AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nikolaï Saether - A light shinning in the darkness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nikolaï Saether
Valiant Citizen
avatar
Messages : 83
Pseudo : Noona
Feat : Pierre Niney
Arrivé à Yuai le : 20/12/2016
Couronnes : 10
Age : 30 ans
Groupe : Citizens
Alter : changer d'apparence physique comme il le souhaite



Voir le profil de l'utilisateur
Nikolaï Saether - A light shinning in the darkness
Lun 17 Sep - 20:39

Nikolaï Saether

Ft. Pierre Niney

Ϟ Nom : Saether Ϟ Prénom(s) : Nikolaï Ϟ Age : 30 Ϟ Date & lieu de naissance : né à Oslo, un 8 décembre 2001 Ϟ Nationalité : norvégien Ϟ Origines : norvégienne Ϟ Situation civile : amoureux de Lily Jones et papa d'un petit garçon Ϟ Orientation sexuelle : hétérosexuel

Ϟ As-tu un alter ? il est capable de changer d'identité et d'apparence comme bon lui semble Ϟ As-tu un Super Nom ? nope Ϟ Tu appartiens aux :  Citizens

Ϟ Que fais-tu dans la vie ? avant il était mafieux, bras droit du parrain. Depuis, il en est parti et est ce que l'on appelle un repenti. De ce fait, il se fait discret et tente de rattraper le temps perdu avec Lily. Et surtout avec son fils.

Protecteur

Loyal

Fort

Intelligent

Instable

Possessif

Jaloux

Sauvage


Ϟ TA PERSONNALITÉ : Atteint de TPS (trouble de la personnalité schizotypique) Instable psychologiquement depuis tout jeune, Nikolaï a du faire avec, et se construire avec ce caractère et cette état beaucoup trop changeant. Lunatique, bipolaire... Schyzophrène... il aura tout entendu. Mais finalement aucun de ces termes ne peut expliquer ce dont il est atteint. Ça le ronge depuis l'enfance, enferme son esprit dans un état où il peut arriver du bien comme du pire. D'un moment à l'autre, Nikolaï peut changer du tout au tout, et devenir violent, destructeur non seulement pour les autres mais aussi pour lui-même. Aujourd'hui il sait mettre les bons mots sur ce mal qui le ronge depuis qu'il est petit et qui l'a fait sombrer très tôt dans un mal-être général. Il est encore suivi psychologiquement par un psychiatre. Il sait ce qu'il faut faire pour ne pas céder à la panique, les bons gestes au cas où il est en pleine crise.
Par le passé, Nikolaï était le roi de la manipulation. Jouer avec les autres était son passe-temps, son travail, ce qui faisait qu'il remplissait si bien son rôle au sein de la famille et en tant que bras droit du parrain. L'art de l'apparence, la maîtrise parfaite de la dissimulation et de l'infiltration. Voilà ce qui le rendait diabolique. Il a gardé ce talent mais en use autrement. Non pas pour faire le mal, mais pour se protéger, et pour protéger les siens. Il s'en sert pour soutirer des informations qu'il n'est pas forcément sensé savoir, et ça lui a beaucoup servi lorsqu'il a fait son séjour en prison.

S'il on pouvait le qualifier d'être violent, au coeur de pierre, il reste que le jeune homme est encore sauvage. D'une part à cause de sa personnalité instable, mais surtout  parce qu'on ne renie pas son passé d'un simple coup de gomme. Ce n'est pas si simple. Quand il était à la mafia, Nikolaï avait pris l'habitude de rester insensible aux pleurs, aux supplications, aux cris de peur de ses victimes. Il avait appris à ne rien ressentir, ni compassion ni empathie. A l'époque, même tomber amoureux était une chose insensée et source de beaucoup de problèmes. Lily Jones a simplement été l'élément perturbateur imprévu dans ses calculs. Et parfois les réflexes reviennent. Il reste que certaines émotions, certains sentiments lui sont encore inexplicables. Il y travaille bien sûr, mais cela prend du temps. Beaucoup de temps. Un seul déjà témoigne de cette difficulté à exprimer ce qu'il ressent. 5 ans qu'il n'a pas dit de vive voix ce qu'il ressentait pour Lily.
Son statut de repenti le rend parfois aussi extrêmement méfiant. Il ne donne pas sa confiance aisément, et il lui faudra beaucoup de temps pour savoir si oui ou non, telle personne peut être considérée comme un ou une ami(e). Et si auparavant, il ne pouvait faire confiance qu'en son parrain, maintenant il n'a confiance réellement qu'en Lily. Ceci étant, une fois que vous avez gagné sa confiance, Nikolaï se trouve être un véritable et loyal ami. Protecteur, il fera tout pour que Lily et Sherlock soient tous les deux en sécurité, quitte à se sacrifier pour eux. Il ne pourra pas le dire, mais il se sent très paternel vis à vis de Sherlock, bien qu'il ne l'a jamais vu grandir. Après tout... C'est son fils. Il en va de même pour ses amis. Cependant, être protecteur comme lui, c'est prendre parfois le risque de vouloir utiliser des méthodes peu légales... C'est de moins en moins le cas, mais cela arrive....
Très secret, Nikolaï a cette facheuse habitude de garder tout pour lui. Parce que personne n'est en mesure d'éviter un moment de faiblesse, de vulnérabilité. Qu'il soit fort ou non. Et Nikolaï n'échappe pas à cette règle. Il déteste vraiment être dans un état de ce type. Et les seules méthodes qu'il a appris dans ces cas là, c'est de ne pas le montrer. Notamment de ne pas pleurer. Il pourra par contre se mettre en colère, perdre ses moyens, ou alors devenir violent. Il travaille aussi là dessus avec son médecin, mais encore une fois, cela demande du temps.  


Ϟ TON ALTER : Il peut changer d'apparence physique comme il le souhaite, prendre le visage et l'identité d'un parfait inconnu, modifier comme il veut les traits de son visage.
Sa capacité à pouvoir modifier aussi aisément son apparence, lui permet de se dissimuler ou d'agir en toute discrétion. Il est également capable de changer partiellement une partie de son corps, notamment son visage, le changement total de son corps lui demandant une trop grande énergie.
Il a mis beaucoup de temps avant de pouvoir réussir à maîtriser la transformation totale de son corps. Il lui est impossible parfois de le faire, notamment quand il est trop faible physiquement (malade par exemple). C'est pourquoi il est rare qu'il aille aussi loin. Il n'utilise la transformation totale que lorsque cela s'avère nécessaire.
Les visages qu'il a l'habitude de prendre sont très nombreux et il est vraiment difficile de savoir exactement lequel il sera à tel moment de la journée. Il n'y a pas de planning. Il peut être votre voisine, une grand-mère assise sur un banc dans le parc, un jeune homme un peu bobo, etc.
Son alter l'a surtout beaucoup aidé dans son passé, pour rester le plus insaisissable et le plus discret possible. En effet, Nikolaï changeait constamment les traits de son physique et c'est pour cette raison qu'il était jugé comme étant l'un des criminels les plus difficiles à attraper.
Aujourd'hui, il s'en sert pour se protéger et éviter que ses anciens compagnons d'armes ne le reconnaissent.

Ϟ WHAT HAPPENED TO YOU ?
Décembre 2001 - Octobre 2026
Nikolaï est né à Oslo au sein d'une famille modeste, le 8 décembre 2001. Depuis tout petit, le garçon présentait des troubles de la personnalité, le rendant assez instable. Si au début cela n'avait rien de très sérieux, petit à petit ses parents s'en inquiétèrent sérieusement.
Pensant avoir droit à un enfant hypersensible et atteint d'une hyperanxiété, ils ne l'emmenèrent pas voir de spécialistes proprement dit, surtout qu'ils n'en avait pas les moyens. Alors, jamais ils ne surent vraiment de quoi pouvait être atteint leur petit garçon.
La mère s'en est voulu d'avoir donné naissance à un enfant anormal, qui pouvait être un ange et puis devenir en un rien de temps un véritable démon. Surtout que le temps n'arrangeait rien. A 3 ans, Nikolaï s'en prenait parfois à des animaux en allant jouer dehors.

Il entra à l'école à 4 ans, en 2005. Mais là bas il s'isolait. Il était déjà extrêmement intelligent, mais il ne montrait pas particulièrement l'envie de se lier d'amitié avec ses camarades. Et quand bien même il le voulait, les autres enfants avaient entendus parlé de ce petit garçon potentiellement dangereux, qui avait déjà la fâcheuse manie de changer de visage ou d'apparence, et préféraient jouer entre eux pour ne pas l'approcher, tant ils en avaient peur. Il pourrait bien les tuer après tout...

Son premier et dernier ami fut Choi Whe Sung. La famille Choi arriva en 2012 dans la banlieue d'Oslo, lorsque Nikolaï avait 11 ans. Les Yang et les Choi ne se connaissaient pas, sauf Whe Sung et Nikolaï qui avaient pile poil le même âge. Et le petit Nikolaï qui n'avait jamais pu faire confiance en quelqu'un, et qui ne voulait pas se faire de nouveau rejeter, trouva en Whe Sung la personne croyant fortement en lui, en sa nature non dangereuse et contagieuse, malgré sa capacité à pouvoir être comme n'importe qui.

Cependant, la même année tout bascula. Malgré des efforts pour montrer à ses parents qu'il savait se maîtriser et faire face avec ce qu'il était et sa maladie, un de ses camarades était mort, son frère aîné avec lui. Et l'unique témoin c'était lui, Nikolaï.

Il n'avait rien fait, il le savait, il n'avait pas eu non plus le courage de s'interposer. Mais maintenant tout l'accusait. Ce n'était pas lui. Il était innocent. Il l'avait répété, sans cesse, comme une litanie, choqué parce qu'il avait vu. Et les premiers à le dire coupable furent les parents de Whe Sung. Après tout, c'était si facile... Les morts étaient des membre de la famille ou en tout cas des proches des Choi. Suite à cela, il fut interné de force, dans un institut en Russie. Nikolaï n'a jamais su si le réel coupable avait pu être trouvé.

4 ans plus tard, en 2016. Nikolaï n'était plus le même. L'internement n'avait pas arrangé son cas, au contraire. C'était pire. Pire dans le sens où il arrivait à faire croire bien souvent qu'il allait mieux. Pire dans le sens où il bernait tout le monde, offrait des sourires aux infirmières, et avait bien failli réussir la quasi totalité de ses tentatives de fuites.

Il était devenu bien plus dangereux qu'avant. Il faut dire qu'il bernait ses comparses internes, manipulait les nouveaux venus à sa guise, et pouvait même parvenir à rendre folle des infirmières.
Et finalement sa dernière tentative, vers ses 15 ans, fut un succès. Un si beau succès qu'à l'époque il faisait partie des gens dangereux activement recherchés.

Il ne devint pas un tendre. Loin de là. Il intégra même la mafia russe dès le premier jour de sa fuite. Il y appris la langue, les méthodes, et une bonne part de son éducation de base se fit au sein de celle-ci. Il parvint même à s'y faire un nom.

Le destin poussera Nikolaï vers une nouvelle famille, située au Japon, en tant qu'informateur, en 2018. Et c'est là qu'il retrouva Whe Sung, à Tokyo. Ce ne fut qu'à 17 ans qu'il revit ce visage. Amis ? Ennemis ? Le doute avait pris le dessus et mis un temps avant de disparaître. Mais c'est bien en travaillant avec lui qu'il retrouva cet ami trop longtemps perdu.

A vrai dire, durant cette longue année passée à Tokyo, jamais Whe Sung ne parla de la maladie qui rongeait Nikolaï, secret que Nikolaï lui avait confié. Il lui avait même ordonné de ne jamais le dévoiler au monde entier et de le garder scellé à jamais. Il avait retrouvé un homme digne de confiance, un allié longtemps perdu.

Il leur fallu finalement 4 ans, pour que Nikolaï et Whe Sung montent petit à petit en grade, prennent de plus en plus d'importance dans la famille à laquelle ils appartenaient et pour qu'enfin en 2022, Whe Sung prennent la tête de celle-ci avec en fidèle lieutenant Nikolaï. La famille qu'ils dirigeaient avait pris une nouvelle importance et s'était installée à Yuai, une ville voisine de Tokyo. Leurs actions faisaient la une des médias, la Yuai Agency et la police travaillaient de concert pour parvenir à mettre un terme à leurs différents trafics.

En 2026, Nikolaï fut chargé de s'occuper d'une personne en particulier qui, selon Whe Sung compromettait beaucoup leurs plans et surtout fouinait beaucoup trop dans leurs affaires. C'est comme ça que le jeune norvégien rencontra cette variable oublié de son équation, cette fille qui bouleversa tout dans sa vie et dans son être. A l'époque, elle s'appelait Hae Ji. Elle était journaliste pour un petit journal qui avait du mal à décoller et travailler sur la mafia de Yuai était pour elle une aubaine et une chance en or. Nikolaï la manipula, la couvrit de menace, s'était montré terrifiant, sauvage. Au point que sans doute il en perdit totalement le contrôle.

Parce qu'Hae Ji avait réussi à provoquer des changements chez lui. A lui faire entrevoir en lui la part d'humanité endormie depuis trop longtemps maintenant. Elle avait trouvé beaucoup trop d'informations à son goût et avait découvert d'elle même son secret, pourtant si bien gardé, à savoir sa folie schyzophrénique. Il fallait l'éliminer. Il se l'était répété, mais quelque chose chez elle l'en empêchait irrémédiablement. Il s'était pris d'un élan de possessivité considérables, la menaçant, faisant des crises de jalousie dès qu'elle voyait des ami-e-s, ne la voulant que pour lui. Limite s'il ne voulait pas l'empêcher de sortir, de vivre sa vie, et de faire d'elle juste... Sa chose. Nikolaï aimait pour la première fois de sa vie, et cela ne s'exprimait pas vraiment de la plus belle des manières, parce qu'on ne lui avait jamais appris ce que c'était.

Cela compromettait cependant son devoir envers la famille. Et surtout envers son plus fidèle ami, son frère, son chef, Whe Sung. Il devait la tuer, mais finalement, il n'en eut pas la force. Le tiraillement entre Hae Ji et son devoir, le poussa à se séparer brutalement de la journaliste, et à disparaître non seulement de la mafia mais également de la vue de Hae Ji, vers la fin mars 2026.  

Quand Nikolaï et Hae Ji s'étaient revus six mois plus tard, en plein mois d'octobre 2026, elle lui avait écrit pour lui donner rendez-vous. Il s'était préparé à tout ce jour là. A tout sauf à l'annonce qu'elle était enceinte déjà depuis 6 mois et qu'elle avait décidé de garder l'enfant, malgré tout ce qu'il pouvait bien décider. Tout tourna au vinaigre. Nikolaï avait fait une crise, avait perdu le contrôle de lui-même et avait blessé d'un coup de revolver, la jeune femme. Des témoins avaient malheureusement assisté à la scène et Nikolaï fut arrêté, après avoir ordonné à Hae Ji de quitter la ville et de disparaître, afin qu'elle et son enfant soient en sécurité, tant il craignait que son chef ne parte en chasse tout seul et décide de prendre les choses en mains.

Novembre 2026 - Aujourd'hui
Novembre 2026. Le jugement avait été donné, et Nikolaï avait été envoyé en prison. Du fait de son profil et de son trouble mental, il n'était pas traité comme les autres. Et surtout, il fut enfermé dans la prison gérée par des agents de sécurités très entraînés, venant de la YUAI AGENCY. De ce fait, sa cellule, sa tenue ainsi qu'un bracelet électronique haute technologie, tout était fait pour que son alter ne fonctionne pas. Et pas juste le sien. C'était la même chose pour les autres criminels présents dans la prison.

Les six premiers mois, Nikolaï se montra difficile. Très difficile. Il racontait tout et n'importe quoi à son psychiatre qui devait le suivre, refaire les analyses de la psychologie du détenu, et ce de façon très précise, pour son dossier de juridiction. Nikolaï tenta tout ce qu'il avait déjà utilisé comme méthode à l'époque où il avait été interné. Mais rien de tout cela ne fonctionna. Au contraire. Plus il se faisait agaçant, moins l'on ne lui accordait d'attention.

C'est donc en mai 2027, que son avocat lui rendit visite. Il était accompagné d'une personne qu'il n'avait jamais vu jusque là. L'homme en costar-cravate arborait une paire de lunettes de soleil et semblait beaucoup trop détendu au goût de Nikolaï. Cependant, il attira son attention. Il lui montra une photo d'Hae Ji. Nikolaï voulu la prendre, mais l'homme fut plus rapide que lui.

- J'ai donc enfin ton attention totale. Tu dois déjà te poser de nombreuses questions. Je vais répondre d'abord à certaines d'entre elle. Elle va bien et le petit aussi. Ils sont sous notre protection à présent. Elle a changé de nom, de prénom et non, je ne te le dirai pas. A moins que tu n'acceptes le deal que nous avons à te proposer.

Nikolaï se retrouva de nouveau dans une situation inconfortable. Son avocat lui expliqua que le procureur, avec l'accord de la Yuai Agency, pourrait accepté une réduction de peine, et une réinsertion dans la société rapidement, si et seulement si lui, Nikolaï, livrait toute la famille et le réseau mafieux.

- Si tu acceptes, et si tu te comportes mieux que tu ne l'as fait jusqu'à présent, peut être que tu pourras avoir le droit et la liberté surtout de la revoir. Car oui, tu ne pourras pas me rouler,  je saurais si tu auras fourni les efforts juste pour sortir de ta cellule. Si tu as vraiment envie de la revoir et d'enfin construire quelque chose, et si tu te repenti, alors on pourra s'arranger. En attendant, réfléchis bien. Tu as 3 mois pour te décider.

L'avocat et l'émissaire de la Yuai Agency le quittèrent sur ces paroles. Pendant les trois mois qui suivirent, Nikolaï réfléchissait à la proposition. Il la ruminait, la retournait dans tous les sens, cherchait le piège inexistant, listait les avantages et les inconvénients. Mais deux choses lui brisait le coeur : trahir celui qu'il a toujours considéré comme un frère, ou ne pouvoir ni voir, ni parler, ni toucher Hae Ji. Mais le pire pour lui, c'était finalement quand il pensait à son fils.... oui, ça, il ne l'avait jamais oublié. Il avait un fils.....

C'est ainsi que dès le mois de juillet, Nikolaï montra des signes d'une véritable motivation pour s'en tirer. Le psychiatre nota un grand changement d'attitude, une plus grande honnêteté. Il ne forçait pas Nikolaï à parler, au contraire. Il avait bien compris que le détenu refuserait de briser sa carapace, alors il lui faisait passer des séances d'hypnose, qui s'avéraient des plus utiles, puisque cela lui permis de donner des pistes et des moyens de stabilité, de contrôle de ses émotions, de compréhension des émotions et sentiments d'autrui, le fait que pleurer n'était pas un interdit mais quelque chose de normal. Bref, de lui réapprendre la vie en quelque sorte.

Si bien que lorsque son avocat revint, accompagné du même agent de la YUAI, les papiers, les dépositions, toutes les informations, tous les détails furent réglés dès le mois d'août 2017. Cependant, sa libération n'était prévue qu'en 2031.

C'était sans compter la crise qui s'abattit sur l'agence, en 2028. Cet évènement provoqua un tel tumulte, que durant toute cette année, Nikolaï n'eut pas une seule nouvelle de la part de son avocat ni même de l'agent. Au point qu'il crut avoir été totalement roulé. C'est vers décembre 2018 que l'annonce de son transfert fut annoncé. Ce qui le surpris, fut que son transfert se faisait jusqu'à la prison de Halden, en Norvège. On lui expliqua que c'était du au fait qu'il ne s'agissait plus de le maintenir en détention mais surtout de le mettre dans un cadre où il serait réhabilité et où sa réinsertion serait du coup facilitée. Mais pourquoi si loin de Yuai ? Surtout si Hae Ji y était encore !

Il ne pouvait malheureusement rien faire. Mais il s'y résigna. Arrivé sur place, il se réappropria sa langue natale. Son psychiatre l'avait suivit, et Nikolaï suivait ses séances d'hypnose avec assiduité. Il ne pouvait plus le nier, cela lui faisait un bien fou. Il comprenait enfin ce qu'il avait et avait enfin les clés pour maîtriser son mal-être. Ce qui le motivait surtout était la possibilité de revoir Hae Ji, mais de voir aussi son fils... Il se demandait quel nom, elle lui avait donné, quel âge il avait, s'il allait à l'école ce genre de chose.

Il reçut vers le mois de novembre 2029, une lettre de son avocat lui expliquant un peu ce qu'il se passait et ce qui allait se passer. Le transfert de son dossier jusqu'en Norvège, l'assignation d'un nouvel avocat sur place, et autres problèmes administratifs.

Les deux années suivantes, furent les plus longues. Deux années où il se mit à compter les mois, les semaines, et les jours. Il s'occupait comme il pouvait, ne trouvant pas vraiment ce qui pourrait lui plaire une fois dehors. De temps en temps, il lisait le journal, et il tomba rapidement sur la une sur laquelle, la photo de Whe Sung y figurait. Nikolaï n'avait pas eu la force de lire tout l'article, mais il se sentit suffisamment mal pour se dire qu'il allait devoir encore faire preuve de prudence une fois dehors...

Le 15 novembre 2031 finalement arriva. Nikolaï fut réveillé au petit matin. On l'attendait dans le parloir. Encore un peu endormi, il s'y rendit, et ce n'est qu'une fois bien installé derrière la vitre qu'il reconnut l'agent de l'Agence. Toujours caché derrière ses lunettes, il décrocha le téléphone. Nikolaï s'empressa de faire de même. L'agent lui fit passer une enveloppe, via un des agents de sécurité. Le contenu vérifié, on la donna à Nikolaï.

- Tu as fait tes preuves. Tu as tenu ta promesse. Et moi aussi je tiens mes promesses. Voilà son adresse. Elle a changé d'identité. Pas physiquement, bien sûr. Tu la reconnaîtras facilement.  Mais elle s'appelle Lily Jones depuis quelques années maintenant. Elle est sous notre protection depuis l'incident qui t'a envoyé en prison. Elle travaille pour nous à présent. Elle habite à Bergen maintenant. Tu y seras de toute façon transféré. Tu es maintenant en période de probation. Tiens toi à carreaux pendant 4 ans, et si tout se passe bien, alors tu pourras dire au revoir à ton avocat. Il lui adressa un sourire, tout en remontant ses lunettes opaques Je suis sûr qu'elle t'offrira une place chez elle.  Oh j'oubliais. Je t'aurais toujours à l'oeil pendant ces 4 ans... Alors trouve toi un boulot et fais quelque chose de constructif cette fois... C'est bien simple, une erreur envers un de nos agents ou employés et ça pourrait te retomber dessus... Je doute fort que tu aimerais retrouver ces murs....

Il quitta le parloir et Nikolaï fut emmené hors du parloir. Il attendit que son avocat vienne le récupérer dans une salle de repos, où il passa des heures à fixer la photo que lui avait donné l'agent. L'heure arrivée, il alla récupérer son sac remplis de ses quelques affaires et se dirigea vers la sortie, où l'attendait son nouvel avocat. Lorsqu'il eut le pied dehors, il ressentit de l'appréhension. Son médecin le rattrapa et lui donna sa carte, lui indiquant qu'il pourra toujours continuer les séances avec lui quand il le désirait, et qu'il se tenait prêt à l'aider en cas de problème majeur.

Son avocate l'emmena à l'adresse que l'agent de la Yuai avait donné à Nikolaï. Alors qu'ils arrivaient bientôt dans la rue :
- Arrêtez vous là... Non pas dans la rue. Là. Juste là. Voilà. Je finirais à pied.
Il pleuvait, une pluie fine ce jour là. A l'intersection, Nikolai osait à peine s'engager dans la rue.... Il la voyait de loin...


Ϟ QUI ES-TU, PETIT CHAT  ? Noona again ! Avec la nouvelle version de Li Wei ~
Ϟ ET TU SERAS AVEC NOUS SOUVENT ? encore une fois, j'essaierai de faire  le maximum pour être présente à 100% les week ends. En semaine c'est un peu plus compliqué, mais je ferai de mon mieux pour passer un petit coucou par ici dès que je le pourrai !
Ϟ UN DERNIER PETIT MOT ? Lot of Love over you  :keur:

Revenir en haut Aller en bas
YHA DIRECTOR
Ferocious Commander
avatar
Messages : 167
Pseudo : Hyunnie & Seodan
Arrivé à Yuai le : 10/10/2016
Couronnes : 77



Voir le profil de l'utilisateur http://yh-agency.forumactif.com
Re: Nikolaï Saether - A light shinning in the darkness
Mar 18 Sep - 0:06

FÉLICITATIONS, TE VOILA VALIDÉE !

Bienvenue à l'YH AGENCY très cher CITIZEN ! Que ton séjour parmi nous soit des plus agréables !
Pour pouvoir poursuivre l'aventure, je te recommande vivement de
:
- mettre en place dès à présent ta fiche de relations et de mettre à jour ton profil !
- d'aller faire une demande de Rp par ici !
- d'éventuellement, si ton personnage a besoin d'un endroit en particulier, aller demander la création de ce lieu par là
- de faire un tour sur la liste des Rps libres, car ils pourront peut-être t'intéresser, et même tu peux aller en proposer
- Tu es libre de décider du lieu où vit ton personnage et que tu as simplement besoin de le préciser dans ton profil. Les zones habitables sont les suivantes : Arna, Bergenhus, Fana, Fyllingsdalen et Årstad

Pour terminer nous serons très heureux de pouvoir faire plus ample connaissance et surtout bien s'amuser ensemble sur la Chatbox mais aussi dans la partie Flood, alors n'hésite pas à venir nous faire un petit coucou !

JE TE SOUHAITE UN TRÈS BON RP, ET N'OUBLIE PAS : ALWAYS FAR, PLUS ULTRA !

Revenir en haut Aller en bas
 
Nikolaï Saether - A light shinning in the darkness
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Story] Into the darkness
» doom blade vs grasp of darkness
» [MOC] Les MOCs de darkness(newcomer:E and hell furno v2)
» [Blog] Bionicle Garden adventure in the darkness
» Combat antique light

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUAI HEROES AGENCY :: Joining The Agency :: CANDIDATURES :: Candidatures acceptées-
Sauter vers: