AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Miuzuki Rin - les derniers crépitements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Miuzuki Rin
Brave Super
avatar
Messages : 47
Pseudo : MinMin
Feat : Min Yoon Gi (Suga)
Arrivé à Yuai le : 29/07/2017
Couronnes : 22
Age : 22 ans
Groupe : Super Power
Alter : foudre
Rang : super
Vit à : arstad



Voir le profil de l'utilisateur
Miuzuki Rin - les derniers crépitements
Ven 31 Aoû - 3:39

Miuzuki Rin

ft Min Yoon Gi

Ϟ Nom : Petit garçon qui hérite du nom de la famille paternel : Miuzuki Ϟ Prénom(s) : Jeune homme au nom mixte de Rin Ϟ Age : Il a 22 ans, âge qu'il ne pensait pas atteindre, mais en est bien heureux, espérant arriver à son vingt-troisième anniversaire. Ϟ Date & lieu de naissance : un doux matin de noël le 25 décembre sous la neige de Moscou Ϟ Nationalité : il est encore japonais sur les papiers, mais espère bien acquérir celle de son nouveau pays d'accueil, mais ayant déjà changé de nationalité, il connait la longueur administratif que ça peut prendre. Ϟ Origines : jeune garçon au sang Russe de par sa mère et japonais par son père, mais il a des ancêtres français, anglais et irlandais.  Ϟ Situation civile : il est célibataire, sûrement jusqu'à sa mort imminentes. Ϟ Orientation sexuelle : Il est bisexuel

Ϟ As-tu un alter ?Il possède l'alter de la foudre Ϟ As-tu un Super Nom ? Pikachu classique, banale, peu originale, mais  c'est le surnom que Jae Lin lui donne, et comme il n'avait pas d'autre idée, il a gardé ça. Ϟ Tu appartiens aux :  Power (+ super)

Ϟ Que fais-tu dans la vie ? En plus de son métier de super hero, il a retrouvé un travail comme host, il accompagne des clients à des soirées, joue le rôle qu'on lui donne, et passe parfois sous la couette... Ça fait de l'argent pour payer un appartement, manger et l'hospitalisation mensuelle surtout que maintenant, il vit loin de sa mère qui n'a pas voulu changer de pays, ne connaissant pas vraiment l'état de santé de son fils..  

énergique

téméraire

courageux

sentimental

maladroit

Dépressif

susceptible

instable


Ϟ TA PERSONNALITÉ :
Rin, il est compliqué à comprendre. Rin, il est brouillon, il fait tâche, mais il veut surtout vivre à fond les derniers mois de sa vie. Rin, c'est une boule d'énergie, qui ne tient pas en place, c'est celui qui part la tête baissée sans vraiment réfléchir. Jeune garçon qui n'a pas peur de se retrouver dans de mauvais draps, pas peur d'y laisser sa vie déjà trop réduite à néant. C'est le jeune homme qu'on pense un peu stupide, légèrement suicidaire, même s'il en a sous la caboche, seulement, il ne l'utilise pas forcément à bon escient. C'est ce jeune adulte téméraire qui se lance à corps perdu dans des situations critiques. Certains se demanderaient s'il est fou ou stupide. Il n'a simplement plus rien à perdre, il pourrait même mourir avec plus que de gloire que seul par manque de sommeil.

Rin en reste pas moins un garçon déprimé et a perdu le goût de vivre malgré les apparences. La nuit, il aire dans les couloirs, dans les rues ou dans sa chambre, tels un zombi, semblant être un corps sans âme. Traînant des pieds, tête baissée, les bras ballants, il fait peur à voir. Il est l'opposé du Rin de la journée. Suivit par un psy depuis ses dix ans, son cas ne fait que s'aggraver depuis le diagnostique de sa maladie à l'issue fatale. Garçon à la façade qui se fissure quand il se retrouve seul face à la nuit qui ne veut plus de lui.

Garçon instable, il est susceptible, irascible, il pète facilement un câble, garçon intenable qui se plaint facilement. Il est facile de le mettre en colère, près à donner quelques coups, à insulter, à provoquer. Franc et honnête, il ne mâche pas ses mots et parfois, ça peut piquer un peu. Il ne se cache pas sous des midinettes, préférant dire ce qu'il pense.

Garçon maladroit à souhait, c'est plutôt un boulet qu'autre chose. Ne lui donner pas vos objets fragiles, vos papiers classer, votre précieux casse-croûte tout ça risque de finir étalé par terre à vos dépens. À vos risques et péril de le laisser près de vos affaires les plus importantes.

Garçon qui ne dort jamais, parfois, il est à deux de tensions, fatigué sans jamais pouvoir dormir, alors parfois, on dirait qu'il n'a plus l'énergie qui fait de lui le Miuzuki Rin. Il ne vaut mieux pas lui confier quelques choses dans ses moments-là, mais comme le garçon cache sa maladie, il est quand même sollicité dans ses moments de faiblesse. Ce manque d'énergie se fait de plus en plus ressentir, mais il essaye de ne pas le montrer, ne voulant pas alarmé les autres, ne voulant pas être mit à la retraite parce qu'il est malade, il veut s'occuper et vivre à 100 % avant de s'éteindre définitivement, pas attendre la mort dans son lit d'hôpital.

Rin, il est passionné d'art, de musique, de danse, de sport, de tout. Rin, il essaye de connaître le maximum de choses dans un délai trop court. Garçon qui joue du piano, qui peint à ses heures perdues. Jeune homme qui aimerait faire du sport régulièrement, mais il ne le peut pas, il se contente de jouer par-ci par-là. Garçon qui aime apprendre, qui parle russe et japonais de naissance, il a appris le français et l'irlandais. C'est un garçon curieux et très expressif. Son visage ne ment jamais sur ses émotions, parfois, ressemblant à un enfant. Garçon allergique au chocolat et au pollen, ça ne l'empêche pas de jouer avec le feu. MINIMUM 300 MOTS

Ϟ TON ALTER : Petite boule d'énergie, caractère en accord avec son alter qui est la foudre. Don qu'il ne peut plus utiliser à pleine puissance depuis quelques mois, dû à sa maladie qui lui bouffe la moitié de son énergie. Pouvoir puissant qui s'épuise vite s'il ne fait pas attention. Dur pour un garçon qui fonce sans vraiment réfléchir et doser ses coups. Don faible fasse au pouvoir isolant, au pouvoir dématérialiser. C'est plus un pouvoir offensif que défensif. 

Il en reste tout de même puissant, même si Rin en fait une utilisation brouillonne la plupart du temps, aillant tout de même canaliser un peu son énergie pure être plus efficace au fil du temps. Il ne se concentre pas beaucoup, quand il ne sent pas un danger trop périlleux, et l'utilise à la va-vite, espérant toucher son adversaire. Des points électriques, des coups de foudre lancés à la va-vite touchant une fois sur deux la bonne cible. Pourtant, s'il savait l'utiliser encore un peu mieux, il pourrait être encore plus puissant. Certes, beaucoup de capacité puissante, demandant beaucoup d'énergie lui est maintenant impossible, mais il peut toujours bien se défendre. Comme des techniques de corps-à-corps agrémenter de quelques coups de foudre. Où des tir à distance en lançant un éclair bien placé. Un coup de jus dont la victime ne comprend pas l'origine. Plein de petits pièges intelligemment pensé dont le garçon n'aurait pourtant pas l'idée il y a quelques mois, mais avec quelques conseils, il commence à s'améliorer. Pourtant, sa condition physique et mentale ne vont pas de mieux en mieux, lui donnant moins de ressource, plus de difficulté à user de ses pouvoirs ou de son corps. Il n'est pas rare que sa vision se trouble, qu'il est des vertiges, des jambes qui lâche. Pourtant, il arrive encore à cacher son état de santé qui se dégrade de jour en jour, par quelques excuses toutes faites, mais qui fonctionne pour le moment.  Si tu n'en as pas tu peux supprimer cet espace !  ; 3 MINIMUM 300 MOTS

Ϟ WHAT HAPPENED TO YOU ? Séance du 22 novembre 2028 à 14h30, Moscou 

« - Bonjour jeune homme, veux-tu bien t'asseoir ici ? Ne t'inquiète pas, ta maman reste dans la salle à côté. Alors, dis-moi, comment tu t'appelles ? »

« -Bonjour… je... m'appelle M-Miuzuki Rin, j'ai 12 ans. » 

« - Enchanté Rin, je suis le psychiatre Toka, je suis là pour que tu puisses t'exprimer sur librement pour ne pas tout garder pour toi. C'est important de mettre des mots sur ce que tu ressens. Pour cette première séance, tu veux bien me parler de ton enfance ? »

« - Oui monsieur… Je suis née ici, le vingt-cinq décembre… c'est nul parce que je n'ai pas deux fois des cadeaux dans l'année comme ma sœur… enfin mon frère jumeaux est dans le même cas, mais au moins on a un ou deux cadeaux de plus sous le sapin. Mais notre anniversaire est un peu éclipsé par Noël… nos amis préfèrent passer chez leurs amis pour avoir leurs cadeaux à eux, plutôt que de faire une journée avec nous. En tout cas, il neigeait, c'est ce que m'a dit ma maman. Je me rappelle plus de mes années bébés, mais apparemment, j'étais le plus bruyant des deux, je les réveillais toutes les nuits à des heures intenables. Mon frère était plus calme. Il est toujours plus calme, plus posé. Mais on reste proche et fusionnel. Je l'aime beaucoup mon frère. On va dire qu'il a toujours été la tête pensante et moi les bras. On a grandi jusqu'à maintenant ensemble, avec les mêmes amis, les mêmes cours, les mêmes activités. Ma sœur, est parti il y a deux ans étudier en France, on a de la famille là-bas. Et puis, on voit souvent notre oncle et…. Mon cousin… il a quatre ans de plus que nous… papa et maman travaillent beaucoup, même s'ils ont déjà beaucoup d'argent, mais quand ils sont là, ils passent du temps avec nous. Mirai, mon cousin et moi on jouait beaucoup ensemble jusqu'à il y a pas longtemps... » 

« - C'est fini pour aujourd'hui Rin, merci d'avoir accepté de me parler de tout ça. Tu as eu une enfance plutôt heureuse c'est ça ? Ce sont de beau souvenir rappelle toi-en. Cette séance était pour te mettre en confiance d'accord ? La prochaine fois j'espère que tu me parleras d'autres choses. Au revoir Rin. »


Séance du 29 novembre 2028 à 14h30, Moscou

« - Bonjour Rin, tu vas bien ? » 

« - Hum... » 

« - Non ? Que ce passe-t-il ? »

« - Rien… »

« - Tu sais, tu peux m'en parler, rien ne sortira de ses murs. C'est important de ne pas tout garder pour sois. »

« - ça va très bien, monsieur. »

« - Bien ? Peux-tu me parler de ta relation avec ton cousin ? » 

« - T-Toshiro ? Et bien… ça va. »

« - Rin, n'évites pas le sujets, il faut poser des mots sur ton mal être. » 

« - … au début… quand vers trois quatre ans, alors qu'il avait huit ans, avec Mirai, on jouait ensemble, on s'entendait bien, il nous montrait plein de nouvelles choses, il nous apprenait ce qu'il savait, même si parfois c'était des bêtises. Mais on était petit et on croyait tout, mais surtout ça nous amusait de l'écouter, d'entendre les blagues qu'il glissait entre deux explications, de voir son enthousiasme devant certaines choses. Avec le temps, on a commencé à faire quelques conneries ensemble, à préparer des farces et attrape, des plans pour sortir quand on était puni. Enfin voilà, on était un trio d'amis plutôt soudé… cependant il y a un an ça à c-changé… du moins entre Toshiro et moi… quand j'étais avec Mirai, je ne montrais rien pour ne pas l'inquiété… en plus, mon frère aimait vraiment beaucoup notre cousin, une sorte de modèle. Je ne voulais pas qu'il y ait des ennuis avec Mirai.  »

« - Qu'est ce qu'il c'est passé Rin ? » 

« -Il y a un an… T-Toshi a commencé à v-venir dans ma chambre… les premières fois, il ne faisait que dormir à côté de moi… a-alors je les laissais venir et revenir… après tout, j-je dors aussi avec mon frère quand je me sens seul, ou que je fais un cauchemar… alors je me suis dit que c'était pareil pour l-lui, qu'il n'arrivait pas à dormir tout s-seul. Je ne sais pas s'il allait aussi dormir avec Mirai parfois, ou s'il craignait le côté plus mature et plus froid de mon frère… E-en tout cas, au début, c'était normal pour moi, même si c'était les premières fois que je le voyais venir dans m-mon la n-nuit… puis… i-il a commencé à m-me toucher… des caresses, c-c'étais bizarre… il n'était pas forcément violent… ça ne faisait pas m-mal… alors j'ai laissais faire, même si ça me faisait un peu p-peur… Il a commencé à le faire en j-journée… quand on était s-seul tous les d-deux… alors, j'essayais de rester avec M-Mirai la plupart du temps… mais il s'est fait des amis d-différents des miens, alors… parfois i-il était chez eux et j'étais seul a-avec Toshiro...  » 

« - Rin, on va en arrêter là aujourd'hui, c'est assez d'accord ? Tu es jeune tu ne pouvais pas savoir, pas comprendre… ne t'en veux pas à toi, d'accord ? » 


Séance du 6 décembre 2028 à 14h30, Moscou

« - Bonjour Rin, tu es prêt à commencé ? » 

« - Moui... » 

« - Prends ton temps, j'aimerais que tu me parles du soir où tu es allé à l'hôpital... » 

« - O-oui… ce soir-là… c'était le 2 septembre 2028 je crois… enfin en début de moi quoi… T-Toshiro est venu et il a… r-recommencé encore… il est venu dans mon lit… i-il s'est glissé sous la couette… j'ai essayé de le repousser… m-mais il est plus fort que moi… e-et il m'a coincé s-sous lui… depuis qu'il a c-commencé à f-faire plus que d-des caresses, des câlins… il est v-violent et m-m'oblige à faire c-ce qu'il veut… ça fait mal… j'ai p-peur… m-mais je ne p-peux rien faire… M-Mirai n'était pas l-là… et il m-m'empêchait de crier a-avec un torchon qu'il mettait dans ma bouche… il ne l'enlevait.. q-q-que pour m-me forcer à… le f-faire u-une f-fellation… ce soir l-là… pendant cette a-action… je l'aie mordu… ça n-ne lui a pas plu… il m'a frappé… a remis le tissu dans ma bouche, pour camoufler les cris que je poussais pour qu'on m-me v-viennes en aide… m-mais personne ne m'a entendu… personne n'est v-venu… il… il…  »

« - Prends ton temps Rin… tu as le temps pour réfléchir. » 

« - Il… il m'a… déshabillé entièrement… lui n'a fait que baisser son pantalon et son c-caleçon… j'ai fini face au lit… Dos à lui… et.. et… il m'a vio… M'a forcé à le faire avec lui… encore… mais c'était encore plus douloureux… il y est a-aller plus violemment… et quand il a fini… i-il est sorti comme s'il venait de jeter des ordures… j-j'ai pleuré sans bouger… avant… d'aller dans la salle de bain… m-même si j'avais m-mal au bassin… j'ai pris un c-ciseau et j-je suis a-aller dans la baignoire… j-je me sentais sale… j-je me voyais p-pas revenir devant mes parents… mon oncle… Mirai… après ce soir-là… alors… j-j'ai voulu en f-finir… je me s-suis entaillé… et en me réveillant… j-j'étais à l'hôpital… i-il o-ont fait des examens… mes parents ne comprenaient pas mon geste… l-les médecins ont décelé des traces d-d'une récente relation s-sexuel… je leur ai tout dit… en l-leur demandant de r-rien dire à Mirai… le temps du p-procès… ils ont envoyé mon frère avec notre sœur en France… une sorte de vacances… même s'il ne comprenait pas pourquoi je ne venais pas avec lui… mais je ne voulais pas lui dire… alors, on est allé au procès… et Toshi a été condamné à deux ans de prison… en revenant, Mirai a su que notre cousin était en prison… il ne sait pas pourquoi… Mais il sait que j'y suis pour quelque chose… alors… il s'est éloigné… il ne me parle plus… il m'a abandonné… » 

Séance du 14 août 2042 à 16h 30, Yuai

« - Bonjour Rin, ça fait un mois que nous nous sommes pas vu, tu vas bien ? »

« - Non… mais merci d'avoir accepté d'aménager à Yuai monsieur Andreï… »

« - Appel-moi Toka, comme d'habitude. Alors qu'est-ce qui ne va pas ? » 

« - Mon père est décédé… il y a une semaine… »

« - Oh… toutes mes condoléances… que c'est-il passé ? »

« - Il a hérité d'une maladie héréditaire… ça faisait quelques mois qu'il était malade… on savait qu'il avait un peu moins d'un an de vie… mais au fond j'espérais qu'il puisse se battre plus longtemps contre la maladie… surtout qu'on était allé au Japon, pour qu'il revoit son pays natal… il ne la revue que quelques jours… mais je sais qu'il est heureux d'avoir revu la terre qui l'a vu naître… finalement, on a décidé de rester ici et de ne pas retourner en Russie, pour lui rendre hommage. Il me manque déjà… je passe mon temps avec ma mère… ma sœur est toujours en France… elle a 23 ans, elle est majeure… elle a décidé de rester vivre là-bas. Mirai… m'en veux toujours… je ne lui ai rien dit encore pour Toshi… alors il ne me regarde même plus… même si j'ai besoin de lui… ma mère est en dépression… même si ça fait trois ans… elle s'en veut, alors que je lui dis que ce n'est pas sa faute… alors là, elle est encore plus effondrée… Bref, c'est le bordel…  »


Il y a quelques mois, Chez Andreï Toka, à 18h45, Yuai 

« - Rin ? Qu'est-ce que tu fais là ? Pourquoi tu pleures ? »

« - Monsieur… j-je vais m-mourir… Je ne veux pas ! »

« - Rin, calme-toi, viens t'asseoir et explique moi tout. »

« - ça fait deux semaines que je n'arrive plus à dormir… comme mon père il a trois ans… je suis allé à l'hôpital dans le dire à ma mère pour ne pas l'inquiété… j'ai la même maladie que lui… normalement ça n'arrive que vers quarante ans, mais c'est arrivé plus tôt chez moi… je souffre d'insomnie fatale familiale… j'ai tout juste un an pour vivre… je ne dors plus… même quand je suis fatigué je n'y arrive pas… je vais mourir… Pourtant… je veux voir encore plein de choses… vivre comme tout le monde… grandir… continuer à travailler dans la Yuai… je veux rester près de Mirai même s'il m'a tourné le dos… s'il vous plaît ne dites riens à ma famille, à l'agence… je vais travailler en dehors de l'agence pour payer mes hospitalisations nécessaires tous les mois… mais je ne veux pas les rendre triste encore une fois… ils ont déjà trop souffert… ils n'ont pas encore fait le deuil de notre Père… Ma mère n'aurait sûrement pas la force de supporter ça… et Mirai… il s'en fiche, mais je ne veux pas qu'il revienne par pitié… » 

« - Oui Rin, revient me voir pendant les séances ou quand tu te sens pas bien, je serais là, d'accord ? » 

« - Merci… »  

Séance d'il y a un mois à 14h30, Bergen

« - Bonjour Rin, nous voilà encore dans un nouveau pays. »

« - Oui… Excusez-moi de vous faire bouger autant… Surtout en sachant que ce n'est pas pour si longtemps... »

« - Tu as peut-être encore une année, tu sembles en forme pour une personne malade, et tu as déjà bien avancé... »

« - Oui… Mais ça change… J'ai des coups de barre plus souvent, mais bon… J'essaye de tenir le cap… J'espère juste que l'agence le saura le plus tard possible… Je n'ai pas envie d'être mis à l'écart, surtout après avoir déménagé, et avoir dû changer de pays et d'hôpital pour suivre l'agence… »

« - Il faut te ménager tout de même, tu t'épuises tout seul à en faisant trop. »

« - ça m'évite de penser et de cogiter. Puis je veux être utile jusqu'à la fin… J'ai rien à perdre après tout, je connais déjà mon espérance de vie à peu prêt... »

« - Sinon, ce nouveau départ en Norvège ? »

« - Oh, c'est long et fastidieux, mais ça va…. J'ai mis quelques mois à refaire mon passeport et mon visa, ainsi que voir pour l'hôpital, les documents pour la naturalisation est en cours aussi, bien que peu utile pour quelques mois… Sinon j'ai retrouvé un appartement sympa dans le centre de la ville et j'ai repris mon boulot de super-héros. Enfin, les aller-retour entre la Norvège et le Japon est finie, il me semble… Je crois que j'ai fait mes adieux au pays de mon père définitivement, comme j'ai dit adieu à celui de ma mère et de mon enfance il y a quelques années déjà… J'aurais jamais cru que ça serait la Norvège ma dernière terre d'accueil… J'ai eu du mal à apprendre la langue, mais j'ai les bases… »
S'il a vécu les évènements concernant l'Agence et le déménagement de celle-ci, détailles en les évènements ! Raconte nous comment il l'a vécu ; 3
MINIMUM 500 MOTS

Ϟ QUI ES-TU, PETIT CHAT  ? MinMin 2.0 toujours pour vous jouer de mauvais tours ~
Ϟ ET TU SERAS AVEC NOUS SOUVENT ? cf yukio
Ϟ UN DERNIER PETIT MOT ? plein de luv

Revenir en haut Aller en bas
YHA DIRECTOR
Ferocious Commander
avatar
Messages : 170
Pseudo : Hyunnie & Seodan
Arrivé à Yuai le : 10/10/2016
Couronnes : 87



Voir le profil de l'utilisateur http://yh-agency.forumactif.com
Re: Miuzuki Rin - les derniers crépitements
Sam 1 Sep - 8:46

FÉLICITATIONS, TE VOILA VALIDÉ !

Bienvenue à l'YH AGENCY très cher POWER ! Que ton séjour parmi nous soit des plus agréables !
Pour pouvoir poursuivre l'aventure, je te recommande vivement de
:
- mettre en place dès à présent ta fiche de relations et de mettre à jour ton profil !
- d'aller faire une demande de Rp par ici !
- d'éventuellement, si ton personnage a besoin d'un endroit en particulier, aller demander la création de ce lieu par là
- de faire un tour sur la liste des Rps libres, car ils pourront peut-être t'intéresser, et même tu peux aller en proposer

Tu es libre de décider du lieu où vit ton personnage et que tu as simplement besoin de le préciser dans ton profil. Les zones habitables sont les suivantes : Arna, Bergenhus, Fana, Fyllingsdalen et Årstad

Pour terminer nous serons très heureux de pouvoir faire plus ample connaissance et surtout bien s'amuser ensemble sur la Chatbox mais aussi dans la partie Flood, alors n'hésite pas à venir nous faire un petit coucou !

JE TE SOUHAITE UN TRÈS BON RP, ET N'OUBLIE PAS : ALWAYS FAR, PLUS ULTRA !

Revenir en haut Aller en bas
 
Miuzuki Rin - les derniers crépitements
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je vend l'un des derniers lits bleus
» Derniers chars de mon armée Allemande.
» [GN] Les Derniers de Solace
» [KAZEBUL] Derniers jours avant fermeture définitive !
» petit comparatif........ essai littéraire amusant....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUAI HEROES AGENCY :: Joining The Agency :: CANDIDATURES :: Candidatures acceptées-
Sauter vers: