Li Wei le prit mal. Arf. C’est ça l’impulsivité de la jeunesse. On a beau en être conscient, c’est plus fort que nous, et alors quand on est lancé…mais d’un côté, ça le faisait plutôt sourire. Oui, il se doutait bien qu’il avançait plus vite que lui. Mais l’entendre s’énerver, même si ce n’était pas excessif, était marrant. Pour une fois que c’était l’inverse entre les deux, Tae Young qui énerve le détective, le jeune pensait ne pas exagérer en fin de compte. Moins rigolo, ses propres recherches. Tous ces gens qui ne voulaient pas parler, lui disant d’aller voir ailleurs, qu’ils ne voulaient pas avoir d’ennuis à cause de lui…ce jeune junkie à peu près de son âge à moitié mouillé dont il avait le numéro était son seul espoir actuellement. Pourvu que ce soir soit concluant. Tae Young compte bien le retrouver et lui tirer les vers du nez. Il n’avait qu’à bien se tenir.

Oh…il ne pouvait peut-être pas venir. Sans savoir pourquoi, ça le blessa un peu. Il ne le considérait pas non plus comme un ami, mais ça lui faisait chaud au cœur d’avoir quelqu’un qui avait l’air de tenir à lui, alors il se sentait lésé que le détective ne puisse totalement se libérer pour lui. Pas autant que ses parents qui préféraient de loin leur travail à leur foyer et famille, mais quand même. Il pourrait faire un effort pour un endroit qu’il pense trop dangereux pour moi, pensa-t-il, vexé. Il lui répondit juste par un vague « Mh, okay », un peu appuyé malgré lui.

Oui, parlons tarifs. Ça lui changeait les idées. Tae Young n’avait aucune idée de combien pouvait compter un détective à son compte qu’on engageait, et il pensait qu’il ne pourrait pas négocier le prix, que ça restait quand même dans un cadre légal ; en espérant que ce ne soit pas trop coûteux tout de même. Même s’il pouvait le justifier par un achat de jeux vidéo, il ne fallait pas que ce soit trop onéreux, plus qu’une PS4 pro. La remarque de Li Wei le toucha ; bon sang, son métier lui allait comme un gant…malgré son côté déjanté, Li Wei était très observateur. Etudiant, et oui il gardait tout ça pour lui-même…jamais il ne penserait le confier à quelqu’un d’autre que lui-même son plus gros secret. Tout comme il n’aurait jamais pensé avoir au téléphone cet homme qu’il considérait fou en plein milieu de la nuit. En tout cas, il apprécia beaucoup le geste du détective concernant le prix. Sans raison particulière, il hocha de la tête en répondant.

- D’accord…merci, Li Wei. Avec reconnaissance. Il y eut un blanc. Il se sentit écouté. Le serait-il assez ? Dis, tu n’essayeras pas de contacter mes parents ou la police, hein… ? Tu me le promets ? Je ne sais pas comment tu as fait pour connaître notre lien de parenté, mais tu as vu juste, je le recherche dans leur dos, et s’ils l’apprenaient, ils seraient furieux…tu vois, ils sont pour laisser faire la police et la Yuai Heroes Agency, mais si c’est eux qui le trouvent, la justice ne lui fera pas de cadeau et on ne me laissera jamais l’approcher…je sais que tu en fais partie, vu que t’es détective, mais s’il-te-plaît, je t’en prie si on le trouve, toi ou moi, ne le dénonce pas… Il se sentait idiot de lui faire une telle demande, mais ce serait vraiment la pire des choses qui puisse lui arriver…et ça le faisait paniquer, de partager ça, avec quelqu’un. Je sais qu’il a fait des crimes qui ne sont pas excusables, mais comprends-moi…ça fait presque dix ans qu’on ne s’est pas vus…la justice, elle s’en fiche de ça, elle va de suite le condamner, et…

Sa voix se brisa. Il ferma fortement les yeux une minute. Il n'arrivait jamais à contenir ses émotions quand il parlait ça. Que Whe Sung soit condamné à mort, condamné à ne plus jamais lui reparler ; pour plus de dix ans. C’était idiot de ne le supplier de ne rien dire, mais même si tous les détectives du monde étaient au courant, il serait prêt à tout pour que Li Wei ne l’arrête pas. Bon sang, s’il faut, ce n’était un mystère pour aucun commissariat dans le monde ; ça le trottait depuis qu’il était rentré. Mais il était prêt à le payer, à lui rendre tous les services qu’il voudrait pour que le détective ne fasse pas appliquer la loi pour son frère…il devait passer pour un désespéré, mais il s’en fichait. S’il pouvait au moins l’attendrir pour éviter ça, ça lui allait…seulement après ça, il pourrait raccrocher, et se rendormir sur ses deux oreilles.

Revenir en haut Aller en bas
Yang Li Wei
avatar
Messages : 125
Pseudo : Noona
Feat : Kim YuGyeom [GOT7]
Arrivé à Yuai le : 20/12/2016
Yens : 55
Age : 25 ans
Groupe : Citizens
Alter : changer d'apparence physique comme il le souhaite
Vit à : Quartier Sud



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Another Spleen for the Brother FT Li Wei    Dim 8 Jan - 1:35
Li Wei entendait bien qu'à l'autre bout du fil, le fait qu'il dise ne pas pouvoir venir ne plaisait pas. Etait-ce lui ou Tae Young avait vraiment envie qu'il vienne ? Aurait-il donc réussi une partie de sa mission ? Voilà qui semblait assez positif et bien parti pour s'il ne se trompait pas dans son interprétation. Mais comment pouvait-il faire autrement ? La réalité de son double jeu, ne lui permettait pas trop de trainer dans les parages de la périphérie à moins de se faire totalement griller. Il n'avait pas été si bête, et avait bien sûr quadrillé la zone avec ses hommes de mains, et fait imposer ses règles et ses lois le temps de mettre la main totalement sur Tae Young, mais il n'était pas à l'abri d'un abruti fini qui foute en l'air sa couverture parfaite.

Ceci dit Li Wei sentait que tout son petit jeu prenait enfin forme. Ce n'était plus qu'une question de temps pour que Tae Young tombe entre ses griffes. La question des tarifs se posa. Li Wei comprit dans le même temps que Tae Young n'était plus si méfiant et était tout à fait prêt à faire appel à lui et juste à lui pour l'aider à retrouver Whe Sung. Il avait eu un petit sourire, et son verre se vidait de moins en moins vite. Non il fallait savoir savourer de temps en temps aussi. Tae Young le remercia pour son "geste commercial" vis à vis de lui. Alors que pour Li Wei ce n'était que pure logique. Mais ça Tae Young ne pouvait absolument pas le deviner évidemment.

C'est alors que sans qu'il ne s'y attende, Tae Young se dévoila totalement à lui. Li Wei avait donc réellement gagné sa confiance dis donc. Lui qui croyait en avoir encore pour plusieurs jours, semaines, voir même mois ! Le voilà bien parti et mieux que prévu ! Ce n'en était que plus appréciable. Oh oui. Cela le rendait tout joyeux, dans sa folie. Tae Young... Il avait mordu à l'hameçon. Il était tombé dans le panneau la tête en avant. Il avait foncé dans son piège. Ah que c'était plaisant... Il l'écouta avec attention. La question de la police se posa alors. Li Wei prit soin de bien le rassurer.

- En étant détective privé, je suis indépendant, Tae Young. La police et moi on travaille séparément. Je suis capable de m'occuper d'enquête dont ils ne sont pas au courant. Et tout comme eux, je n'ai pas à leur raconter tout ce que je fais, qui demande mes services, pour quelles raisons et autres. Et si j'ai enquêté sur Choi Whe Sung, ce n'est que parce que tu m'en a vaguement parlé et que tu as attisé ma curiosité. Pour tout te dire, tu m'as tellement intrigué, que j'ai su qu'il était lié à toi par hasard, et j'ai fait simplement le lien avec le frère que tu recherchais. C'est tout. La police ne sait rien de ça, et je ne suis pas prêt de le faire si tu me le demandes. Derrière le combiné, Li Wei avait un joli sourire plein de malice. C'était si facile. Si logique. Si cohérent. Non sérieusement, il prenait un réel plaisir à se jouer ainsi de Tae Young, à lui raconter tout un tas de choses, qui n'était pas du tout vraies, mais qui collait tout simplement parfaitement à cette belle couverture qu'il s'était fabriquée.

- Et pourquoi en parler à tes parents ? Ce ne sont pas eux qui le recherchent ou qui m'en ont parlé que je sache. Non ce que je fais reste toujours entre moi et le client concerné. Donc en l'occurence, tout ceci restera entre toi et moi. Ce sera comme si je prenais aussi la responsabilité de ton secret. Tu comprends ? Tu sais, tu ne sera pas le premier à demander mes services justement parce que je fais mes recherches dans le plus grand secret et que personne n'est au courant. La police ne vient me voir que si mes enquêtes empiète trop dans leur plate bande. Mais en l'occurence, elle ne m'est pas encore tombée dessus. Donc soyons juste discret et tout se passera bien, promis.

Et puis même. Qu'ils essaient donc d'attraper Whe Sung. Li Wei était le seul à pouvoir le reconnaître, même quand il n'avait pas son vrai visage. Whe Sung était plus insaisissable que la fumée à ce niveau là. Il pouvait être votre voisin, votre concierge, ou le grand père assis dans le parc à donner du pain aux pigeons. Il était tout le monde et n'importe qui à la fois. Alors Tae Young pouvait être rassuré, rien n'arrivera à Whe Sung, et rien ne leur arrivera. L'agence et la police ne pourra pas l'arrêter si facilement. Et Li Wei ne le trahira pas, même sous sa couverture.

- Tae Young. La justice ne fera rien d'accord ? Je suis peut être détective, mais je ne vais pas le chercher pour ses crimes, mais parce que son petit frère le cherche. Vis à vis de lui, ma mission s'en tient là. Tu ne m'as pas demandé de le vendre, je ne le vendrai pas.

Il avait bien entendu la voix brisée du jeune garçon. Alors il s'était montré des plus compréhensif, lui qui n'en avait finalement rien à faire qu'il soit touché, triste, heureux, ou malheureux. Mais le Li Wei détective devait se montrer compréhensif et rassurant, alors il le faisait. Et pour vraiment que l'étudiant passe une bonne nuit de sommeil :
- J'essaierai de finir mon travail rapidement pour te retrouver demain. Alors garde espoir ok ? Et sois prudent. Je ne te le redirai jamais assez je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Another Spleen for the Brother FT Li Wei    Jeu 12 Jan - 20:36
Maintenant qu’ils étaient deux à savoir, la donne n’était pas pareille pour Tae Young. Il craignait que Li Wei le trahisse tôt ou tard, que la police savait au fond tout et n’attendait que lui pour les conduire jusqu’à son frère…il commençait à s’imaginer des scénarii pas possibles quand le plus âgé le rassura à nouveau. Seigneur, le jeune ne pensait pas passer par toutes les émotions à chaque phrase du détective…silencieux, c’est ce qui se passait, dans son esprit. Que Li Wei lui explique un peu mieux le métier de détective privé l’apaisa quelque peu, faisant descendre doucement la tension…jusqu’au « tu as attisé ma curiosité ». Nouvelle montée d’adrénaline. Il en eut le souffle coupé. Comment ça… ? Que voulait-il dire… ? Que même dans l’anonymat il paraissait suspect en lui-même ? Quelle catastrophe si c’était le cas…c’est vraiment le genre de phrase qui le faisait flipper et stresser comme pas possible. Le « c’est tout » ne le rassurait pas pour autant. Ce n’est que quand il évoqua la police, ce qu’elle pouvait savoir sur les frères Choi qui le fit redescendre…tout va bien alors…Li Wei était donc la seule personne au monde à le savoir parmi toutes celles qui enquêtent sur son frère. La vache, le détective le savait le tenir en haleine derrière son combiné…

Quand il parla de ses parents, Tae Young se sentit tout penaud…c’est vrai, ils n’avaient à voir là-dedans, c’était bête de parler d’eux. Mais partager son secret avec quelqu’un était nouveau pour lui, alors il avait paniqué, bêtement…il avala sa salive pour lui répondre, gauchement.

- Oui, je comprends…tu vois…parce que j’suis mineur, et que…ok ça va alors…

Bêtement, il pensait que le fait de ne pas être majeur lui causerait des soucis d’ordre légal vis-à-vis du détective, mais ça n’avait pas l’air de poser trop de problèmes apparemment. S’en suivit foules de phrases rassurantes et apaisantes, même assez touchantes…assez pour lui mouiller le regard. « Entre toi et moi », prendre « la responsabilité de ton secret », il lui fit même une promesse…jamais on ne lui montra autant de loyauté, surtout pour quelque chose d’aussi gros. Il mit la main sur sa bouche pour ne pas succomber à l’émotion. Il était sans voix. Jamais il n’aurait cru avoir la confiance d’un professionnel, ou la confiance d’un ami pour la recherche de son frère…ça le touchait.

Ah, demain. Ça l’aidait à retrouver ses esprits. Encore et encore de la bienveillance…il allait l’achever. C’était vraiment plaisant qu’il s’en fasse pour lui, Tae Young aimerait tellement que Whe Sung s’inquiète autant que le détective. Une nouvelle fois sans raison, il hocha de la tête derrière son téléphone.

- Okay…je ferai attention en t’attendant, j’te le jure.. Petit temps de pause, retrouver un souffle calme. Il était secoué derrière le téléphone. Il reprit avec -un peu- plus d’apaisement. Merci beaucoup de garder ça pour toi…je pensais jamais trouver quelqu’un qui…qui n’a pas d’a priori parce que c’est Choi Whe Sung…merci, Li Wei…

Ouah, ça devenait difficile de trouver ses mots pour le jeune Tae Young. Il s’essuya les yeux. Ça se dissipait, hourra. Il aurait moins l’air bête. Mais il s’imaginait que le détective Yang pouvait le comprendre après tout ça. En tout cas, il sent que ça ne le dérangerait plus s’il venait à lui demander ses services. Li Wei était vraiment professionnel, et cool…pourquoi ne l’avait-il pas montré plus tôt ? Il l’aurait mieux traité. Il reprit, la voix plus « normale », retrouvant son japonais correct.

- A demain, alors. Bonne nuit Li Wei. Merci d’avoir appelé. La fatigue s’entendait. En grimaçant. Mais évite la nuit là, comme ça…je peux pas parler trop fort, mes parents dorment à côté. Avec beaucoup de gentillesse, en souriant. Dors bien.

Yah, qu’il est bon son accent japonais sur la fin, trouva-t-il. Quand il parle doucement et qu’il prend le temps de bien tout prononcer, ça donnait un truc vachement bien à son oreille chinoise. Il se sentait fatigué. A tous les coups, il devait être le matin, mais la sonnerie de son réveil devait encore loin…aaah ce Li Wei, qu’il est fou de l’appeler si tard ! Mais leur conversation le fit cogiter un petit moment avant de pouvoir se rendormir ; son corps réclamait le sommeil, mais son esprit était bien stimulé. Tout ça se terminait sur une bonne note. Un détective privé de son côté, qui n’avait pas de préjugés sur lui, et qu’il ne le dénoncerait pas…Tae Young ne s’imaginait pas tomber sur meilleure personne que le détective ce soir-là. Et que Li Wei sache tout ça de lui-même, sans que Tae Young ne lui dise quoi que ce soit…oui, s’il l’engageait, sûr qu’ils trouveraient rapidement son frère. Li Wei était très doué dans son domaine. Et il était si bienveillant envers lui…ça lui réchauffait le cœur. Ça lui plaisait. Beaucoup. Il l’intriguait, selon ses dires. C’était dingue. Lui qui se pensait transparent pour tout le monde…il s’endormit en souriant.

Revenir en haut Aller en bas
Yang Li Wei
avatar
Messages : 125
Pseudo : Noona
Feat : Kim YuGyeom [GOT7]
Arrivé à Yuai le : 20/12/2016
Yens : 55
Age : 25 ans
Groupe : Citizens
Alter : changer d'apparence physique comme il le souhaite
Vit à : Quartier Sud



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINÉ] Another Spleen for the Brother FT Li Wei    Lun 6 Fév - 18:47
Li Wei avait senti qu'il avait réussi à rassurer le jeune garçon et surtout d'avoir pu gagner sa confiance. Ce ne fut pas chose aisée, et les prochains évènements risquaient de se compliquer davantage, mais Li Wei parviendrait toujours à trouver une solution, surtout pour que sa couverture ne se brise pas. Il suffisait d'un unique grain de sable pour que tout son plan tombe à l'eau. Il allait devoir la jouer très fine, et encore plus qu'avant. Il le sentait.

En tout cas, il avait réussi à ce que Tae Young croit en lui, lui face confiance et se repose entièrement sur lui pour retrouver son frère. Le seul hic était qu'il était têtu au point de garder son plan d'aller faire un tour dans les bas fonds de Yuai, son territoire. La misère... Mais que faire quand un gamin comme Tae Young gardait son idée en tête... Enfin.. Une chose rassurait un peu Li Wei : il s'était débarrassé de quasi toutes les sources que le jeune homme avait pu contacter. Parce qu'il fallait vraiment qu'il soit le seul vers que le jeune garçon aille. Parce qu'il fallait que Tae Young n'ai plus que lui, Li Wei, comme soutien pour retrouver son aîné.

Ca l'excitait d'avance...

- Ouais tu es mineur, c'est vrai. Un mineur inconscient et très têtu. Il avait dit ça sur le ton de la taquinerie, un petit sourire au lèvres. C'était volontaire bien sûr. Pour renforcer ce lien de confiance. Le gamin lui jura peu après son long temps de parole qu'il ferai attention le lendemain. Li Wei doutait. Il pourra toujours faire gaffe, quelque part, il connaissait trop bien la zone. Ceci dit, l'entendre le remercier de garder le secret, lui arracha un nouveau sourire. Il fut si facile finalement de le mettre dans sa poche... Il ne restait plus qu'à rester digne de cette confiance. Il materait ceux qui ferait douter Tae Young dans tous les cas...

C'est sûr, Tae Young avait raison. Li Wei devait forcément être le seul à ne pas avoir d'a priori sur Whe Sung... Parce que Whe Sung était son frère, son meilleur ami, son chef, sa seule famille. Et il était même prêt à mourir pour lui, à risquer sa vie pour le défendre. Et Whe Sung voulait retrouver son petit frère, tout comme le petit frère voulait retrouver son aîné. Li Wei était donc déterminer à réunir les deux parties. Et il y mettrait toute son énergie.

Le jeune garçon le remercia de l'avoir appelé, parlant de nouveau en Japonais. Sérieux... Que le gamin cesse de changer de langue comme de chemise...
- Ah, oui. Bien sûr. Je comprends. Bon allez va dormir.  Il sourit alors que Tae Young lui souhaita de bien dormir... Dormir... Li Wei n'allait pas le faire. Pas cette nuit. De nouveau ce sera une belle nuit blanche... Parce qu'il voulait savourer encore cet état de satisfaction d'avoir réussi à se mettre Tae Young dans la poche. Il ne criait pas déjà victoire, parce que le lendemain Tae Young allait se rendre là où il ne devrait jamais aller, mais Li Wei se sentait en bonne voie...

Et rien qu'à cette pensée, un sourire presque diabolique s'était dessiné sur ses lèvres
Revenir en haut Aller en bas
 
[TERMINÉ] Another Spleen for the Brother FT Li Wei
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Base Alpha Tango Zoulou du CSNU[Terminé]
» Poésie de spleen
» En combien de temp l'avez vous terminé ?
» We used to say that we were brother and sister - Aby & Adrianno
» Période d'essai terminée : Gray

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUAI HEROES AGENCY :: TAKE A BREAK :: ANCIENS RPS-
Sauter vers: