AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 NC-16 | Welcome home ! // ft. Yukio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Park Jae Lin
avatar
Messages : 256
Pseudo : krow
Feat : Park Jimin (BTS)
Arrivé à Yuai le : 23/07/2017
Yens : 50
Age : 20 ans
Groupe : Genius
Alter : Pesanteur
Vit à : quartier sud



F*cking Genius
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: NC-16 | Welcome home ! // ft. Yukio   Ven 28 Juil - 15:18
En quatre années, il s’en était passé des choses entre Lin et Yukio. Mais jamais le Coréen n’avait pu passer le palier du domicile de son ami pour des raisons évidentes et aujourd’hui, il n’était pas peu fier d’avoir été invité. Il s’imaginait un appartement sobre, plutôt marqué par le temps, assez confortable pour y loger sans être non plus luxueux et tape à l’œil. Non, quelque chose à l’image du jeune homme d’à peine un an plus jeune que lui. Ce n’est pas une vie facile qu’il a mené jusque-là, chacun porte le poids d’un passé douloureux d’une façon bien différente, mais l’essentiel étant qu’ils ne s’abandonnent pas pour nourrir cette part d’ombre que chacun possède. Fort heureusement, ils s’en sortent, avec quelques séquelles qui avec le temps n’en seront plus.

Il ne lui avait pas fallu deux heures pour se préparer, en effet, un simple tee-shirt et un jean noir avaient suffi, il ne voulait pas en faire trop et rester présentables, rien de mieux pour cela que ses tenues habituelles. Il avait bien entendu eu un coup de main de la part de sa sœur et d’un de ses amis pour sa garde-robe, mais inutile de dire qu’il était dur en affaire, surtout quand cela concernait son style. Il n’en avait à proprement parler aucun défini clairement, si ce n’est que tout devait être à son image, discret ou mystérieux, au choix. C’est avec cette pointe d’excitation que le Genius tentait de garder son calme le long du trajet. Il ne pouvait pas conduire comme il l’entendait, le plus rapide pour lui restait donc une marche forcée et les transports en commun, jusqu’à un certain stade. Le quartier Est enfin atteint, il sortit son téléphone pour localiser l’adresse précieusement notée et mis quelques minutes avant de trouver la fameuse porte d’entrée. Il avait un peu d’avance, juste de quoi vérifier si tout ce qu’il avait dans son sac avait tenu la route. À savoir que Jae Lin ne venait pas les mains vides, ne serait-ce que pour inaugurer les lieux et pour que Yukio se souvienne qu’il ne le laissera pas. Ce n’est pas grand choses, les moyens ne n’atteignent pas des sommes colossales non plus chez l’alter, mais il espérait que ça lui faisait plaisir. Enfin, il frappa à la porte, tout sourire en remettant ensuite les mains dans ses poches et son sac à dos toujours sur l’épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Aoki Yukio
avatar
Messages : 126
Pseudo : MinMin
Feat : Jeon Jung Kook
Arrivé à Yuai le : 10/06/2017
Yens : 22
Age : 19 ans
Groupe : Citizen
Alter : Glace
Vit à : quartier est



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: NC-16 | Welcome home ! // ft. Yukio   Ven 28 Juil - 16:49
Welcome Home !Park Jae Lin x Aoki YukioYukio en avait mis du temps à avoir un chez lui. Il avait vécu quelques années à la rue, les trottoirs étaient son lieu de vie, les bancs de nombreux lits plus ou moins confortable, les poubelles des restaurants étaient un supermarché gratuit sans qualité. Mais il avait fini par trouver un petit boulot dans une boite qui n'a pas une paye mirobolante, mais après quelques mois d'économie, il avait fini par trouver un appartement pas chère dans ses moyens. Ce n'est pas vraiment le meilleur appartement du monde, mais c'est déjà mieux que de vivre sans toit. Bien qu'il s'y soit habitué, il n'est pas contre avoir un chez soit quand même, d'avoir un lit, un toit et surtout, de quoi se laver. L'endroit n'était pas très grand, c'était un trois pièces vraiment vieux et en mauvais état. Il n'y avait qu'une chambre vide, n'ayant pas encore assez d'argent pour s'acheter un lit. Une salle de vie avec une vieille cuisine fonctionnelle, avec tout ce qu'il faut, seulement, après ça il n'y avait qu'un canapé usé par le temps, une table basse et quelques décorations hétéroclites sur les murs récemment repeint en blanc et gris. Et une salle de bain tout à fait banal. Yukio travaillait encore à le rendre plus joli et plus rempli, mais il faut avec l'argent qu'il a. Mais serveur n'est pas un métier vraiment rentable, il pourrait bien faire partie de la partie 'prostitué' du club pour ce faire le double de son salaire, mais il a encore assez d'estime pour lui-même pour se rabaisser à vendre son corps. Il rangeait un peu contre la personne qui lui avait vendu l'appartement qui avait été radin au point de ne pas lui vendre le bien meublé.

Il se préparait dans sa chambre, sortant des habits propres du sac où il rangeait ses affaires le temps de trouver une armoire, il s'habille assez sobrement. Juste un sweater est un jean. Simple tout en cachant ce corps qu'il déteste. Ce corps un peu trop marqué par des cicatrices laisser à vie. Il finit par rejoindre le salon où y est laissé le repas pour midi, vu qu'il a invité son ami Jae Lin a passer dans sa nouvelle demeure. Un ami rencontré il y a quatre ans, à cause, ou grâce, à une perte de contrôle du son alter. C'est bien la première fois qu'il est bien satisfait d'avoir perdu le contrôle, puisque depuis, les deux gosses sont amis. C'est tout heureux et excité, même si ça ne se voit pas, qu'il attend l'arriver du garçon, après avoir passé la mâtiné à préparer l'appartement et le repas. Alors, quand on toque à la porte, il se retient de courir l'ouvrir et y va normalement, ouvrant la porte que la personne de Jae Lin.

« - Salut ! Entre ! »

Sans laisser le temps au garçon de réagir, il attrapa le poignet de son ami à l'intérieur, refermant la porte derrière lui.

« - Bon, c'est pas l'extase, mais c'est un début, dans quelques mois ça seras plus rempli que ça hein. »

Il part vers la table basse et attrape deux verres avant de se tourner vers Lin.

« - Tu veux boire quelques choses ? »
© YOU_COMPLETE_MESS



Je ne suis pas un hero

Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Lin
avatar
Messages : 256
Pseudo : krow
Feat : Park Jimin (BTS)
Arrivé à Yuai le : 23/07/2017
Yens : 50
Age : 20 ans
Groupe : Genius
Alter : Pesanteur
Vit à : quartier sud



F*cking Genius
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: NC-16 | Welcome home ! // ft. Yukio   Ven 28 Juil - 17:24
Il se passa quelques secondes interminables avant que la poignée de porte ne soit tournée et que dans un léger grincement, celle-ci laisse un bref aperçu de ce qui se trouvait derrière, caché par la silhouette plus imposante que la sienne de Yukio, visiblement tout aussi enthousiasmé que lui. Il se laissa trainer volontiers à presque en tomber sur le propriétaire des lieux. Ses orbes noires s’attachèrent bien vite au regard du plus jeune, détaillant cette expression qui semblait neutre, cependant plutôt calme et enjouée aux yeux d’un ami de si longue date. « Tu étais pressé de me voir on dirait, je m’attendais presque à être plaqué à ta porte, mais ça me fait plaisir que tu me laisses le temps de découvrir ton chez toi ! » répliqua le Coréen pour toute réponse à ce manque de délicatesse si caractéristique de l’autre alter, néanmoins, il y était habitué et appréciait ce contraste entre ce qui était perçu et ce qu’il en était vraiment d’Aoki Yukio.

Il fit quelques pas, dévorant du regard chaque parcelle qui se dévoilait à lui, de ces murs blancs et gris au sol et à l’absence notable de mobilier. Cependant, il s’y était attendu et le simple fait que son ami ait un toit était bien plus précieux que tous les meubles qu’auraient pu contenir l’appartement. Yukio était-il gêné de recevoir alors que les lieux étaient encore très épurés sur son contenu ? Il ne devrait pas et pour le lui faire comprendre, Lin ne tarda pas à l’encourager, toujours aussi taquin et ne lésinant pas sur ses propos « Mais c’est déjà très bien comme c’est je trouve, t’as le plus difficile à obtenir, le reste ça viendra plus tard comme tu dis. Et puis tu vas t’en faire des bons petits plats… je t’imagine aux fourneaux maintenant, intéressant » Il prit d’ailleurs la pose, croisant ses bras en prenant son menton entre son pouce et son index, le toisant de haut en bas avant de faire un clin d’œil et de s’approcher, déposant son sac sur la petite table de salon pour en sortir un pack de bières Japonaises. « Oh oui s’il te plait, je meurs de soif, je t’ai d’ailleurs apporté quelques petits cadeaux, tu vas devoir mettre ça au frais, à moins que tu ne veuilles consommer tout de suite ? » il n’était pas rare que le brun fasse référence à l’alter, pour lui fabuleux de son vis-à-vis. Il était si pratique, autant que le sien d’ailleurs, mais lui ne pouvait l’employer dans toute sa mesure. Quant au plus jeune, il avait beau le maîtriser, Lin bougonnait souvent de ne pas pouvoir l’y aider plus, il voyait tant de possibilités, mais ne voulait pas brusquer son ami, connaissant quelques-unes de ses craintes. Mais pour en revenir à cette invitation, l’idée que Yukio ait cuisiné le tentait bien, lui qui n’était clairement pas doué pour ce genre de tâches se demandait si le jeune homme avait eu cette envie de faire de bons petits plats par lui-même, ou si ça n’était pas l’une de ses priorités.

De son sac dont il tira un peu plus la fermeture éclair, il sortit également quelques paquets de chips, deux bouillottes froides entourant un boitier contenant de la glace parfumée, dont il était facile de reconnaitre la marque par son logo si répandu. « Et tu n’as pas tout vu encore » dit-il, mais il se garda bien de tout sortir. « En tout cas je trouve l’appart vraiment chouette, ça change quand même de quand tu venais, tu te souviens du placard à bordel ? Il est toujours là » Quand Yukio passait du temps chez Lin et sa sœur, il n’était pas rare de voir des amas de linges se dresser un peu partout et une pile de vaisselle digne des plus beaux châteaux de cartes. Il ne va pas sans dire que les deux aussi ordonnés et efficaces qu’ils pouvaient être dans leurs domaines respectifs n’étaient que des bordéliques une fois gagnés par la fainéantise. Ce fameux placard dont il était question était si bien situé à droite de la porte d’entrée, qu’il avait été baptisé ainsi pour les cas d’urgence, quand il y avait trop d’affaires qui traînaient et qu’il n’était plus question de faire demi-tour pour d’éventuels invités, que ce soit prévus ou non. « Tu es bien plus ordonné que nous, j’ai presque envie de t’envahir et de laisser trainer deux trois affaires » dit-il, mais bien sûr il n’allait pas se comporter comme un malpropre et faire comme s’il était chez lui, Yukio avait mis du temps à obtenir ce précieux bien, c’était le sien, et il était parfait aux yeux du Genius qui soupira de tout son aise, plus que fier d’être en ces lieux et d’être enfin rassuré pour son ami.
Revenir en haut Aller en bas
Aoki Yukio
avatar
Messages : 126
Pseudo : MinMin
Feat : Jeon Jung Kook
Arrivé à Yuai le : 10/06/2017
Yens : 22
Age : 19 ans
Groupe : Citizen
Alter : Glace
Vit à : quartier est



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: NC-16 | Welcome home ! // ft. Yukio   Ven 28 Juil - 19:20
Welcome Home !Park Jae Lin x Aoki YukioLa porte grinçait. Et même si Yukio l'avait ouvert assez rapidement, ça c'était entendu. C'était bien à l'image du reste du lieu de vie du garçon. On va dire, que Yukio aurait voulu présenter un lieu de vie plus joli et plus moderne, seulement sa paye ne le lui permet pas. Il était quand même un peu honteux de montrer ce taudis, mais il se devait d'inviter le peu d'amis qu'il a. Après tout, il les avait bien dérangés lorsqu'il vivait dehors, sans toit et qu'il venait squatter chez eux une ou deux nuits par-ci par là. Il se devait donc de rendre l'appareil et d'accueillir chez lui les personnes qui lui sont proches. Tirant le jeune homme à l'intérieur, fermant derrière lui, il regarde le nouvel arrivant qui ne manque pas de commencer les hostilités en le taquinant sur son côté un peu brute.

« - Si tu veux être plaqué contre la porte, je peux y remédier de ce pas, si tu le souhaite. »

Une taquinerie, sur un ton neutre, mais depuis le temps, Lin doit savoir que Yukio est quand même très taquin, même si une personne qui le croiserait pour la première fois, prendrait ça au premier degrés. En plus, Lin est la personne que Yukio aime le plus taquiner et son ami le lui rend bien.

Yukio laissa son ami admirer le lieu vieillot, repeint il y a quelque jour par ses soins. Blanc et gris, parce que c'est sobre, parce qu'il ne savait pas quoi mettre, mais il voulait surtout vite cacher la misère sur les murs décrépit, humide et d'une couleur de dépotoir. Il voulait masquer le sol tâcher, pourri et à bout de vie. Peut-être qu'il changera une fois en possession de mobilier plus joli et moderne. Mais au moins, il était à l'abri des aléas du temps. Il pouvait se laver, être propre et sentir bon. Il pouvait dormir sur ses deux oreilles sans craindre d'être agressé ou volé. Il pouvait manger sainement. Il pouvait flâner des heures durant sans se dépêcher de trouver à manger pour le prochain repas et un abri pour le soir.

« - Oui, j'ai le plus important, mais c'est pas bien joli pour accueillir des gens, mais tu es privilégié, tu peux venir même la décoration pas fini, la classe non ? Au fourneaux ? Mouais, mais je sais pas vraiment cuisiner, c'est juste des trucs simple à faire. »

Laissant Lin le toiser, l'imaginant sûrement au fourneau, bien qu'il ne sait pas cuisiner et qu'il achète souvent du emporter, il s'était mis au fourneau juste aujourd'hui pour Lin, mais sinon c'est vraiment qu'il meut la dalle. Il regarde Lin sortir un pack de bière japonaise alors que Yukio proposait de servir à boire. Il sourit et attrape des bières japonaises et serre deux verres, en donnant un au plus âgé.

« - Voilà pour vous messire Park. Et on a cas mettre au frais sur la table et grignoté se qu'on veut en parlant. »

Après tout, plus besoin de réfrigérateur avec Yukio, vu que son alter permettait de mettre les aliments au frais sur place. Et aussitôt dit, aussitôt fait, sur la table apparaît un bol de glace assez grand pour contenir tout ce qui peut avoir dans le sac de son ami Lin. Ça sera en plus de ce que le plus jeune avait préparé, pas de grand plat, juste de quoi grignoter à se remplir l'estomac. À défaut d'avoir un lieu de vie présentable, il voulait au moins qu'ils mangent à leur faim.

Aidant son ami à poser sur la table le contenue de son sac, non sans ouvrir deux trois sachets pour y picorer dedans, l'appétit bien présent. Il posant la glace avec les bouillottes dans le bol de glace. Il finit par s'asseoir près de son invité et essaye de regarder dans le sac.

« - Vas-y moooontre ! »

Tournant la tête vers l'aîné avant de regarder rapidement l'appartement.

« - Oui ça change… il y a de la place pour ce plaquer au porte. »

Dit-il, toujours aussi neutre en se marrant intérieurement, en mangeant quelques chips piqué dans les sachets ouverts. C'est vrai que c'était un vrai bordel chez les Park, ça en tuerait un maniaque. Mais au final, il s'y était fait et avait fini par slalomer entre les piles à un niveau olympique.

« - En même temps, l'appartement et vide… sinon je suis aussi organisé que toi... »

C'est-à-dire, pas du tout. Les papiers traîneraient partout, plus moyens de trouver les documents importants, des vaisselles dune semaines s'empilant dans l'évier, des vêtements balancés partout. Bref, Yukio est allergique aux mots ranger. Mais en soit, il n'a que deux assiettes et dix couvert maximum, une casserole et une poêle. Alors, ce n'est pas bien difficile à garder en place. Jusqu'à ce qu'il s'en lasse comme tout ce qu'il fait. Et ses habits traînent déjà dans sa chambre.

Créant quelques assiettes en glace, il vida les sachets de chips et truc apéritif en tout genre avant de jeter les papiers dans une poubelle en eau gelée au bout du canapé.

« - Ta sœur va bien ? Et toi ? »
© YOU_COMPLETE_MESS



Je ne suis pas un hero

Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Lin
avatar
Messages : 256
Pseudo : krow
Feat : Park Jimin (BTS)
Arrivé à Yuai le : 23/07/2017
Yens : 50
Age : 20 ans
Groupe : Genius
Alter : Pesanteur
Vit à : quartier sud



F*cking Genius
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: NC-16 | Welcome home ! // ft. Yukio   Ven 28 Juil - 20:34
S’il n’était pas habitué à Yukio et qu’il jugeait plus qu’il n’analysait, il serait sans doute passé à côté de cette amitié plus que précieuse à ses yeux. Au-delà de cette passion pour les alters, Jae Lin affectionne les caractères particuliers comme le sien, à savoir que pour lui, l’homme de glace n’était qu’une façade et qu’au fond se nichait un enfant semblable à lui, aussi désireux de vivre simplement et de connaître le bonheur d’être libre de ses choix tout en étant aimé. Est-ce un but en soi, d’être chéri par un ou plusieurs autres ? Une question que le Coréen ne s’était pas posé souvent ou dont il avait rejeté la simple idée pour remettre à plus tard, chose qu’il ne faisait que très rarement. Il ne se tracassa pas plus longtemps, fier de sa remarque qui trouva écho en les mots du serveur. Il lui sourit de toutes ses dents, le défiant du regard pour toute réponse avant d’aller s’installer pour mieux apprécier le décor. Nul doute que ce n’était pas le quartier riche, mais il n’y avait pas besoin de plus d’ornement pour faire de ce qui semble un vieil appartement, un lieu habitable et un cocon douillet, car pour Lin, combiner ces deux conditions était tout à fait possible, la preuve était là sous ses yeux.  

Il ne s’était pas fait prier une seconde quand l’invitation lui avait été faite de visiter, il s’était réjoui plus qu’il ne l’aurait dû sans doute, mais ne regrettait pas d’avoir montré autant sa motivation. Lin se mit à rire, ne pouvant qu’accueillir cette flatterie comme telle. « J’en conclus que je suis assez important pour être plaqué plusieurs fois contre la porte ? » Il allait finir par le tenter, mais entre eux, ce n’était qu’un jeu, dangereux certes, dans la mesure ou aucun d’eux n’a jamais réellement expérimenté le côté sensuel de la force entre deux hommes. Etait-ce mal ? Quelle importance ? Pour un scientifique, il n’y avait rien de mal, surtout à partir du moment où il pouvait faire confiance et nul doute qu’il en avait placé assez en Yukio pour peut-être se permettre de dépasser les limites de la décence, mais l’heure n’était pas encore à ces plaisirs, en tout cas, il préférait instaurer cette douce ambiance à mesure du temps que de se précipiter, rien ne presse, ils avaient beaucoup à dire ce soir.

« Que tu cuisines ou non, ça m’ira de toute façon, mais si tu as cuisiné j’ai encore plus hâte de jouer les jurys, pas trop stressé ? » Bien évidemment, il n’y avait pas lieu de l’être, c’était une énième taquinerie, puisqu’en quoi se permettrait-il de juger sévèrement un ami ? Le Genius est plutôt du genre à encourager, particulièrement Yukio, le connaissant assez pour savoir à quel point cette gentillesse pouvait parfois être naïve. Oh, il ne le traitait pas comme tel, il est intelligent, il le sait bien, mais rien n’empêche d’être bon et de se faire avoir tant le monde peut se montrer cruel. Il en a fait les frais autrefois, plus jamais, il l’espère, ça n’arrivera.

Tout en discutant, il se débarrassa de quelques apéritifs, laissant la glace entre les mains froides du glaçon vivant et se réjouit d’observer encore le maître à l’œuvre. Les meubles de glaces étaient magnifiques, comme quoi, avait-il réellement besoin de ses idées saugrenues pour faire usage de son don ? En tout cas, il se débrouillait si bien que Jae Lin était toujours fasciné, comme un enfant qui verrait le père noël en personne, lui, avait Jack Frost pour ami, et pour rien au monde il ne l’abandonnerait. « Merci beaucoup, il fait tellement chaud dehors et les transports en commun, je ne t’en parles pas… » Il ne fallut pas plus de deux minutes au plus jeune pour vouloir mettre son nez dans le sac à dos de son aîné, ce qui fit rire ce dernier tandis qu’il prenait le sac sur lui en tirant la langue. « Non, non, pas tout de suite, tu verras, tu vas être tout ému ! » bien sûr ce n’était pas grand-chose, mais Lin tenait à ce que ce soit assez personnel pour l’offrir à un ami. Il se demandait si ce n’était pas trop ou trop peu, cela dit, c’était trop tard pour reculer. Le brun changea de sujet et se mordit la lèvre à la réplique rapide de son hôte. Il ne manqua pas de croquer à son tour dans la chips qui dépassait des lèvres de l’alter, passant sa langue une fois son crime commis, sur les siennes pour en récolter les quelques grains de sel mélangé au goût de pomme de terre. « Ça ne fait pas tout, il faudrait tester si ça tient le coup, on ne sait jamais, n’est-ce pas ? » c’était toujours mieux que de ne pas avoir de logis et un peu d’intimité n’était pas de refus, un chez soi vaut mieux qu’un endroit où dormir, aussi généreusement et sans arrière-pensée que ce fut prêté, le confort n’est pas le même, et la pensée non plus. Et dire que les Park avaient de l’espace, un peu plus à peine que cet appartement, juste assez pour deux salaires de petits nouveaux qu’ils étaient dans le domaine. Les deux Genius étaient si bordéliques que c’était à se demander comment le plus grand s’en était accoutumé. « Oh j’aimerais bien voir ça ! En tout cas oui, elle va bien et moi aussi, et toi alors ? Comment ça se passe ? » Si Lin ne connaissait pas tous les détails sur le lieu de travail de son cadet, il n’en restait pas moins assez logique pour comprendre que ce n’était pas des plus adéquats, néanmoins, il connaissait bien le glaçon et ne put s’empêcher de sourire en pensant qu’il avait dû repousser des offres plus qu’indécentes.

Il se permit de grignoter à son tour, posant une question, peut-être un peu risquée, toujours dans cette même optique de charrier le plus jeune. « Personne ne s’est fait plaquer nulle part ? »
Revenir en haut Aller en bas
Aoki Yukio
avatar
Messages : 126
Pseudo : MinMin
Feat : Jeon Jung Kook
Arrivé à Yuai le : 10/06/2017
Yens : 22
Age : 19 ans
Groupe : Citizen
Alter : Glace
Vit à : quartier est



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: NC-16 | Welcome home ! // ft. Yukio   Ven 28 Juil - 23:17
Welcome Home !Park Jae Lin x Aoki YukioIl était bien tombé avec Jae Lin, jeune homme sage qui ne jugeait point sur les premières impressions. Sans ça, sûrement que les deux ne seraient pas amis aujourd'hui, avec la même fin habituelle quand il finit oublié dans son coin. Garçon froid, insignifiant ne marquant pas les esprits. Garçon sans attache. Mais, son ami savait visiblement lire entre les lignes et ça lui allait bien. Petit être de glace qui finalement n'est qu'un gamin détruit au fond de lui, qui c'est muré derrière des barricades gelées pour ne plus souffrir. Mais même avec ses plus proches amis, il ne se défait pas de ce masque qui est devenu trop habituel depuis le temps. Peut-être qu'un jour, il apprendra à sourire, à rire, à ridé un peu ce visage figé. Pour le moment, c'est sans doute trop tôt pour ça. À attendant, il fait avec et tant pis pour ceux qui s'arrêtent au premier abords. Parce qu'il peut sans doute être un bon ami quand il apprécie la personne avec qui il est. Il observe le plus vieux lui sourire, le regard équivoque avant que celui-ci s'installe sur le modeste canapé, peu confortable. Le rejoignant, il s'installe à ses côtés, poussant légèrement Lin quand celui-ci le taquine encore.

« - Et bien, tu fais parti des plus important en tout cas, monsieur. »

En soit, Yukio n'avait que trois personnes importantes dans sa vie, Noreen, sa petite sœur de cœur qu'il l'a rencontré il y a quatre ans, Hae Ji, petite journaliste qui l'a sorti de la rue et Jae Lin, jeune homme croisé sur une maladresse de la part du cadet, qui avait fini en une solide amitié.

« - D'ailleurs, t'es le seul garçon de la liste. »

La poisse un peu pour un gay de n'avoir qu'un entourage majoritairement féminin. Heureusement que le seul garçon est charmant et de bons goûts. En soit, il n'a vraiment confiance qu'à ces trois personnes, alors si leur petit jeu dangereux déraperait au bout d'un moment, il avait assez confiance en Lin pour la suite, même s'il était aussi inexpérimenté l'un que l'autre. De toute façon, la conversation dérive bien vite sûr un autre sujet de conversation. Niveau cuisine, il avait fait quelques trucs, mais à vrai dire, il n'avait pas goûté, alors Yukio espérait ne pas les empoisonner avec ses préparations maisons.

« - moi non, mais toi es-tu prêt à prendre le risque de finir à l'hôpital ? »

Rangeant glace et apéritif dans les récipients créés quelques secondes avant par le propriétaire des lieux, dégustant ici et là, les chips et cacahuètes tels un écureuil repartant avant des noisettes tels un voleur. Il était content aussi de faire admirer son ami la maîtrise de son don, il est lui-même fasciné par son pouvoir et l'améliore chaque jour, sans vraiment parler des côtés les plus puissants… comme un qu'il a appris plus jeune qui peut être mortelle sans que la victime s'aperçoivent qu'il use de son don. Il sait qu'aussi belle soit-elle, la glace peut être tâchée de rouge. Quand Lin se met à parler de la chaleur extérieure, Yukio ne peut s'empêcher de créer quelque glaçon dans le t-shirt de l'aîné.

« - Alors ? Plus frais ? »

D'une curiosité maladive, ce fût bien rapidement que le plus jeune chercha à savoir ce que contenait le sac de son interlocuteur, n'hésitant pas à s'appuyer sur l'épaule du plus petit. Mais celui-ci ne lui permit pas de voir à son plus grand désespoir.

« - Alleeeez montre moiiiii ! »

En plus, le maître des glaces n'était pas foncièrement patient et n'aimait pas forcément restait sur sa faim. Curiosité piquée au vif, il réfléchissait à ce que ça pourrait être en vain, il n'avait pas la moindre idée. Mangeant des chips en réfléchissant, il ne s'attendait pas vraiment à voir le visage du plus vieux se rapprocher et lui piquer une chips des lèvres. Le regardant faire, observant le petit geste innocent de la langue sur les lèvres de son vis-à-vis. Manquant presque de rougir s'il le pouvait. Enfin, s'il n'avait pas ingénieusement refroidit ses joues avec son alter discrètement.

« - On pourra essayer après manger. »

Buvant quelques gorgés de la bière japonaise qui stagnait dans son verre, plus occupé a grignoté qu'à boire jusque là. Il posa son verre pour aller chercher les petits plats qu'il avait fait pour les poser à côté du reste.

«  Tant mieux alors ! Moi ça va écoute, je bosse la nuit et flâne la journée. »

S'affalant sur le canapé, il s'étire et regarde son ami manger ce qui avait sur la table. Avant de reprendre la parole.

« - Et bien, je sais pas ce que les précédent proprio ont fait ici, mais depuis que je suis là, tu es les seul garçon à être venu et sûrement le seul, alors non. »
© YOU_COMPLETE_MESS[/quote]



Je ne suis pas un hero

Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Lin
avatar
Messages : 256
Pseudo : krow
Feat : Park Jimin (BTS)
Arrivé à Yuai le : 23/07/2017
Yens : 50
Age : 20 ans
Groupe : Genius
Alter : Pesanteur
Vit à : quartier sud



F*cking Genius
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: NC-16 | Welcome home ! // ft. Yukio   Sam 29 Juil - 0:20
Outre cette façon si peut délicate d’agir et ce masque que revête le plus jeune, mais au travers duquel Jae Lin est capable de voir, il y a cette franchise à toute épreuve, semblable à celle de Jae Lin lorsqu’il le veut bien. Le plus souvent, le Genius analyse et agit avec diplomatie, néanmoins il ne se prive pas quelques fois de surprendre en étant moins docile dans ses propos, si l’on ne compte pas, bien sûr, ce côté très entreprenant qu’il peut avoir pour charmer et pour détendre l’atmosphère. C’est chose faite avec Yukio depuis bien longtemps et s’il se permet de lui parler ainsi, ce n’est pas pour une ambiance plus chaude, mais parce qu’il en a naturellement été convenu. Cependant, ce soir, par ces mots prononcés pourtant sans sourire, les pupilles noires du plus jeunes le transpercent et le prennent au dépourvu. Dans un écho, l’importance qui lui est accordé se glisse de sa tête au creux de son cœur et lui arrache un battement plus sauvage et quelques frissons, passant inaperçu par le léger coup donné pour le taquiner. « Et bien c’est réciproque, je suis quand même surpris que tu sois si à l’aise de le dire, là où moi, j’ai un peu de mal, je suis plus timide que j’en ai l’air il faut croire » dit-il en riant pour masquer sa gêne qui ne dura que quelques secondes.

Il apprit par ailleurs qu’il n’y avait que très peu de personnes qui comptaient vraiment pour le plus jeune, ce qui lui rappelait sa propre personne, puisqu’il n’y avait que quelques personnes, à savoir sa sœur, Yukio, deux autres hommes et une jeune femme, mais était-il nécessaire de compter quand on a si peu d’amis ? Il se mit à sourire malgré tout « Je suis un petit veinard alors, je t’ai pour moi tout seul en gros, hm ? » Plus le temps passait et plus il avait envie de le taquiner, il s’y prêtait si bien que la limite était infime entre ce qu’ils étaient capables de faire et ce qu’ils se disaient, là était toute la beauté de cette amitié. Il n’y avait simplement pas de rempart. Puis il fallait avouer qu’imaginer Yukio cuisiner pour lui était plus que touchant, certes, ce n’était rien d’important, mais il savait que c’était une occasion aussi rare que de le voir derrière le plan de travail et il ne se priva pas de le faire remarquer avec amusement. « Pour toi ? Toujours, puis au pire je sais comment tu pourrais te faire pardonner » il ne manqua pas de se frotter les mains et d’ajouter un rire plus ou moins sinistre, autant qu’il le pouvait avec sa voix si fine en comparaison de celle, plus chaude et chantante du plus jeune. Il n’aurait d’ailleurs jamais du parler de chaleur à un homme glaçon, se mettant subitement à gigoter suite à l’invasion de petites pierre givrées dans son dos. Il s’était levé en essayant de rattraper ces derniers, soulevant son haut pour se faire en laissant entendre des cris de surprises « Ah sérieux ! »

Non sans s’indigner, il posa les glaçons dans l’assiette fraichement créée et passa sa main glacée et mouillée dans les cheveux du serveur, le décoiffant légèrement au passage. Il se mit à sourire « Mais si tu continues, rien ne sera trop frais pour moi à force ! » laissa-t-il entendre dans une voix légèrement plus suave et charmeuse. Le sac à dos collé à lui, Yukio n’eut pas le temps d’observer ce qui s’y trouvait et en guise de diversion, c’est une approche particulière qu’avait entamé Lin, fier de son coup par ailleurs, car le silence régnait à présent. Le sujet de la porte remis sur le tapis, ils ne s’en lassaient pas en grignotant d’ailleurs, le plus grand des deux promis presque d’essayer, ce qui raviva les flammes de défi dans les yeux de son aîné. Mais il n’en dit rien, acquiesçant au fait que Yukio allait bien, chose qui le rassura d’autant plus qu’il était le seul à avoir mis les pieds dans cette maison. Lin bomba le torse, il savait depuis longtemps que Yukio n’était pas hétéro, et ça lui était égale de connaître ou non sa sexualité, bien que ce fusse un plus dans le cas présent, tant il lui était indispensable de titiller les hormones de son ami. « Hm… j’espère que tes voisins ne sont pas trop casse-pieds, encore que pour l’instant, nous sommes plutôt sages… pour l’instant » dit-il avec un petit sourire.

Les plats étaient arrivés et c’est seulement après une ou deux gorgées de sa boisson qu’il se permit de goûter. Il appréciait jusque-là ce qui avait été fait par les soins de son hôte et le laissa entendre par des soupirs. Une nouvelle gorgée fit passer ce qu’il avait ingurgité histoire de pouvoir répliquer le plus clairement possible que « c’est délicieux, en tout cas mieux que mes essais catastrophiques et que mes surgelés » Il s’épousseta les mains, récupérant une serviette disposée sur la table pour ne pas salir ni ses vêtements, ni le canapé, ni le sac qu’il avait toujours sur les genoux. Il planta son regard dans celui du plus jeune et se mit à sourire avant d’extirper une boite en carton sans fioriture. Elle ne payait pas de mine, mais n’était pas abimée et le contenu était assez lourd, bien qu’allégé par l’alter de Lin. Il était donc impossible pour Yukio de deviner ce dont il s’agissait, et pourtant… « ça c’est le premier cadeau, c’est quelque chose qui je pense te fera plaisir et je n’en ai pas vu dans l’appartement »

Ce qu’il y avait dans la boite était bien plus couteux que les apparences, tout à l’image de ce petit glaçon qui aux yeux d’une grande majorité n’était personne, ni même intéressant et qui pour lui était précieux. Il se mit à sourire en voyant se dessiner les contours noirs d’un ordinateur, enveloppé à l’intérieur du carton dans du papier bulle. « Tu n’as peut-être pas internet pour l’instant, mais j’ai pensé que ce serait pratique quand même. Et si tu penses que c’est trop, dis-toi juste qu’il y a eu les soldes et que j’avais très, très envie de t’offrir quelque chose d’utiles, puis sur la clé usb juste à côté, je t’ai mis plein de livres… enfin voilà » Il n’était peut-être pas évident de recevoir un cadeau, mais pour Lin, en faire un était aussi intimidant, allait-il lui plaire ? N’était-ce pas trop ? Il ne voulait en aucun cas lire le même embarra dans les prunelles de son vis-à-vis, se contentant de reprendre de quoi boire et manger pour faire passer cette timidité, légère, mais bel et bien présente.
Revenir en haut Aller en bas
Aoki Yukio
avatar
Messages : 126
Pseudo : MinMin
Feat : Jeon Jung Kook
Arrivé à Yuai le : 10/06/2017
Yens : 22
Age : 19 ans
Groupe : Citizen
Alter : Glace
Vit à : quartier est



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: NC-16 | Welcome home ! // ft. Yukio   Sam 29 Juil - 3:50
Welcome Home !Park Jae Lin x Aoki YukioAvec Lin, Yukio était franc, sincère, sans détour et sans mensonge. Parce que le temps a fait qu'il a confiance en Lin pour pouvoir parler franchement sans demi-mots. Et puis, il n'a jamais été très fin dans ses paroles, ne prenant pas de pincettes pour dire ce qu'il a à dire, que ça lui porte préjudice ou non. De plus, ce n'est pas comme si Lin était un inconnu qu'il risque de vexer, ils se parlent honnêtement et les trucs les plus vexants sont souvent des boutades pour taquiner l'autre. Il lui dit franchement qu'il fait partie des gens importants pour lui. Ceux qu'il ne voudrait pas perdre, même s'il n'est jamais sûr qu'il soit là demain, celui qui viendrait défendre malgré le fait qu'il ne se bat pas vraiment généralement, une personne qu'il aime voir, qu'il invite, qu'il passe voir à l'improviste. Quelqu'un avec qui il se montre plus vrai, même s'il cache quand même son passé en grande partie pour ne pas s'en souvenir lui-même. Il fait partie du peu de personnes qui connaissent le véritable Yukio sous cette couverture glacée et asociale. Celui un peu cassé, celui qui aime embêter son monde, celui qui est curieux de tout, mais qui se lasse vite. Ce garçon amical qui tient à ses proches, celui qui sourit au fond de lui, qui rit en silence et qui donne de l'affection comme il peut.

« - Ce n'est pas une honte de dire que tu fais parti des personnes qui à coloniser le petit cœur qui bat dans ma poitrine hein. »

Yukio pouvait compter ses amis sur les doigts d'une main, mais ce n'est pas la quantité qui compte, mais la qualité et il le sait. Il n'a laissé passer que trois personnes dans sa barrière de protection et il faudra encore du temps si une quatrième personne veut y entrer. Parce qu'il faut du temps, de la patience et une complicité qui se forme. Mais, il vaut mieux être seul que mal accompagné, heureusement, lui à trois personnes sur qui compter.

« - Ouais, petit chanceux va. »

Ils avaient une amitié assez spéciale et unique, vu de l'extérieur les gens pourraient désigner ça d'ambiguë et de malsain, mais pour Yukio, c'était une amitié normale, plein de piment et de liens qui se fortifient à chaque fois. Sans vraiment de limite, de non-dit, sans mur entre eux. Et avec un coup de pouce, ils auraient sûrement passer à l'acte, leurs mots ne sont que le début et ils savent au fond qu'ils sont capables d'aller plus loin… il parti bien vite sur le sujet cuisine, puisqu'après tout, ça peut être alléchant un homme derrière les fourneaux dans un tablier légèrement moulant…. Sauf qu'il l'avait fait juste dans une chemise trop grande lui descendant aux genoux. Et qu'il n'était pas spécialiste.

« - si tu meurs, ça servira à rien paboya va ! Je préférerais qu tu reste en vie moi ! Et arrête de rire comme ça c'est glauque. »

Il dit ça en bousculant une nouvelle fois l'aîné pour l'embêter encore une fois et mange des chips en même temps. Le garçon ayant manifesté une trop grande chaleur à l'extérieur, le cadet trouva une excellente façon de le taquiner encore en formant des glaçons dans le t-shirt de son vis-à-vis, riant intérieurement de son coup de maître. Il finit tout de même les cheveux décoiffé et humide, petite vengeance du plus vieux. Il leva les yeux vers le plus petit suite à son sous-entendu.

« - Je te fais si chaud que ça ? »

Abandonnant pour le coup sa recherche sur le contenu du sac, grâce à la fine diversion du jeune homme. Le sac fut vite hors de porter de vue, du coup, la conversation repart sur les portes de l'appartement, dont le plus jeune promis de tester la solidité de celle-ci plus tard, car il avait faim et qu'il avait la flemme. Après tout, ils avaient tout leur temps pour batifoler après avoir rempli leurs estomacs. Il finit par rassurer son ami qu'il va bien, après tout, la chance tournait et il commençait à vivre plus décemment. Il avait un boulot, un toit, trois amis fiables et une bonne santé. Sa vie commençait à ressembler à quelques choses enfin.
Yukio détourna le regard, cachant les légères rougeurs menaçant de colorer ses joues pâles. La remarque l'avait gêné, même s'il aurait tout aussi capable de sortir une tels taquinerie de ce genre.

« - Ils ne sont pas là… ils travaillent. On a quartier libre. »

Ramenant les plats préparés, il les pose devant Lin avant de se rasseoir, invitant son invité à goûter s'il en a envie et s'il n'a pas peur de finir intoxiqué. Lui aussi goûte rapidement ce qu'il a préparé. Surpris du goût potable que ça lui offre, il fut soulagé de ne pas avoir fait une poubelle à manger.

« - Merci. »

Il regarda le plus vieux s'essuyer sur une serviette posée sur la table, avant de lui sourire, sortant une boite de son sac, ravivant la curiosité détournée plus tôt. Carton rapidement en sa possession, il attendit que son ami finisse de parler, ne voulant pas être impoli en sautant sur le contenu du carton.

«  - Tout me fera plaisir hyung ! »

Il finit par ouvrir l'emballage et fut surpris de tomber sur un ordinateur. Il ne s'y attendait pas, un objet d'une telle valeur, alors qu'il sait que Lin n'a pas non plus un salaire mirobolant et qu'il aurait pu s'en payer pour lui-même, au lieu de le donner à quelqu'un qui ne sait pas vraiment s'en servir. Mais en même temps, il était heureux du cadeau, ayant hâte de l'utiliser. Il regarde la clé usb dont l'aîné lui parle et pour une fois, un petit sourire maladroit, pas vraiment des plus jolis vu qu'il n'a jamais vraiment appris à sourire, se dessina de manière assez éphémère sur le visage du garçon.

«  - Merci ! C'est génial ! »

Il embrasse le coin des lèvres de Lin dans la précipitation, mais n'y prend pas vraiment garde en allant poser l'ordinateur dans un endroit sûr pour pouvoir l'utiliser une fois seul, préférant profiter de la présence de Lin pour le moment.  
© YOU_COMPLETE_MESS



Je ne suis pas un hero

Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Lin
avatar
Messages : 256
Pseudo : krow
Feat : Park Jimin (BTS)
Arrivé à Yuai le : 23/07/2017
Yens : 50
Age : 20 ans
Groupe : Genius
Alter : Pesanteur
Vit à : quartier sud



F*cking Genius
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: NC-16 | Welcome home ! // ft. Yukio   Sam 29 Juil - 4:31
S’il était surprenant pour le plus vieux d’entendre cette confession, il ne s’en plaignit pas, accueillant avec joie et se confiant à son tour, avec une certaine pudeur. La reformulation cependant le fit sourire et il forma un cœur à l’aide de ses doigts, secouant doucement ses épaules « Je n’y peux rien, je crois qu’on ne sait pas se résister, c’est comme ça, alors je l’accepte » dit-il, ne pouvant plus effacer cette joie immense, clairement affichée désormais. Yukio outre son alter avait ce don précieux de rendre le coréen fragile à toute attaque de sa part. Plus il essayait de résister, mieux son hôte parvenait à le faire fondre. Ce n’était un problème que dans le cas où le plus jeune représentait une menace, ce qui ne risquait pas d’arriver, bien que le Genius envisageait toutes les possibilités. Il n’y pensait que rarement, naturellement pour contrer les plus cauchemardesques de ses peurs et s’apaisait à chaque minute qu’il pouvait passer avec lui dans cet état d’esprit à la fois confortable et mutin.

Les plats préparés par le serveur pouvaient représenter selon ses dires un danger accidentel, mais le plus vieux se mit à rire en passant son bras autour des épaules de son cadet, frictionnant cette épaule qui n’avait pas bougée entre ses doigts « Mourir, carrément ? Je pensais plutôt à une indigestion, pas à y laisser ma peau, puis je suis plus coriace que j’en ai l’air, j’ai survécu à la cuisine d’Iz ! » Les rares fois où sa sœur avait mis la main à la pâte étaient de véritables mauvais souvenirs, bien qu’amusants et embarrassants, il avait ses raisons de ne plus vouloir lui faire confiance quand il la voyait dans la cuisine autrement que pour faire la vaisselle. Néanmoins, il n’était pas hermétique avec autrui pour les fautes commises par sa sœur.

La chaleur qu’il faisait dehors n’avait pas aidé Lin à se sentir plus à son aise, néanmoins, les glaçons de l’homme de glace eurent raison de lui, encore que s’ils continuaient à se taquiner de la sorte, il ne donnait pas cher de sa peau. Si Yukio persistait en étant de marbre, l’autre alter, lui, était en train de fondre. « Tu n’imagines pas à quel point, mais ça ne m’étonnes pas, tu te sous-estimes grandement en matière de… charme » laissa-t-il entendre en approchant un peu plus son visage de celui du plus grand de sorte que ses mots finissent dans un murmure au creux de son oreille. Il voulut la saisir entre ses dents, mais ne poussa pas le vice si loin, se contentant de soulever le menton du cadet à l’aide de son index. Il se mit à sourire en changeant de nouveau de conversation, revenant sur cette porte qui décidément l’obsédait, n’était-ce pas de sa faute ? Cette fausse brutalité le fascinait tellement qu’il ne pouvait s’en remettre. Lin fit une énième remarque, légèrement déplacée, qui eut le dont cette fois de rendre muet pour quelques instants le plus jeune. Il se mordit la lèvre pour réprimer ce sourire si caractéristique de sa malice et ne tarda pas à manger pour faire honneur à ce plat préparé avec tant d’amour, il n’en doutait pas. Yukio lui-même semblait surprit de n’avoir pas raté ses préparations, de quoi faire rire son invité puisque ce dernier savourait sans retenue « Tu aurais vraiment pu m’intoxiquer alors ? Tu n’avais pas goûté ? La prochaine fois, essayons de cuisiner ensemble, tu seras aux fourneaux et je donnerais des conseils, ça devrait bien se passer, après tout, c’est comme la science » dit-il en faisant un clin d’œil.

Quelques instants plus tard, après avoir terminé leur repas, léger, mais en réalité si diversifié qu’il était impossible de dire qu’ils n’avaient fait que grignoter, Lin décida qu’il était temps d’offrir son premier cadeau à son ami. Il le mit en garde, ce qui visiblement n’effraya pas le plus grand des deux. Et finalement, il se surprit à décrypter et apprécier la moindre expression se dessinant sur le visage du plus jeune. Bizarrement, il y vit un rictus à peine perceptible, ne sachant que dire de ce dernier, mais ses paroles, elles, le touchèrent. Il n’avait aucune raison de feinter sa joie, de toute façon, en était-il seulement capable ? ça n’avait pas l’air d’être le genre de Yukio au plus grand plaisir du coréen qui accueillant son hôte dans une étreinte. Les lèvres effleurées, à peine touchées de l’homme de glace lui firent l’effet d’une bombe tandis que ce dernier se replaçait, n’ayant visiblement rien remarqué.

« Tant mieux si ça te plait, c’était le but, Je prendrais des films la prochaine fois, tu aurais peut-être préféré que je commence par les films plutôt que les livres ? » Il savait que les deux conviendraient, mais dans quel ordre, ça, c’était autre chose. Quoi qu’il en soit, Lin laissa le goût sucré de l’alcool Japonais glisser le long de sa gorge et passa sa langue sur ses lèvres. « Hm… le deuxième cadeau attendra, n’est-ce pas ? Ce serait dommage de ne pas avoir un minimum de suspens entre les deux présents » reprit-il. « Et puis nous avons une porte à tester il me semble » ces paroles ainsi prononcées, il ne se priva pas de laisser son regard traîner sur les lèvres pulpeuses de Yukio, se faisant violence pour ne pas sauvagement aller y presser les siennes.
Revenir en haut Aller en bas
Aoki Yukio
avatar
Messages : 126
Pseudo : MinMin
Feat : Jeon Jung Kook
Arrivé à Yuai le : 10/06/2017
Yens : 22
Age : 19 ans
Groupe : Citizen
Alter : Glace
Vit à : quartier est



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: NC-16 | Welcome home ! // ft. Yukio   Sam 29 Juil - 18:06
Welcome Home !Park Jae Lin x Aoki Yukio« - alors comme ça tu peux pas me résister ? Intéressant ! »

Yukio se lécha la lèvre inférieure comme provocation discrète. Mais c'est vrai qu'il dit rarement non à Lin, même pour les conneries il le suivrait, en plus ça l'occuperait en plus de l'amuser intérieurement. Mais ça faisait chaud au cœur quand même, personne ne lui avait jamais dit ça, dit qu'on tenait à lui. Après tout, son père l'a battu pendant quatre ans, à l'orphelinat il s'était renfermé sur lui-même. Dans sa famille d'accueil, le temps qu'il se fasse au caractère du glaçon, il avait malencontreusement tué le chien de la famille qui l'avait renvoyé à l'orphelinat. Il n'avait pas eu de proches, de personnes aimantes, pas d'amis pour jouer et passer du temps avec. Juste un garçon tout seul, perdu, obligé d'apprendre tout seul, d'être indépendant trop vite, pour au final être un jeune adulte paumé et instable malgré les apparences. Mais il n'en dit rien.

Parlant de petit plat au risque mortel, il était bien sérieux en disant que c'était possiblement immangeable et meurtrier. Après tout, c'était la première fois qu'il cuisinait et même s'il suivait les consignes de son livre de recettes emprunté à Noreen pour l'occasion, ils n'étaient pas à l'abri de quelques mésaventures plus ou moins dramatiques.

« - J’exagère peut-être un tout petit peu, mais ça risque d'être pas comestible. Je préviens au cas où. »

Après tout, il avait peut-être mal dosé, s'être trompé d'ingrédient, avoir tombé un aliment de trop sans le voir par la suite. Il est possible de s'être trompé dans la cuisson, ou dans les mélanges. Plein de possibilité d'erreur de débutant. Il avait bien vu Noreen et Hae Ji cuisiner quelquefois, mais ce n'était pas assez pour faire de lui un cuisinier potable.

Il faisait chaud dehors, selon les dire de l'aîné. Yukio n'était pas sortie de la mâtiné pour pouvoir confirmer les dire du jeune homme, l'appartement étant quand même équipé de climatisation. Chose importante pour un garçon qui craint la chaleur plus que le froid. Alors, pour embêter le plus vieux, il forma quelques glaçons dans le dos de son ami, avant que celui-ci le décoiffe, en humidifiant ses cheveux corbeau après avoir mis les glaçons dans une assiette gelée. Il regarda son vis-à-vis s'approcher en parlant de plus en plus faiblement, jusqu'à finir dans un souffle au creux de son oreille. Frissonnant, il mit quelques minutes à reprendre contenance et à plonger son regard dans celui de Lin.

« - Qu'elle charme, paboya, y a que toi qui en a un ici. »

Yukio se mordilla la lèvre pendant que l'aîné soulève son menton. Restant ainsi un instant, il finit par se lever pour aller chercher les plats, où plutôt les quelques gâteaux apéritifs cuisiné par ses soins plus tôt dans la journée, pour les ramener sur la table pour que les deux amis puissent enfin les dégusté sans vraiment savoir si c'était bon.

« - Non, je voulais pas non plus tout manger avant que tu arrives ! Oui si tu veux ça peut être sympa. »

ils finissent par vider le contenue des différentes assiettes, qui au final, leurs remplis bien l'estomac, malgré que ça ne soit que des aliments d'une bouchés. Mais il y en avait eu assez pour que le plus jeune en tout ça finisse par ne plus avoir faim pour quelques heures au moins. C'est à ce moment que l'aîné choisi pour sortir un cadeau de son chapeau magique, enfin son sac, que le garçon déballa bien vite, curieux de voir le contenue du garçon. Il fut surpris d'y trouver un ordinateur, mais après le moment de confusion passée, le cadeau et surtout que ça vienne de Lin, avait réussi à lui tirer un sourire, qui y ressemblait pas vraiment, mais s'en était un. C'est plein de joie l'intérieur de lui qu'il s'était un peu jeté dans les bras du son ami, embrassant le coin des lèvres du jeune homme sans vraiment y faire attention, un peu trop euphorique du cadeau. Allant ranger le précieux bien, il revient se placer à ses côtés.

« - c'est pareille j'aime les deux ne t'inquiète pas. »

Finissant son verre de bière, il regarda l'aîné qui parlait d'un deuxième cadeau. Yukio acquiesça ne voulant pas se faire trop pressant et impoli envers le garçon qui avait déjà la générosité de lui faire des cadeaux, alors que de son côté il n'a rien. Il finit par se lever et d'attraper le poignet de Lin avant de le tirer dans la pièce, finissant par le plaquer contre une porte, se collant à lui, le visage à quelque centimètre de celui de Jae.

« - Tu la voulais cette porte hein ? J'en serais presque jaloux. »  
© YOU_COMPLETE_MESS



Je ne suis pas un hero

Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Lin
avatar
Messages : 256
Pseudo : krow
Feat : Park Jimin (BTS)
Arrivé à Yuai le : 23/07/2017
Yens : 50
Age : 20 ans
Groupe : Genius
Alter : Pesanteur
Vit à : quartier sud



F*cking Genius
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: NC-16 | Welcome home ! // ft. Yukio   Sam 29 Juil - 19:04
« Tu ne le savais pas ? » avait-il aussitôt réplique, tout sourire, tandis que le plus jeune passer une langue mutine sur sa lèvre inférieure. Il se délecta de la vue en grignotant. Cette soirée était particulière de bien des façons, mais cela était plutôt agréable selon le ressenti général de Lin qui grignotait avec appétit malgré les avertissements. Il n’y avait rien d’insatisfaisant ou d’immangeable, tout au contraire, c’était fort appréciable et ça avait plus de goût que ce qui pouvait avoir été fait par Iz ou le Genius. Inutile de préciser que les surgelés, eux, étaient hors compétition tant il était connu de tous que le goût se perdait et qu’il y avait plus de chimiques que de matière naturelle dans ces petits emballages.

La chaleur qu’il avait fait et être arrivé à pieds avait épuisé Lin qui retrouvait peu à peu de sa vitalité grâce aux glaçons immiscé dans son haut. Il s’était plus ou moins vengé en s’approchant plus que de coutume de son hôte et ne manqua pas de glisser à quel point il était attrayant à ses yeux. Ce que bien sûr le serveur n’accepta pas comme un compliment. Mais le Coréen n’avait pas dit son dernier mot. « Crois-moi, je suis bien placé pour savoir que tu as du charme alors, tu n’en es juste pas conscient, ou alors tu ne veux pas me croire ? Je te prouverais ça tout à l’heure » un clin d’œil plus tard et une gorgée d’alcool, le plus vieux savoura son repas en riant du fait que Yukio n’avait pas goûté lui-même « Bon, et bien nous sommes chanceux alors. En tout cas, faisons ça la prochaine fois et puis ça nous amusera, c’est sûr » dit-il en poussant légèrement le garçon de son coude, sachant très bien comment se terminerait ces soi-disant cours de cuisine. Il imaginait déjà la scène, fort heureusement pas besoin d’extincteur quand il y a un homme de glace avec vous.

Le cadeau offert, l’alter fut soulager de constater que son vis-à-vis appréciait et il ne manqua pas de rappeler que c’était un cadeau, offert de bon cœur, qu’il ne voulait rien en échange, car il avait déjà ce qu’il voulait : son amitié et sa confiance. En outre, c’était plus que sincère avec Yukio et ça l’embarrassait parfois, bien qu’il ne manque jamais l’occasion de lui faire plaisir. Quand il revint, Yukio le tira par le poignet, il était allé trop loin peut-être avec cette porte ? Cependant, ça n’avait pas l’air de déranger le Genius qui se mordit la lèvre en sentant le souffle chaud du plus grand contre sa peau, sa main toujours prisonnière de la sienne et son corps pressé contre le sien. Son pauvre cœur fit un bond sauvage alors qu’il déglutissait. Chacun d’eux avait sa technique pour voir ce côté plus réservé, plus timide de l’autre. Si Lin préférait parler d’un domaine sensuel, Yukio était plutôt dans le sentimental, bien que très franc. La sensation dans les deux cas était très agréable et pourtant différente de ce brasier naissant au creux du ventre du Coréen. Il frôla de ses lèvres celles du plus jeune, glissa sa main prisonnière sur sa hanche en soulevant à peine son haut, seulement pour sentir la peau froide du glaçon. Mais surtout, il exerça une légère pression dessus, pour l’approcher davantage s’il fut possible de le faire, accrochant de ses dents la lèvre inférieure du propriétaire tandis que son autre main, elle se faufilait comme une anguille entre eux pour atterrir contre sa nuque. Ses yeux n’avaient pas quitté ceux du plus grand, excepté pour faire des aller-retours sur cette bouche à présent aussi vorace que la sienne. Mordillant avec parcimonie et douceur ce qui se présentait à lui, Lin laissa entendre un soupir d’aise avant que ne s’étirent ses lèvres se faisant plus gourmandes en l’absence de sanction. « Mais c'est toi que je voulais le plus » souffla-t-il dans un sourire satisfait.
Revenir en haut Aller en bas
Aoki Yukio
avatar
Messages : 126
Pseudo : MinMin
Feat : Jeon Jung Kook
Arrivé à Yuai le : 10/06/2017
Yens : 22
Age : 19 ans
Groupe : Citizen
Alter : Glace
Vit à : quartier est



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: NC-16 | Welcome home ! // ft. Yukio   Mar 1 Aoû - 6:21
Welcome Home !Park Jae Lin x Aoki Yukio« non… comment tu veux que je le sache ? »

Yukio regardait son aîné sourire, grignotant les apéritifs présents sur la table. Un peu perturber par les mots, par une sincérité apparente, garçon solitaire, peu sûr de lui au fond et surtout de l'épave qu'est son corps abîmé par la vie. Garçon peu social et pas très avenant. Jeune homme méfiant dont la confiance ce fait lentement. Garçon peu attractif, gamin toujours rejeter. Celui qu'on ne veut pas, celui qu'on évite, contourne, fuit. Jeune adolescent à qui on colle une étiquette de mauvais garçons, voyou, peu fréquentable sans même le connaître, juste parce que son comportement laisse à croire qu'il est délinquant. Regardant les plats, il mange en compagnie de Jae, qui n'avait pas l'air de faire attention à ses avertissements envers le possible empoisonnement de ses plats incertains. Désespéré, il se met aussi à manger les apéritifs préparés à l'aube, qui au final, est plus comestible qu'il ne le pensait. Encore heureux, il ne voudrait pas envoyer Lin à l'hôpital pour intoxication alimentaire. Il tenait trop à son ami pour envisager que le pire puisse arriver.

Le cadet avait glissé quelques glaçons dans le haut de son vis-à-vis, pour le rafraîchir de la chaleur du trajet, en oubliant malencontreusement de prévenir son invité de sa farce, ce qui surpris son interlocuteur pour le plus grand plaisir du maître des glaces, qui riait très intérieurement. Mais l'aînée ne manquait visiblement pas de ressource pour lui rendre la monnaie de sa pièce. Un visage fort plaisant un peu trop proches, des mots susurré qui s'inscrive au fond de lui. Des rougeurs menaçants de pointer le bout de leur nez.

« - Je n'ai pas de charme arrête de dire des bêtises. Toi plutôt tu as du en faire tourner des cœurs. »

Lui, ça faisait 19 ans qu'il était célibataire, il n'avait pas vraiment eu de relation avec un garçon. Il ne plaisait à personne. Autant qu'il n'avait jamais vraiment trouvé un garçon à son goût. Vraiment, en se regardant dans un miroir, il ne se trouvait aucun charme. Aucun atout en particulier. Il n'avait rien du tout pour charmer quelqu'un. De son point de vue. Il ne croyait pas qu'il puisse avoir du charme en lui. Quelques minauderies plus tard, les voilà réparti à parler cuisine et apéritif, pour en conclure qu'il n'avait empoisonné personne, qu'il n'avait rien goûté de ses préparations maisons, mais surtout d'une prochaine fois, d'une cuisine à deux, avec quatre mains.

« - Oui, on se fera ça rapidement ? »

Même s'il doute que sa cuisine reste entière avec le garçon assis à côté de lui, ce demandant si finalement c'était une bonne idée ce repas fait à deux. Mais en même temps, ça sera sûrement un bon moment passé à deux. Ça sera déjà ça, à défaut de garder une pièce intacte.

Bientôt, Lin fit découvrir un premier cadeau à Yukio qui fut bien content de voir une partie de sa curiosité assouvi. Beau cadeau et non des moindres. Un bel ordinateur tout neuf, avec une clé USB contenant des livres. Il trouvait ça super même s'il était un peu gêné vis-à-vis de son ami, pour lequel il n'avait pas de cadeau, surtout pour un cadeau si précieux. Alors que l'aîné l'avait hébergé tant de fois lorsqu'il vivait à la rue. Il était donc parti le ranger avant de revenir. Mais au lieu de s'asseoir, il attrape le poignet de Lin, qui finalement se retrouve bien vite plaqué entre la porte et le corps collé de Yukio. Qui lui, était gêné au fond, sans le montrer, en essayant de paraître assuré. Laissant son ami glisser sa main sur sa hanche fraîche, il s'approche encore, sent les lèvres du plus vieux à quelques millimètres, frissonne à la main qui se glisse sur sa nuque. Une boule se forme au creux de son ventre sans savoir trop ce que c'est… du stress ? De la peur ? De l'appréhension ? De la gêne ? Il n'en savait trop rien, mais il ne se focalisait pas sur ça. Laissant le plus petit croquer ses lèvres à sa guise, de son côté lèche les lèvres du plus vieux. Posant une main dans le creux du dos de son vis-à-vis, l'autre glisse doucement un peu partout sous le haut de Lin. Et aux derniers mots du Park, Yukio déposa ses lèvres sur celle de son ami, espèrent qu'il sache mieux se débrouiller que lui pour embrasser quelqu'un. Finissant en même temps de coller le jeune homme à la porte.  
© YOU_COMPLETE_MESS



Je ne suis pas un hero

Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Lin
avatar
Messages : 256
Pseudo : krow
Feat : Park Jimin (BTS)
Arrivé à Yuai le : 23/07/2017
Yens : 50
Age : 20 ans
Groupe : Genius
Alter : Pesanteur
Vit à : quartier sud



F*cking Genius
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: NC-16 | Welcome home ! // ft. Yukio   Mar 1 Aoû - 15:20
Avec le temps on aurait pu croire que l’homme de glace avait remarqué ces petits détails. Les taquineries de Lin n’étaient pas sans arrières pensées, même si son but n’avait jamais été d’attirer Yukio dans ses filets, il ne serait pas contre, particulièrement sensible à ces charmes que le plus jeune ne voyait décidément pas. Le coréen ne pouvait pas le lui reprocher, se demandant parfois ce qu’on pouvait bien lui trouver physiquement, lui-même, mais il ne le laissait pas entendre, prenant simplement pour acquis qu’il lui arrivait de plaire et qu’il ne devait sans doute pas être si terrible qu’il le pensait. Le repas se passa tranquillement, sans la moindre gêne si ce n’est ces confidences surprenantes aussi bien pour l’un que pour l’autre, égalité, balle au centre, les deux ne pouvaient pas nier se faire de l’effet, encore que les non-dits les arrangeaient plutôt bien jusque-là camouflés par des plaisanteries suaves dont le sourire du Genius ne manquait pas de rappeler la satisfaction.

Les glaçons créés par le serveur n’avaient pour autant pas refroidit les ardeurs du plus vieux qui ne se priva pas de glisser ses doigts dans ses cheveux pour lui rendre la pareille, non sans revenir à la charge pour le lui faire comprendre immédiatement après. La réaction fut pour le moins amusante, même si Yukio n’était pas sûr de lui, cette façon détourner de lui demander s’il avait de l’expérience n’en demeurait que plus adorable et plus attrayante encore pour le scientifique. Il se mit à rire dans un « Pourquoi, tu serais jaloux ? » avant de prendre une dernière gorgée de bière et de justifier son aisance naturelle à titiller les hormones du plus jeune. « Je ne suis sorties qu’avec des femmes et encore, je n’en ai connu que deux ou trois »

La grimace qui suivit annonçait clairement la couleur de ces relations, pour lui, laborieuses, non pas qu’elles lui étaient néfastes, mais il avait toujours eu des difficultés à avouer les côtés les plus sombres de sa personnalité. Même avec le glaçon, il avait peur, mais il changea rapidement son expression pour lui faire un clin d’œil. « Ce qui veut dire qu’aucun homme n’a su me tenter… en tout cas, pas mieux que toi » Etait-ce trop en dire ? Les limites étaient toujours très floues avec Lin, de quoi laisser perplexe le plus jeune, beaucoup plus timide qu’il n’y paraissait, ça, il le savait très bien. « Quand à tes charmes, je te laisse faire le lien avec ce que je viens de dire, tu ne devrais pas en douter »

Le sujet changea rapidement, pour quelque chose de plus innocent, bien que l’idée de s’affairer dans une cuisine avec un Yukio en tablier pouvait donner des vapeurs à n’importe quel être vivant sur cette planète, fort heureusement, ce spectacle, il en serait surement l’un des rares à en profiter et il ne cacha pas sa joie, bien au contraire. Ce fut l’heure d’un premier cadeau, assez rapidement, il vit la surprise et la gêne se mêler à la joie du serveur, ce qui le rendit à la fois content et mal à l’aise, néanmoins, ce qui primait était cet enthousiasme qu’ils partageaient. Sa récompense ne se fit pas attendre, finissant contre cette porte finalement, moins assurée que par ses mots, il ne se démonta pas, profitant de cette proximité pour goûter les lèvres de son vis-à-vis en s’en délectant autant qu’il lui était permis de le faire. La fraîcheur de sa peau contrastait à merveille avec le feu qui l’animait si violemment qu’un frisson le parcouru au contact de cette main dans le creux de son dos et le corps du plus grand qui finissait de l’immobiliser partiellement contre cette pauvre porte innocente. Il ne s’en souciait guère actuellement, plutôt occupé à contracter timidement les muscles qui passaient sous les doigts fins de son glaçon et à entrouvrir les lèvres pour guider le plus réservé dans un baiser moins chaste que les précédents. Il prit grand soin de marquer quelques pauses, de ne pas précipiter les choses pour jauger dans le regard aussi sombre que le sien cette nuance de plaisir mêlée à l’anxiété d’une première fois. Si pour Lin, ce n’était pas le premier coup d’essai, il n’en demeurait pas moins confus en raison de son inexpérience auprès de la gente masculine. Sa main, toujours contre la nuque du plus jeune se déplaça légèrement pour venir caresser sa joue tandis que l’autre remontait lentement pour apprécier chaque parcelle de peau qui voulait bien s’y glisser. Ce corps ardemment désiré qui trahissait malgré lui les stigmates d’une vie pénible, au regret de Lin. Comme pour les effacer, il s’évertuait à caresser ces surfaces meurtries avec la plus grande des douceurs, mourant d’envie d’y apposer ses lèvres comme pour soigner ces maux d’une vie passée.

Dans un soupire, le Genius délaissa la joue de Yukio pour joindre sa main à la deuxième et soulever un peu plus ce haut qui devenait un peu gênant dans son entreprise d’exploration. Il ne le ferait pas sans permission, soulevant par étape ce dernier dans l’espoir de ne pas être freiné. Il ajoutant après avoir déposé un énième baiser sur les lèvres de son presque amant un « Si tu ne veux pas poursuivre tu devrais vraiment m’arrêter… tu sais ? » en avait-il seulement envie ? Surement pas, mais ce n’était pas sa seule décision qui comptait. Décidément, quand il s’agissait de Yukio, Lin devenait aussi brûlant de fièvre que ce dernier était froid, avait-il chaud lui aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Aoki Yukio
avatar
Messages : 126
Pseudo : MinMin
Feat : Jeon Jung Kook
Arrivé à Yuai le : 10/06/2017
Yens : 22
Age : 19 ans
Groupe : Citizen
Alter : Glace
Vit à : quartier est



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: NC-16 | Welcome home ! // ft. Yukio   Mer 2 Aoû - 22:33
Welcome Home !Park Jae Lin x Aoki YukioL'homme de glace, bien qu'il soit assez bon observateur de loin, quand il s'agissait de lui, de geste envers sa personne, il ne les comprenait pas, ne les voyait pas comme cela devrait l'être. C'était juste des mots, des paroles, des gestes qui lui provoquaient des sensations étrange dans son corps, mais dont il ne faisait attention. Après tout, il n'avait jamais fait attention à ses sentiments parasites, même si c'était compliqué avec Lin, alors que les deux se cherchent constamment. Au début, c'était juste pour s'occuper, observer les réactions du plus vieux. Mais le piège c'était peu à peu refermer sur lui, alors que les provocations se faisaient de plus en plus présente, de moins en moins indistincte. Alors que les limites s'effacer sans s'en rendre compte. Alors que les actes ne semblaient plus inimaginables. Alors que les charmes de l'un et de l'autre faisaient effet dans l'ombre, sans qu'ils ne s'en rendent vraiment compte. Lui qui vivait en se laissant porter, n'ayant pas un physique avantageux, trop abîmé par le temps, n'ayant pas un caractère vraiment supportable bien longtemps. Yukio était aveugle sur certains points. Continuant de grignoter, la conversation était calme, mais déroutante. Elle dévoilait quelques vérités cachées, même si c'était juste la parti immergé de l'iceberg. Au moins, ils sont plus assurés qu'ils se plaisent indéniablement l'un et l'autre. Personne ne partira en courant a priori.

Sa glace, aussi froide soit-elle, avait beau rafraîchir de la chaleur intérieure, elle ne parvenait pas à éteindre les feux intérieurs. Il ne le montrait pas, mais le garçon avait de plus en plus chaud de l'intérieur et son alter était dotant plus sollicité pour refroidir au mieux le corps de l'homme glaçon. Et visiblement, ça ne calmait pas non plus les ardeurs de l'aîné qui, après l'avoir décoiffé, avait continué à chauffer le maître des lieux. Peu sûr de lui sur ce genre de discussions, cela ce ressentait dans ses paroles, même s'il aurait préféré que ça passe inaperçu aux yeux de son vis-à-vis. Mordillant le bord de mon verre, gelant légèrement l'objet sous ses dents, quand Lin évoque une possible jalousie. Yukio avait du mal à accepter d'être un parmi tant d'autre. D'être après les autres. Et surtout d'être comparé à d'autre.

« - Moi ? Non. »

Voix neutre, même si oui, il est jaloux, mais il n'est pas du genre à l'admettre. Surtout que ça en devenait ridicule, ils n'étaient qu'amis. Des amis qui allaient un peu loin. Des amis qui n'ont plus qu'une fine limite prête à être brisé. Visiblement, il arrivait après un petit lot de filles. Il haussa les épaules avec nonchalance et grignoter, laissant sont attention sur les assiettes poser sur la table.

« - Ah. »

Continuant de grignoter en jouant avec son verre à moitié plein, il ne remarqua pas la grimace de Lin, encore trop concentré sur les phrases précédentes. Rageant sans le montrer, sans l'exprimer. Ne tournant la tête vers Lin tout juste à temps pour voir le clin d'œil de celui-ci. Écoutant ce qu'il avait à dire de plus.

« -peut être que dans l'avenir ça arrivera. »

Mangeant, regardant son interlocuteur du coin des yeux. C'est vrai qu'ils étaient jeunes, qu'ils risquaient de rencontrer d'autres personnes. De nombreux garçons et de nombreuses filles. Et bien que Yukio à besoin de quelques années pour tenir à quelqu'un et de laisser cette personne entrer dans son environnement personnelle, Lin lui semblait déjà plus social. Plus enclin à rencontrer des gens, à s'y attacher et à trouver quelqu'un de mieux. Parce que Yukio, c'est le garçon fantôme à qui on parle une fois et qu'on oublie le lendemain. C'est l'électron libre qui voyage de groupe en groupe sans s'y impliquer. Celui qu'on ne contact jamais. Celui qu'on ne cherche jamais. Celui à qui on parle seulement quand les gens sont seuls. C'est celui qui comble les vides le temps d'un instant. C'est la personne lambda qui ne marque l'esprit de personne. Le jeune homme qui se fond dans la masse. Celui qui est pour les autres sans histoire.

« - Arrête avec un charme qui n'existe pas. »

La discussion finie par devenir plus poser, plus anodine et calme, si on oublie les imaginations trop débordante pour rendre ces scènes de cuisine en duo plus chaud qu'il ne devrait l'être. Et qui en réalité, finirait par dériver ainsi. Il ne serait dire encore si ce serait une bonne chose ou non. Mais il n'eut pas vraiment le temps de s'attarder sur ce sujet que Lin lui offrit un généreux cadeau. Un bel ordinateur bien vite mit à l'abri. À force de parler de porte, de charmes, de relations passées, d'attirance réciproque, Yukio finit par plaquer son ami contre une porte au hasard, ce collant au plus petit. Position qui ne pouvait que titiller les hormones du plus jeune, qui se retrouvait dans cette posture pour la première fois. Laissant le plus vieux jouer de ses lèvres, bloquant Lin contre cette porte, pour qu'il ne fuit pas. Profitant du corps contre lui avec une main baladeuse et l'autre emboîté dans le creux du dos de l'aîné. Il ne savait pas vraiment ce qu'il devait faire, agissant à l'instinct. Laissant Lin mener le baiser plus profond que ceux voler par-ci par là. Suivant le rythme, essayant de ne pas être trop mauvais. Fermant à moitié les yeux, appréciant cette échange buccale, ainsi que les caresses lentes de l'aîné, frissonnant sous ses doigts, se crispant légèrement quand il retrace les marques d'un passé mit sous secret. Une histoire lointaine qui torture encore l'esprit du garçon qui se rappelle encore de chaque coup, de chaque crie, de chaque moment où il a bien fallu y passer. Ne disant rien, il le laisse faire, levant les yeux pour se plonger dans le regard sombre de son ami. Appuyant son bassin un peu plus insistant à celui de son vis-à-vis, passant ses doigts dans les cheveux corbeaux, puis sur les traits enfantins du visage du garçon.

En sentant la main de l'aîné se décoller de sa joue pour rejoindre la deuxième, il comprit où voulait en venir le plus vieux et il se surprit à vouloir que Lin se fasse plus pressant, bouillant de l'intérieur, même s'il n'y paraît rien grâce à son alter qui refroidit la machine qui chauffe trop, le tissu se faisait de trop, emprisonnant trop de chaleur et il oublie même la mal-être qu'il ressent vers cette peau trop recousue de toute par comme une poupée de chiffon.

« - Ne t'arrête pas. »

La voix plus rauque, plus suave, l'envie ayant raison de son ton neutre et sans émotion habituelle. Aidant Lin à retirer son haut, il finit torse nu devant le plus petit. Posant son front sur l'épaule de Lin en se mordant la lèvre, il finit par enlever le haut de l'aîné sans plus de blabla avant de mordre l'épaule pâle du garçon, laissant la chaire rougir sous ses dents. Réfléchissant à ce qui doit se passer après, s'il doit être rapide où laisser la tension monter encore, alors que l'aire de la pièce ce fait plus moite, plus tiède. Alors qu'il a l'impression de brûler de l'intérieur, lui sensible à la chaleur. Il ne fait que plaqué du mieux qu'il peut le corps du garçon en face de lui, passant ses mains sous les fesses bien développées de l'aînée, soulevant le jeune homme en mordant son cou.  
© YOU_COMPLETE_MESS



Je ne suis pas un hero

Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Lin
avatar
Messages : 256
Pseudo : krow
Feat : Park Jimin (BTS)
Arrivé à Yuai le : 23/07/2017
Yens : 50
Age : 20 ans
Groupe : Genius
Alter : Pesanteur
Vit à : quartier sud



F*cking Genius
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: NC-16 | Welcome home ! // ft. Yukio   Mer 2 Aoû - 23:35
Il était certain pour Jae Lin que le serveur faisait son petit effet, néanmoins, les craintes de s’attacher toujours plus et d’être abandonné étaient belles et bien là. On l’avait si souvent mis de côté pour son handicap ou pour ses origines qu’il ne comptait plus les fois où les sourires qu’il arboraient cachaient en réalité une colère et une tristesse aussi puissante que les mots que l’on lui avait envoyé à la tête. Il ne les avait plus jamais laissé voir et ça s’était mieux passé. Après tout, en acceptant la critique, que pouvaient-ils bien faire contre lui ? Yukio avait semble-t-il revêtu ce même habit, en moins souriant, en moins faux. Il n’exprimait juste rien pour ne pas se faire avoir. Mais étrangement, c’est ce qui avait séduit et intrigué le Genius, outre cet alter qui était certes intéressant, mais prétexte à le revoir encore et encore, il avait ce côté fascinant, aussi froid que ce pouvoir, aussi mystérieux. Il cachait bien des choses et ça, il n’eut pas besoin d’analyser pour le comprendre. Comme cette métaphore du cœur emprisonné dans la glace, elle le représentait tout à fait. Il avait beau essayer de lui faire comprendre son point de vue, les compliments n’avaient de cesse d’être rejetés.  Il avait cependant bien remarqué ce petit changement, puisque ses avances, elles, n’obtenaient pas de réactions négatives.

Parler de ses relations avec l’homme glaçon était étrange. Il se montrait franc, mais sur le peu qu’il avait dit, son regard s’était posé ailleurs. Etait-il jaloux ? Il avait beau le rassurer, une fois encore, la seule chose qu’il obtint fut que lui aussi connaitrait ça un jour. Etait-il donc seul, depuis toujours ? Ils étaient jeunes et il ne le moquerait pas, qui serait-il sinon ? Juger n’était pas son fort, surtout dans ce cas, c’était important d’accorder sa confiance assez pour se mettre nu et Yukio était difficile en affaire, assez pour que Lin comprenne ce sentiment de frustration et de peur. L’idée même que son hôte s’adonne à de tels plaisirs le rendait nerveux. Ainsi, il changea de sujet pour ne pas le vexer, pour ne plus y penser et surtout, pour ne pas oublier d’offrir ses cadeaux. L’ordinateur fut bien accueilli quoi qu’un peu de gêne devait se mêler à la joie du plus jeune, mais après tout quoi de plus normal ? Sur un coup de tête, sa main se fit de nouveau prisonnière de celle plus grande de son hôte et il le suivit sans mot dire contre cette maudite porte. Il s’en était voulu de peut-être pousser son ami au-delà des limites qu’il s’imposait, mais à mesure qu’il l’observait et approchait ses lèvres des siennes, il comprit qu’il pouvait se le permettre, jusqu’où ? Où étaient les prochaines barrières ? Aucun des deux ne le savait. Une expérience de plus… non, l’expérience la plus grisante de sa vie… son cœur n’avait jamais autant battu sous les caresses d’un autre homme, ni d’une femme.

Sa bouche n’en avait jamais assez d’explorer celle du plus jeune, avec prudence et retenue en premier lieu, puis, sentant cette langue mutine faire écho à ses propres désirs, se mit à assaillir plus avidement comme s’il ne pouvait déjà plus s’en passer. Ses doigts s’étaient affairés à caresser les cicatrices du plus grand. Il avait senti les siens se crisper sur son corps, au creux de son dos et avait marqué une pause, ses touchers plus doux encore, de sorte à apaiser ces craintes de sentir une douleur exploser quand il n’y avait ici que du bonheur. Il dut malheureusement reprendre son souffle, se plongeant en attendant le prochain assaut, dans le regard sombre de l’homme glaçon. L’espace se réduisit encore, il n’y en avait déjà plus entre eux, mais le voilà pressé plus fortement, ses courbes épousant de force celles du cadet. Il n’y résista pas, retenant de justesse une plainte, laissant entendre à la place un soupire étouffé par le manque d’air. Yukio avait beau être inexpérimenté, son instinct lui n’en était pour le moins pas engourdi du tout.

Sa main restée contre sa nuque descendit rejoindre l’autre. Dans un dernier avertissement, il lui demanda de le stopper, car lui n’y parviendrait plus s’il lui autorisait cela. La réponse ne se fit pas attendre, jamais il n’avait entendu cette voix prendre une autre teinte. Il lui arrivait parfois de trahir des émotions comme la joie et la colère, mais celle-ci était nouvelle, d’une couleur si chaude qu’elle faisait écho à l’envie du plus vieux. Son haut avait ainsi gagné le sol et il fut rapidement rejoint par celui du plus petit à sa plus grande surprise. Les cheveux toujours mouillés de Yukio chatouillaient son épaule avant qu’il n’y sente la pression de ses dents venues mordiller sa peau dans un plaisir nouveau. Il frissonna malgré lui se laissa porter, en encerclant immédiatement la taille du cadet qui n’avait plus rien à présent d’un enfant. Il prit soin d’altérer son poids, se rendant léger au possible pour ne pas compliquer la tâche du plus jeune, sans doute déjà perturbé par cette proximité soudaine et très, très entreprenante. Lin se sentait plus petit que jamais, posant ses mains dans la nuque du plus jeune pour en remonter une, tirer légèrement sur les cheveux corbeau de ce dernier en cambrant son corps du mieux qu’il pouvait pour une position plus confortable, ondulant malgré lui contre ce jean devenant peu à peu trop serré. Il soupira contre son oreille, surpris par les mains au-dessous de son fessier. Un sourire naquit contre le cou du plus jeune, sa langue se mit elle aussi à jouer sur cette parcelle si généreusement offerte à lui. Il allait mourir de chaud, son ventre contre celui de Yukio trahissait malgré lui les spasmes incontrôlables de l’excitation. Tirant sur la tignasse assez pour extirper la tête de l’homme de glace, il ne le fit pas attendre plus en venant chercher ses lèvres qui l’avaient déjà rendu fou en picorant son épaule et son cou. Son autre main se glissa entre eux, non sans profiter pour quelques caresses supplémentaires sur ce corps, mine de rien, assez bien sculpté, il se permit de poser sa main du mieux qu’il le pouvait contre ce jean un peu trop encombrant, cachant cette envie qui n’allait pas tarder à être douloureuse, prise dans un tissu trop serré pour lui. C’était nouveau, perturbant, mais il appréciait malgré tout, Yukio ne pouvait pas en douter à la sensation de son corps si fortement collé au sien, il ne pouvait que sentir lui aussi l’impatience de Lin.
Revenir en haut Aller en bas
Aoki Yukio
avatar
Messages : 126
Pseudo : MinMin
Feat : Jeon Jung Kook
Arrivé à Yuai le : 10/06/2017
Yens : 22
Age : 19 ans
Groupe : Citizen
Alter : Glace
Vit à : quartier est



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: NC-16 | Welcome home ! // ft. Yukio   Jeu 3 Aoû - 14:27
Welcome Home !Park Jae Lin x Aoki YukioCe masque de glace qui l'arborait depuis tant d'années était là pour se protéger lui même. Camoufler ce garçon briser et instable. Pour éviter les coups de trop, les mots blessants et les pertes qui achève. Pour ne plus ce faire avoir, cacher ces sentiments pour que personne n'y joue avec. Ce masque qui est maintenant bien trop encrer en lui, qu'il faudrait lui rapprendre à sourire, à pleure, à rire, à crier. Il faudrait lui enregistrer différentes tonalité de voix, lui montrer le fonctionnement des muscles du visage. Il faudrait remettre un peu de vie au fond de ses yeux. Ces yeux vides, qui ne transmette pas ce qu'il devrait renvoyer de leur hôte. Pour cacher un garçon instable, qui voudrait faire payer son père, ce garçon qui cache le secret de cette incendie meurtrier, ce garçon qui ne veut plus accepter les mots qui font du bien comme il peuvent être blessant au final. Il rejette les compliment du Genius parce que c'est ça façon de se protéger, un automatisme qui revient sans cesse, même avec les personnes les plus proches. Pourtant, l'aîné lui faisait incontestablement son effet sur lui, pourtant hermétique à tout sentiment. Lui qui lui faisait sentir des sensations étranges et nouvelles qui lui ferait presque peur. Alors, les avances n'étaient pas réfuté, il acceptait sans vraiment savir pourquoi.

Il aurait peut-être pas dû demander à plus vieux quelle avait été ses relations passer. Il ne savait pas vraiment pourquoi il réagissait comme ça, pourquoi il y avait une boule au ventre, pourquoi son alter dysfonctionnait sous ses doigts, tenant le verre plus serré, pour cacher cette réaction imprévue. Après tout, il n'y avait rien dit de mal. Ils n'étaient qu'amis et Lin avait juste eu une vie plus mouvementé côté cœur. Et si Yukio aurait vraiment voulu une vie plus pimenté sur ce point, il faudrait que le siens fonctionne normalement, au lieu d'être arrêter par une glace trop épaisse, trop défensif. Cette barrière qui n'a pourtant pas arrêté Lin jusqu'à là. Et au fond, ça fait un peu peur à l'homme de glace, qui c'est que plus il laisse l'aîné de rapprocher, plus celui-ci à le pouvoir de briser ce qui reste du cœur du jeune homme en quelques mots, quelques gestes. Yukio finit par retrouver ses esprits, lorsque le plus vieux change de sujet, pour quelque chose de plus gaie, un cadeau qui ne pouvait que plaire au garçon de glace, qui avait laisser passer un sourire éphémère et maladroit. Et après la surprise, Yukio avait fini par coller le plus vieux contre une des portes, Lin semblait vraiment y tenir et puis, lui aussi il en avait envie. Même s'il ne l'avait pas vraiment montré. Et se premier corps à corps lui tourné déjà la tête, si bien qu'une fois les mains place sur le corps du plus petit, il avait poser ses lèvres sur celle de Lin, laissant guider le plus expérimenté dans se domaine, puisque embrasser une fille ou un gars, ça revenait au même, tout en dévorant aussi les lèvres du plus âgé avec ferveur. Brisant encore une limite, franchissant une barrière de plus, en prenant le risque que sa bousille leur amitié. Et qui peut dire quand est-ce qu'ils passeront les derniers rempart ? Si ce n'est pas déjà fait. S'ils n'ont pas déjà passer le cap de non retour. S'ils n'étaient pas déjà trop tard. Tout deux dominé par une attirance réciproque décidément trop forte pour qu'ils en restent raisonnable, pour qu'ils en restent lucide. Pour qu'ils puissent s'arrêter, alors qu'un cœur crut longtemps être perdu est prêt à exploser la poitrine d'un glaçon déconcerté.

Une bouche jamais rassasier de celle de son vis-à-vis, dévorant toujours plus les lèvres du plus petit, laissant tout de même le plus âgé donner la cadence, respectant les pauses, mène s'il meurt d'envie de recommencer encore et encore sans jamais s'arrêter. Frissonnant sous les doigts de son presque amant autant qu'il se crispait sous des souvenirs meurtrier. Souvenir bien vite repousser sous des geste plus doux, sous une raison qui lui rappelle que c'est fini et sous des désirs plus sensuel et heureux. Acceptant une pause, par manque d'air qui ne l'arrangeait pas vraiment, il en profitait tout de même pour scrutait le regard du plus vieux, tout en resserrant encore l'étau sur Lin, les formes se mariant ensemble par contrainte, alors qu'un soupire étouffé sort de la gorge du plus vieux, qui parvint aux oreille du plus jeune qui fini par desserrer l'étreinte, juste à peine pour laisser respirer le plus vieux.

Bien vite le plus âgé enleva sa mains de sur sa nuque pour pouvoir enlever plus efficacement ce haut devenue trop encombrant. Pourtant, il c'était arrêter pour demander l'avis du cadet qui lui, n'avait qu'une envie, qu'il se dépêche de retirer se tissu qui l'emprisonne dans une bouffer de chaleur portant fort agréable. La voix trahissant les désirs provoqués par ce corps si prêt. Une voix bien plus nuancé, plus chaude que celle qui laisse entendre quotidiennement. Alors son haut quitta bien vite son torse pour arriver au sol, suivi bien vite par celui du plus petit que Yukio avait retirer bien vite sans vraiment demander l'accord du propriétaire du vêtement, qui n'avait pas l'air de lui en vouloir de son initiative peut être trop égoïste. S'attaquant bien vite aux épaules tentatrice du plus âgé que le garçon des glaces avait envie de marquer, de jouer avec. Ses mains glissant sous les fesses en chair de son vis-à-vis, il le soulève facilement, remarquant bien vite que Lin avait usé de son alter sur son corps, grognant un peu contre la peau du genius, ne sachant pas vraiment s'il appréciait ce geste ou non. Cependant, il aimait bien le fait de sentir les jambes du garçon se refermer sur ses hanches, appuyant un plus son basin à celui de Lin. S'amusant dans le cou du garçon qui se cambrait sous lui, embrassant la peau du coréen, mordillant par moment, hésitant à faire quelques suçons, mais s'y retiens, ne sachant pas vraiment s'il en a le droit. Lèche les endroit rougit par ses dents maladroites, resserrant ses doigts sur les fesses du plus vieux, avant que l'une remonte retracer les courbe d'un torse maintenant ouvert à ses mains et ses yeux. Soupirant sous les attaques du plus jeune, dans son cou si érogène, finissant par sortir un bruit plus proche du gémissement quand sa tête se voit tirer en arrière avant de sentir ses lèvre emprisonner par celle du plus vieux. Enivrer, il leva ses pupille dilater par le désirs et le plaisir vers ceux de son partenaire. Et il y a plus que de l'impatience, alors que les tissus restant ne se faisaient plus qu'oppressant, alors que Lin glisse ça main sur le jeans, entre les deux corps qui se rencontre. Yukio ne recula de quelque millimètre, seulement pour sortir un « enlève le » enfiévré avant de retourner manger les lèvre du coréen.  
© YOU_COMPLETE_MESS



Je ne suis pas un hero

Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Lin
avatar
Messages : 256
Pseudo : krow
Feat : Park Jimin (BTS)
Arrivé à Yuai le : 23/07/2017
Yens : 50
Age : 20 ans
Groupe : Genius
Alter : Pesanteur
Vit à : quartier sud



F*cking Genius
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: NC-16 | Welcome home ! // ft. Yukio   Jeu 3 Aoû - 15:18
Quel que soient les mots, ils ont une influence certaine, pose un contexte sur ce qui n’est pas matériel et régissent la vie de milliers de personnes. Il faudrait être fou pour les ignorer, pourtant, les deux alter avaient fait ce choix, ne prenant que le strict nécessaire pour ne pas être évincé d’une conversation. Entre eux, la chose était différente, ils s’écoutaient et le poids que pouvaient avoir ces mots n’étaient pas aussi léger qu’ils l’auraient sans doute souhaités. Rares étaient les fois où l’impuissance dominait les cœurs. C’était un phénomène global, Lin ne pouvait manipuler le poids de ce qui était immatériel, et quoi de plus volatile et changeant que les paroles d’un autre. En l’occurrence, cet autre. Yukio ne mesurait peut-être pas encore l’ascendant qu’il pouvait avoir sur lui. Le Coréen en avait peur, c’était indéniable, mais il ne reculait pas, avide de cette sensation nouvelle quoi qu’effrayante. Il s’était promis de ne plus laisser transparaître ce qui se cachait au plus profond de lui, cet être si fragile, vulnérable au creux des mains de l’homme de glace. Il ne le voyait pas encore. Lin luttait simplement pour que cela ne se produise pas, mais pour combien de temps ?

Fort heureusement, son cœur qui s’arrêtait de temps à autre le temps d’un battement plus fort n’avait pas l’air d’être le seul troublé, et si cela aurait dû alarmer le coréen, il n’en fit rien, observant les réactions de son hôte qui visiblement n’était pas insensible aux conquêtes pourtant si peu nombreuses de son ami. Le Genius ne sourit pas, préférant ne pas relever pour ne pas gêner davantage le serveur ou le contrarier assez pour jeter un froid cette fois-ci glacial et troublant. Non, il poursuivait ses taquineries et changea rapidement de sujet pour quelque chose de plus réjouissant sans doute. Un cadeau fait toujours plaisir. Néanmoins, ça ne dura que quelques secondes aussi. À partir de cet instant, le temps lui jouait des tours, alternant la rapidité avec laquelle il s’était retrouvé contre cette porte, et la lenteur de cette langue mutine qui s’affairait sur son épaule à lui arracher des soubresauts si violents que son ventre se creusait parfois. Pour réclamer toujours plus d’amour au travers de ces baisers langoureux, Lin avait glissé ses doigts dans les cheveux noirs de jais de son amant pour les lui imposer, ce qui visiblement ne le dérangeait pas. Sa vigueur était telle que les courtes pauses qu’ils entreprenaient n’étaient que le strict minimum. Lin avait l’impression de redevenir cet ado ayant soif d’inconnu et ce n’était pas faux puisqu’il n’avait jamais été touché par un homme. La sensation était électrisante, le rendant fébrile à la moindre décision prise par Yukio. Il ne se fit pas prier, là, torse nu contre la peau elle aussi chaude de son vis-à-vis pour aventurer ses doigts vers des confins plus intimes.

De nouveau, cette voix rauque et à peine maîtrisée dans quelques maladroits tressautements lui ordonnait de retirer son jean. Lui qui n’appréciait pas se faire commander écoutait avec attention les indications du plus jeune et exécuta sans rechigner cette requête, mourant toujours un peu plus en sentant les mains plus grandes le parcourir. Son bassin à peine éloigné du sien lui permis juste assez de s’emparer de la ceinture encombrante, la défaisant non sans pencher sa tête au-dessus, ses mains tremblantes savaient visiblement quoi faire sans que son esprit n’en ait donné l’instruction. Une fois les tintements de la boucle défait, il laissa passer entre ses lèvres un soupir de soulagement, s’affairant à déboutonner le jean et abaisser cette fermeture éclair ainsi que les pans du tissu, profitant allègrement pour glisser ses doigts sur le fessier, lui aussi avantageux du cadet. Son sourire vint se presser contre les lèvres de ce dernier, lui volant un baiser tout en dévorant du regard cette lueur aussi menaçante qu’attrayante dans les orbes noires de l’homme glaçon.

Une fois l’avoir dépouillé de son pantalon, le plus vieux ne tarda pas à exposer lui aussi douloureusement son boxer noir, refusant cependant de décrocher ses jambes de leur emplacement, il se contenta de retrouver cette proximité auprès du bassin du serveur, cette fois-ci laissant délibérément ses hanches se mouvoir pour gagner plus de friction et se délecter de la sensation enivrante de leurs membres se devinant maintenant au travers d’un si mince tissu que Lin eut beaucoup trop de mal à retenir sa plainte. Il se mordit la lèvre peu après, quelque peu honteux d’être capable de pousser de tels sons, surtout qu’il n’avait aucune chance d’être discret, ses lèvres bien trop proches du visage de Yukio pour qu’il ne l’ait pas entendu. Il déglutit difficilement, observant ses réactions, haletant sensiblement en récupérant sa main entre eux pour qu’elle rejoigne celle dans la tignasse du plus grand. La suite promettait d’être intense, néanmoins il n’osait y penser, déjà à l’agonie par de simples frottement qu’il s’agisse de ses mains, de son corps contre le sien ou des dernières barrières de textile qui l’empêchait de crier à la fois sa stupeur et son plaisir. Il n’y avait désormais plus aucun doute, Yukio était bien le seul être capable de le rendre fou et à pouvoir disposer de lui de toutes les façons possibles, il frissonnant, laissant entrevoir toute la luxure qu’il lui inspirait dans un regard fiévreux.
Revenir en haut Aller en bas
Aoki Yukio
avatar
Messages : 126
Pseudo : MinMin
Feat : Jeon Jung Kook
Arrivé à Yuai le : 10/06/2017
Yens : 22
Age : 19 ans
Groupe : Citizen
Alter : Glace
Vit à : quartier est



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: NC-16 | Welcome home ! // ft. Yukio   Ven 4 Aoû - 2:15
Welcome Home !Park Jae Lin x Aoki YukioContre cette porte, il n'y avait plus vraiment de réalité, juste deux corps collés l'un à l'autre alors que la chaleur extérieure, mais surtout intérieure, se voulait de plus en plus étouffante, plus enivrante encore. Alors qu'ils balayent les « on aurait dû », les « on aurait pu », ou encore tous ces « si » que ne servent à rien. Bravant les interdits informulés, n'écoutant plus les « tu ne devrais pas », tout en oubliant qu'après, ça ne sera sûrement plus les mêmes choses. Alors que les mots se feront plus tranchant, alors que les émotions avaient toujours été enfouis en eux face au monde entier alors que les deux jouaient à un jeu dangereux où ils ne pourront plus se cacher sous un masque inanimé. Alors que les corps se faisaient plus pressant, Yukio ne semblait plus mesuré les conséquences, ce qui pourrait détruire en si peu de temps, en si peu de mots, ne prenant pas conscience que Lin pourrait être celui qui portera le coup de grâce à son être déjà secouer par sa courte vie. Ne semblait pas voir, que les mots de Lin pesait plus que d'ordinaire, marquer plus son esprit et que s'il prononçait des mots assassins, il mettrait du temps à s'en remettre. Contre le corps fiévreux du coréen, il en oublie de réfléchir, d'être lucide. Laissant désir, envie et sentiment envahir son être, guider ses gestes, ses soupirs, ses regards. C'est que le court instant où Lin parcours les traces d'un passé lointain qu'il revient un peu à lui, son corps se crispant sous ses doigts innocents. Mais ce ne fut pas assez pour arrêter le garçon qui ne se lasser de dévorer les lèvres pulpeuses de l'aînée, ne se contentent que du strict minimum de pause pour reprendre son souffle avant de retrouver celle de son amant.

Il n'avait pas réfléchi non plus lorsque, d'une voix non contrôlé, il avait autorisé le plus âgé à le dévêtir de son haut, l'imitant bien vite avec celui du plus petit. Se retrouvant le torse nu collé contre la peau brûlante du plus petit, alors que les respirations se faisaient plus haletante, moins régulière, que les cœurs explosaient et que les poitrines se soulevaient dans une cadence irrégulière, pendant que les ventres se creusaient par les spasmes. Les frissons se faisaient sentir sous les caresses du genius alors que le coréo-japonais voyager sur l'épaule du plus vieux en y laissant quelques traces de morsure, maltraitant cette peau qui appelait à la gourmandise. Avec empressement, les mains du plus grand passa sous le fessier de Jae Lin pour le soulever, laissant le plus vieux refermer ses jambes autour de sa taille pour son plus grand plaisir. Continuant de chahuter dans son cou, laissant le plus vieux passer ses mains dans sa crinière corbeau. C'est avec empressement qu'il dévorait le cou du coréen, tout en resserrant ses doigts sur la chaire des fesses avantageuses du genius, tout en ce disant que beaucoup trop de personnes pouvaient profiter de la vu qu'offrait ce derrière un peu trop attrayant, même s'il était visiblement à son goût. Remontant doucement une main, caressant des courbes subliment bien sculpté, bien dessiné sous ses longs doigts de serveur, alors que l'aîné lui imposa de relever la tête pour rencontrer ses lèvres provocatrice sous les demi-gémissement du cadet qui était autant soumis au désir de Lin que dominant dans la situation. Continuant a dévoré ses lèvres alors qu'une main baladeuse descend sur un jean soudainement devenu trop petit, oppressant son entre-jambe fort douloureuse sous un pantalon trop moulant de base. D'une voix non contrôlé, il supplia plus qu'il n'ordonne de retirer ce tissu trop gênant. Regardant de ses yeux dilaté par le plaisir le jeune homme se concentrer sur la tâche qu'est de défaire en premier lieu une ceinture dans la position peu avantageuse pour ce genre d'opération, écoutant les cliquetis métalliques qui annonçaient une libération prochaine. Se cambrant sous les petites mains enfantines du plus vieux qui vient tâter la marchandise, tout en acceptant le nouvel assaut de baiser enflammé qu'était venu chercher son amant, alors que le plus jeune griffait partiellement le dos de l'aîné dans un désir impatient. Soupirant contre ses lèvres alors que son bas chutait à ses pieds.

Aidant Lin a rester en l'air contre cette pauvre porte, alors qu'il enlevait son propre pantalon qu'il l'emprisonnait encore, sans que le jeune homme est à descendre de son perchoir. Les jambes nues, bien vite retourner enlacer la taille du plus grand, qui lui n'hésita pas à effleurer ces nouvelles parcelles de peau libre. Touchant des jambes aussi bien dessiné que le reste, soupirant sous les coups de bassin de Lin. Yukio avait chaud, très chaud, trop chaud alors que son entre-jambe encore caché d'un dernier tissu, pourtant la partie gonflée était facilement devinable, se frotter à celle de son vis-à-vis, alors que les plaintes du coréen se faisaient entendre, ne manquant pas de faire tourner la tête du cadet dont le désir s'intensifier, alors que son plaisir manquait d'imploser. Plongeant un regard intense dans ceux fiévreux du génius, il ne peut que prendre conscience qu'ils avaient franchi bien des limites, bien des barrières, bien des remparts. Que Lin était en mesure de faire ce qu'il voulait du cœur gelé de Yukio. Mais il continua quand même, puisqu'il avait déjà franchi le palier de non retour, parce qu'il voulait avoir confiance à ce garçon qui lui tournait la tête. Mordillant la lèvre du coréen, tout en glissant sa main vers le caleçon noir de Lin, il finit par poser une main fraîche, sans vraiment être glacé, sur le membre durci du plus âgé à travers le fin tissu, appuyant dessus sans pour autant lui écraser, mouvement aider par son bassin qui ondulait contre sa main et le bassin du genius. Alors que l'impatience gagne son être, lui déjà peu patient d'ordinaire, le caleçon est vite arraché, plus qu'il n'est enlevé. Le plus vieux se retrouvant alors aussi nu qu'un juvénile contre lui alors que son bassin ce faisait de plus en plus oppressant contre celui de Lin, tout en lâchant des râles à mi-parcours entre un soupire et un gémissement. Et il n'eut pas vraiment le temps de ressentir une quelconque gêne, trop enivrer par des instincts primaires dont seul Lin avait fait remonter. Glissant sa main sous les cuisses du plus petit avant de le porter pour rejoindre le canapé, seul endroit assez confortable de l'appartement et d'y allonger, où plutôt plaqué, le jeune garçon contre le meuble, tout en s'y mettant à califourchon sur lui. Ne le montrant pas, il restait cependant assez pensif, ne sachant pas vraiment que faire et surtout ce que Lin lui laisserait faire. Mordillant sa lèvre inférieure, s'asseyant sur le bassin dénudé de l'aîné, il se passa une main dans ses cheveux, confus.  
© YOU_COMPLETE_MESS



Je ne suis pas un hero

Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Lin
avatar
Messages : 256
Pseudo : krow
Feat : Park Jimin (BTS)
Arrivé à Yuai le : 23/07/2017
Yens : 50
Age : 20 ans
Groupe : Genius
Alter : Pesanteur
Vit à : quartier sud



F*cking Genius
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: NC-16 | Welcome home ! // ft. Yukio   Ven 4 Aoû - 3:23
C’était inhabituel, effrayant, toujours surprenant de se dévoiler ainsi. Si le plaisir charnel avait si peu rythmé la vie du coréen, il y avait une raison. Stimulé essentiellement par l’intellect, Jae Lin n’avait eu de cesse de réprimer ses émotions au plus profond de lui, et dans ces moments intimes, il lui arrivait de se sentir vulnérable. Avec Yukio cela était plus particulier encore. D’abords amis, puis quelque chose entre les deux, les voilà maintenant contre cette porte à chercher leur souffle comme deux adolescent qui découvrent pour la première fois cette danse, rythmée, sensuelle, non dépourvue d’une certaine douceur malgré tout. Chacun avait ses craintes et Lin avait senti celle du plus jeune en parcourant de ses mains le dos musclé du serveur qui lui avait malgré tout permis ces caresses. Leurs corps dévoilés à demi se mouvaient à l’unisson, quand l’un inspirait, l’autre expirait, rapidement ils étaient désynchronisés, ne serait-ce que par les touchers plus pressants de l’un ou les baisers plus insistants de l’autres. Le genius se mordait les lèvres, glissant ses mains dans les cheveux du plus jeune avant de sentir son fessier pris en main par ce dernier. Il n’en fit rien, se contentant d’accepter et de se délecter de cette sensation. Il savait son postérieur charnu et attirant pour nombre de personnes, mais n’avait jamais permis que l’on s’en saisisse peu importe la manière. Il fallait une première à tout et ce soir entre les bras de Yukio, il se laissa faire volontiers, non sans craindre l’inconnu qui pourrait bientôt s’offrir à lui. Il avait peur, son cœur battait la chamade, mais il ne voulait pour rien au monde reculer.

Les plaintes que lui offrait le serveur le firent frissonner, étouffant les siennes dans ces baisers avides qu’il n’arrivait plus à rompre. Cependant, ses mains, désireuses d’en avoir plus à découvrir s’étaient aventurées sur son jean qu’il lui avait demandé de retirer. Non sans une certaine hésitation, le plus petit s’était exécuté, observant avec attention les réactions de ce ventre plat et pourvus d’abdominaux qui lui indiquait aussi clairement que ses soupirs l’état d’excitation du plus jeune. Il fut soulagé de sentir contre sa main cette même impatience, ce tissu qui ne couvrait presque plus leurs désirs. Lin fut lui aussi dépouillé de son vêtement, non sans laisser échapper un râle de plaisir malgré lui plus aigüe. Si sa voix portait naturellement dans les graves, lorsqu’il haussait le ton ou qu’il était particulièrement sage, elle était bien plus douce. Une honte qu’il avait toujours gardée pour lui et qu’il n’arrivait pas à contenir, posant une de ses mains sur sa bouche pour essayer de taire ce qui était déjà sorti.

Ce fut à son tour, lorsque son pantalon le quitta qu’il s’inquiéta, enlaçant ce cou pour y enfouir le plus possible son visage en sentant les mains de son amant contre cette cuisse souvent douloureuse. Rien ne transparaissait, rien ne laissait suggérer à part si l’on serrait un peu son muscle qu’il manquait une pièce de puzzle. Il gardait sa main contre sa bouche, espérant prévenir d’autres plaintes qu’il étouffait en se mordant au mieux la lèvre ou en allant mordiller le lobe qui se présentait à ses dents dans une douce vengeance. Leurs corps s’entrechoquaient, les tissus n’allaient pas tarder à céder, laissant tout le loisir de découvrir le plaisir d’un membre contre le sien. Avec surprise, il fut extirpé de l’épaule confortable de l’alter, déglutissant en sentant la fraicheur d’une de ses mains venues constater les dégâts occasionnés. Son regard si intense faisait écho au sien, malgré tout plus timide, moins bavard qui plus est. Il n’osait pas lui avouer craindre ce regard lorsqu’il laissait porter sa voix. Il ne put la retenir quand Yukio se mit à mouvoir sa main, serrant un peu plus son désir entre cette dernière et leurs bassins. Il ravala sa salive, laissant le champ libre au plus jeune lorsque ce dernier entreprit de lui retirer son unique vêtement. Il fut transporté pour être déposé sur le canapé, affrontant le regard aussi troublé que le sien de l’homme de glace. Ils marquèrent une pause, s’observant. Lin appréciait la vue du corps légèrement mouillé de son amant, sa nuque et quelques mèches l’étaient aussi pour lui et il se redressa à peine pour quémander un baiser, faisant levier d’une main, attrapant avec douceur la nuque de Yukio de l’autre. Il l’embrassa, jaugeant ses réactions avant d’oser poser la question qui les turlupinait tous les deux, essoufflé « Tu… tu préfères… dominer ? » dit-il en se mordant la lèvre, ayant soudainement conscience de ce qu’il était prêt à concéder ne serait-ce que pour conserver cette atmosphère étouffante, pourtant si délicieuse. Il ne voulait pas arrêter, brûlant littéralement au moindre mouvement de son corps sur le sien. Le coréen esquissa un léger sourire, trahissant sans doute son inquiétude, car si le fonctionnement basique de deux corps s’unissant était le même dans tous les cas, Yukio n’en avait sans doute pas conscience. Sensible de par sa nudité doublée de son érection qui ne pouvait tromper personne sur l’envie urgente de sentir son cadet, il passa sa langue sur ses lèvres, laissant une légère plainte les franchir en reprenant sa position contre le canapé, faisant danser sa pomme d’Adam à mesure qu’il avalait sa salive, lèvres entrouvertes et désireuses d’happer l’air qui n’arrivait pas assez vite à son goût, le tout, sans lâcher du regard les prunelles sombres et assoiffées de lui de Yukio.
Revenir en haut Aller en bas
Aoki Yukio
avatar
Messages : 126
Pseudo : MinMin
Feat : Jeon Jung Kook
Arrivé à Yuai le : 10/06/2017
Yens : 22
Age : 19 ans
Groupe : Citizen
Alter : Glace
Vit à : quartier est



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: NC-16 | Welcome home ! // ft. Yukio   Sam 5 Aoû - 3:29
Welcome Home !Park Jae Lin x Aoki YukioC'est sûrement la seule fois de sa vie que Yukio accepte de se dévêtir ainsi devant quelqu'un d'autre, de laisser voir un corps qui lui faisait défaut. Cette peau dont il a honte, ces traits trop brute, trop dur et parfois beaucoup moins enfantin que ceux de son visage de marbre. Il s'était ben changé une ou deux fois devant Lin, rapidement, seulement devant le genius, mais jamais aussi prêt alors qu'ils finissent rapidement torse nu. Lui qui habituellement ce cache sous des t-shirt trop long, des pulls au manche couvrant aussi ses mains intactes, alors qu'il met des jeans, des joggings qui traînent par terre. Il se retrouvait contre ce corps fort attrayant, alors que les activités sexueles étaient inexistantes chez lui, alors que même qu'au Seven il s'évertue à ne pas regarder toutes ses scènes trop osé qui lui donnerait la nausée. Se retrouvant à haleté contre cette personne qui est un ami qui a bien voulu de lui. Il se faisait honte, mais il ne pouvait reculer, il ne pouvait stopper ce moment qui l'enivrait. Il aurait peut-être dû laisser les provocations en tant que tels au lieu de passer à l'acte. Parce qu'il avait vraiment l'air d'un ado en chaleur et ça le répugnait de montrer ça à Lin, ce garçon qui lui mettrait un coup de grâce s'il partait à cause de ça. Il avait bien peur pour beaucoup de choses. Mais ce n'était pas sa préoccupation première et la seule crainte qu'il laissa paraître, c'est cel qui ressent quand Lin parcours les traces des douleurs passées, quand il savait encore verser des larmes, quand les cris retentissaient pour sonner une alerte jamais entendu par son bourreau. Les marques d'une punition d'une naissance assassine. Moment bien vite passer par des baisers enflammé et des caresses ensorcelé. Alors que les corps criaient en silence leur impatiente, alors que leurs simples provocations ne satisfaisaient par leurs êtres avide de plus de sensation, alors qu'il saisissait les chairs proéminentesdu fessier de son amant pour lui faire quitter le sol.

Laissant échapper quelques plaintes qui remplissaient la pièce avec l'aide des sons sortant de la gorge du plus vieux. Des enivrantes sonorités qui emplissaient de plus en plus son être. Continuant alors que certains restaient étouffé dans leur danse buccale. Bien vite, l'idée de retirer un tissu de plus s'imposa alors que les corps s'impatientaient et que les mains de l'aîné se dirigeaient déjà vers son bas, alors que Yukio poussa une supplique désespéré envers Lin, pour enfin être libéré d'une cage trop petite pour lui. Observant les doigts tremblants du genius défaire sa ceinture dans un cliquetis pressant. Patientent, la respiration irrégulière, un ventre se creusant par intermittence plus ou moins longue. Soupirant plus librement, alors que le tissu libéré un peu plus son entre-jambe alors que le plus vieux détachait les boutons de ce vêtement, geignant quand il fût enfin retiré. Et il retient le coréen en l'air pendant que celui-ci envoie son propre tissu rejoindre les autres, en lâchant une plainte portant dans les aigus, faisant frissonner le plus grand qui attrapa les poignets du plus petit pour libérer sa bouche, dont il voulait cacher les sons. Posant ses lèvres au creux de l'oreille du genius.

Rapidement, Yukio partie à la découverte des nouvelles parcelles de peau disponible sous ses doigts. Ralentissant lorsque Lin semble se tendre sous ses doigts, alors que sa tête se cache dans son cou, ou que soucieux, il s'occupe de taquiner son lobe où manquer ses quelques boucles qu'il n'avait pas enfilés aujourd'hui. Finissant par effleurer plus qui ne touchait. Ne sachant pas pourquoi, mais il se doutait, tout comme lui, il y avait des peurs d'un passé qui marquaient à vie. Il se faisait compréhensif, ne cherchant pas à en savoir plus, ce n'était de toutes façons pas le moment pour ça. Continuant mouvoir son bassin contre celui de son amant, caressant griffant partiellement le dos du coréen. Bien vite, ce ne fut plus suffisant encore une fois, alors une main de l'homme de glace se posa sur le membre durci du coréen, espérant faire entendre cette voix qui lui fait perdre ses sens. Croisant le regarde du plus vieux, alors que le siens ce faisait avide de plus de plaisir, plus d'inconnu, sans vraiment se douter, que ce regard pouvait faire peur à l'aîné. Laissant son bassin guidait sa main sur l'entre-jambe de Lin. Soupirant en recommençant quelques baisers affamés, débarrassant le genius du dernier vêtement de trop. Décident que la porte devenait inconfortable, il amena son ami sur le canapé, plus moelleux et plus convenable pour aller plus loin. Assis à califourchon sur le plus vieux, il ne savait plus vraiment quoi faire, la main se perdit dans ses cheveux, un peu inquiet de la suite et surtout de ce qu'en pensait Lin. S'il le voulait vraiment, s'il ne voulait pas faire demi-tour. Et surtout, comment faut-il faire ? Répondant au baiser réclamé par le coréen, caressant sa joue au passage, mettant un peu de temps à assimiler les mots de son vis-à-vis.

« - Hum, oui. Si tu veux, mais… je n'ai jamais fait ça. »

observant Lin qui se rallongeait et qui ne faisait rien pour stopper l'envie grandissante qui envahissait son être de plus en plus, alors que la scène s'offrant devant lui ferait bander un hétéro. Se mordant la lèvre il finit par retirer son propre caleçon qui était resté sur ses hanches, avant de venir titillait la pomme d'Adam de Jae Lin qui bougeait comme pour le provoquer. Les mains sur les hanches, pas très assuré alors qu'il cherchait encore quoi faire. Passant ses mains sous les genoux du plus vieux, il souleva le garçon, pour un meilleur accès au derrière du plus petit. Tout en restant dans le cou de son amant, il humidifia ses doigts avec ses doigts, avant dans présenter un à l'entrer de l'intimité du plus petit, rougissant contre la peau du genius, alors qu'il finit par entrer deux doigts dans la chair de Lin.  
© YOU_COMPLETE_MESS



Je ne suis pas un hero

Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Lin
avatar
Messages : 256
Pseudo : krow
Feat : Park Jimin (BTS)
Arrivé à Yuai le : 23/07/2017
Yens : 50
Age : 20 ans
Groupe : Genius
Alter : Pesanteur
Vit à : quartier sud



F*cking Genius
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: NC-16 | Welcome home ! // ft. Yukio   Sam 5 Aoû - 4:32
Jamais il n’avait été dans un tel état, si ce n’est peut-être lors de la toute première fois. Cette même anxiété, ce cœur qui tambourine à lui en faire mal au torse, sa respiration le brûlant tant il redoutait et appréciait en même temps le moment. À la fois fiévreux de sentir les mains du plus jeune le parcourir et quelque peu craintif de ce qu’il pourrait lui faire. Lin était vulnérable, plus que jamais et en avait pleinement conscience, néanmoins dominé par son envie, il fit taire cette angoisse au profit des plaisirs de sentir la peau du serveur contre la sienne. Les boursoufflures sous ses doigts lui serrèrent le cœur, cependant il ne s’arrêta pas, faisant preuve de plus de douceur afin, de peut-être rendre ces anciennes blessures moins douloureuses. Il voulait lui faire découvrir une autre façon d’explorer ce corps dont visiblement le plus jeune n’était pas fier. Pourtant, dans les yeux du coréen, il ne pouvait en douter, il était attrayant.

Les uns après les autres, leurs vêtements se retrouvaient à terre, gisant là, dans le plus grand des calmes, l’appartement laissait une toute autre ambiance se dégager de la pièce. Leurs souffles étaient chauds et les soupirs se multipliaient, se transformant parfois en gémissements lorsque l’envie était bien trop forte. Dorénavant il n’y avait plus qu’un vêtement pour couvrir leurs envies et à leur plus grande surprise ça ne les gêna pas. Les deux se languissaient d’explorer plus le corps de l’un, de l’autre à coup de baisers. Mais une main sur sa cuisse le fit frémir, tandis qu’il repoussait son mal au plus profond de lui. Chaque fois que les hanches de l’homme de glace s’évertuaient à onduler contre les siennes, des plaintes menaçaient de s’échapper, parfois graves, parfois aigües, dans le doute, Lin avait placé sa main de sorte à se faire entendre le moins possible. Mais Yukio n’était pas de cet avis et bien que son regard aurait pu passer aisément pour une menace, le brun sentit brusquement une vague de chaleur l’envahir, l’empêchant de protester comme il l’aurait voulu. Un frisson le parcouru lorsqu’il sentit les lèvres de son amant sur son oreille, son souffle brulant sur son épaule. Il ne se fit pas prier pour mouvoir son corps au rythme imposé par le plus grand, semblant chercher plus de frictions en serrant un peu plus ses jambes du mieux qu’il le pouvait. À présent nu entre ses bras, il avait tout le loisir de sentir ses doigts s’approcher de quelques zones plus sensibles pour remonter contre son dos en le serrant plus fort. Il se mordit la lèvre en se sentant moins pressé contre la porte, se laissant transporter en mordillant le lobe du glaçon, cambrant son corps l’espace de quelques secondes lorsque son dos rencontra le canapé. Il déglutit, comprenant ce qui se passait, marquant une pause pour retrouver ses esprits légèrement dissipés par toutes les stimulations. Il se mordit la lèvre, osant proposer d’être dominé, une chose qu’il n’aurait jamais cru s’entendre dire si bien qu’il en fut immédiatement crispé.

La réaction du plus jeune ne se fit pas attendre, lui aussi maladroit et mal à l’aise accepta d’une voix peu assurée indiquant qu’il n’avait pas d’expérience. Lin acquiesça pour toute réponse, reprenant son souffle, soupirant durant cette prise de parole qui aurait dû être plus courte. Sa voix était plus douce, trahissant le besoin de le sentir contre lui et à quel point, le moindre touché pouvait le faire dérailler assez pour que ses mots ne se transforment en plaintes. « Je sais, ça… ça va aller » dit-il en souriant, cherchant l’air le plus frais en passant sa main dans ses cheveux mouillés.  Sa gorge offerte et sa bouche entrouverte faisaient visiblement leur effet puisque Yukio avait plongé sur lui pour poser sa tête contre son cou, juste après avoir retiré son propre sous-vêtement. Il parvint à lui extirper quelques soupirs lorsque ses dents marquaient ce dernier. Il prit la décision de placer ses mains dans sa tignasse noire de jais tremblant légèrement en sentant ses jambes de part et d’autre des hanches de l’autre alter, plus encore lorsque quelques gouttes de salive lui tombèrent sur le ventre quand l’une des mains de l’homme de glace survola son corps pour se presser contre son fessier. Rapidement, il se mordit la lèvre, rejetant la tête en arrière lorsqu’une première intrusion se fit sentir. Ses muscles contractés se détendirent au mieux sur ses ordres, espérant ainsi faciliter les choses. Il n’eut pas le temps de s’adapter qu’une deuxième fois il fut assailli. « A-ah… » fut tout ce qu’il put dire en s’agrippant davantage aux cheveux du plus grand. Ce n’était pas agréable, quoi que particulier. Légèrement douloureux, assez pour qu’il inspire plus profondément, laissant Yukio se détacher de lui assez pour que son front se pose contre le sien. Il lui vola un baiser avant de noyer son regard dans le sien « Tu devrais… les hm, bouger… doucement » dit-il en sentant l’impatience du plus jeune. Lui qui jusque-là avait grandement apprécié, appréhendait de plus en plus l’intrusion plus importante. Pour l’instant, il sentait contre son ventre pulser sa virilité accompagnée de celle du serveur, ondulant légèrement contre lui, assez pour qu’il soit plus apte à accepter et à mettre lui aussi du mouvement
.
Revenir en haut Aller en bas
Aoki Yukio
avatar
Messages : 126
Pseudo : MinMin
Feat : Jeon Jung Kook
Arrivé à Yuai le : 10/06/2017
Yens : 22
Age : 19 ans
Groupe : Citizen
Alter : Glace
Vit à : quartier est



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: NC-16 | Welcome home ! // ft. Yukio   Dim 13 Aoû - 21:01
Welcome Home !Park Jae Lin x Aoki YukioC'est bien la première fois qu'il se retrouvait dans cette situation, la première fois qu'il sentait un aussi important flot d'émotion le parcourir comme un courant électrique, à lui torde et retordre l'estomac, à lui faire imploser son coeur de glace. Contre ce garçon qui lui faisait découvrir des choses nouvelles, le seul garçon qu'il laisserait aller jusque là. Ce garçon qui le rend trop vulnérable, lui qui s'éloigne constamment des gens, qui n'expose plus son être à des mots assassins. Des mots que Lin pourrait prononcer après ça et qui pourrait lui faire mal. Il le sait, il choisit de prendre le risque et de continuer. Montrant tout de même par réflexe, que ces marques indélébiles étaient un sujet sensible, appréciant que le plus vieux se fassent plus léger dans son toucher. Il s'en voulait un peu de ne pas laisser Lin faire comme il le sent, mais c'était encore difficile pour le garçon de glace d'accepter encore ces traces d'un père rancunier.

Bien vite, les habits des deux amis se retrouvaient éparpillé au sol, sans gène, dans le calme de la pièce qui se faisait de plus en plus pantelante et chaude, pourtant la clim marchait à plein régime. Alors que la pièce semblait changer autour d'eux, à moins qu'elle s'efface pour ne laissait que les deux garçons au milieu de soupires et gémissement, au milieu d'une envie aussi pressante que grandissante, sous leurs mains baladeuses avide de découverte et de lèvre qui parcours celles de l'autre, ou la peau érogène du cou et des épaules. En caleçon, l'un contre l'autre, cela ne ralentit pas les deux, trop au service de leur envie. Il était de plus en plus difficile de revenir en arrière, alors que le moment d'aller plus loin se rapprochait de plus en plus vite. Laissant ses mains parcourir le corps du plus petit au fur et à mesure que la peau se dénuder, il sentait bien que son passage sur ses cuisses le déranger, se faisant plus léger dans ses gestes et remonta bien vite vers son torse, alors que les bassins s'entrechoquaient, cherchant plus de contact. Lin camouflait ses soupires irréguliers, ce que le plus jeune n'aima pas beaucoup, préférant entendre la voix de l'aînée qui embrumait ses pensées et qui lui donnait un peu plus confiance dans ces actes nouveaux pour le serveur. Mordillant l'oreille du coréen, soupirant en même temps, alors que son bassin se faisait plus insistant, finissant par débarrasser Lin de son dernier tissu encombrant. En profitant pour aller balader sa main sur une excitation bien marqué, cherchant surtout à faire entendre la voix du genius. Il finit par remonter sa main dans son dos, un peu gêné encore de passer sa main dans cet endroit si intime. Avec une petite crainte que le plus âgé finisse par le rejeter. Il ne voulait pas le voir partir en courant, alors il ne sait pas s'il doit s'attarder sur ces endroits gênants, s'il provoque quelques choses positives à son ami. Il appréhende ces choses qu'il ne connaît pas. Alors qu'il n'a le contrôle sur rien, qu'il ne suffit pas de rester impassible à attendre ce qu'il se passe. Finissant par porter le plus vieux jusqu'au canapé, il le dépose sur le meuble sans être trop brusque laissant glisser ses mains sur la douce peau du plus petit, alors qu'il se retrouve à califourchon sur lui. Un peu perdu, il s'était arrêté, réfléchissant à la suite. Entendant le plus âgé proposer d'être dominé, un peu perdu, il accepta, même s'il ne savait pas ce qu'il devait faire.

Son attitude trahissait son inexpérience, sa voix, ses gestes, ses paroles. Mal à l'aise, ne sachant plus que faire et n'ayant pas vraiment confiance à son instinct, pourtant plus intuitive que sa raison, il ne peut que s'en remettre à Lin et à l'initiative. Et il sentait qu'il faisait trop durée, trop de blabla, mais il n'y pouvait rien s'il n'avait jamais trouvé quelqu'un avant le genius qui avait percé à travers les barrières glacées. Posant sa main sur la hanche du plus petit, il écouta le coréen le rassurer sur la suite. Une voix douce qui réchauffait un peu le serveur incertain. Laissant le plus jeune jouer dans ses cheveux, il regardait Lin dans une position très excitante pour le plus jeune, qui s'empressa d'aller déguster le cou de l'aîné, d'y laisser quelques marques de morsures, léchant la peau par moment, embrassant aussi, se cou qui lui est si bien offert. Gémissant sous les mains du coréen perdus dans ses cheveux, alors qu'il ajustait les jambes de Lin sur ses hanches. Humidifiant ses doigts pour pouvoir préparer le plus vieux à la pénétration à venir, il mena ses doigts vers l'intimité du genius, un peu gêné de faire ça. Il rentra rapidement un doigt, puis deux dans l'entré de Lin. Attendant un peu, les joues légèrement rosi. Et sous les ordres de Lin, il commença à bouger doucement ses doigts, d'avant en arrière et en mouvement de ciseau pour écarter les chairs. Il fit cela quelques minutes avant d'y mettre un troisième et de refaire la même opération que précédemment. Se mordant la lèvre, il paniquait sans le montrer, arrivait au moment tant redouté par les deux. Un petit moment douloureux à passer, surtout pour Lin, mais le plus jeune avait de mal à vouloir continuer en sachant qu'il causerait une douleur à son ami. Mais de l'autre côté, il voulait continuer, parce que la douleur doit passer au final, du moins c'est ce qu'il a entendu dire.

« -pardon... »

Retirant ses doigts, il finit par pénétrer toute autre chose -non sans rater une ou deux fois- rapidement, pour ne pas laisser le temps à Lin d'appréhender la suite. S'arrêtant une fois qu'il fut entièrement en lui, en embrassant son cou.

« - Pardon… désolé... »

Caressant les cheveux du genius, il posa son front sur celui de Lin, en attendant un accord pour la suite, embrassant le bout du nez du plus âgé. Il caresse lentement le bassin du coréen pour essayer de lui procurer du plaisir dans d'autre geste plus doux. Il espérait juste ne pas voir Lin pleurer.
© YOU_COMPLETE_MESS



Je ne suis pas un hero

Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Lin
avatar
Messages : 256
Pseudo : krow
Feat : Park Jimin (BTS)
Arrivé à Yuai le : 23/07/2017
Yens : 50
Age : 20 ans
Groupe : Genius
Alter : Pesanteur
Vit à : quartier sud



F*cking Genius
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: NC-16 | Welcome home ! // ft. Yukio   Dim 13 Aoû - 23:26
Il est difficile de ne pas succomber lorsque l’on se sait désiré, néanmoins, cela laisse entendre que l’on sacrifie une part de son intimité, de son monde à une autre personne dont on n’est peu assuré de vouloir réellement dans sa vie. Lin avait connu ce stress mêlé au plaisir et à la contrariété, dorénavant souvenirs d’un instant éphémère en compagnie tout aussi volatile. Il n’avait jamais tenté cela avec un de ses proches, si l’envie lui a pris quelques fois, ça n’était rien en comparaison de ce qu’il éprouvait pour le serveur. Jusque-là, il avait enfoui tout cela, dans l’espoir de ne pas être déçu par un non-retour de sentiments, à quoi bon lutter ? Ses plaisanteries avaient toujours pour but de les détendre, parfois un peu trop sans que cela ne dépasse les limites de leurs vêtements. Des étreintes chaleureuses, des mains baladeuses ou encore des baisers involontaires, tout y était passé, absolument tout pour que son cœur se mette à battre si vivement qu’il en avait la gorge serrée et le souffle court pour ne pas alerter le plus jeune de sa surprise. Quand est-ce qu’il s’en était rendu compte, là résidait le problème. Pour lui ces soubresauts n’étaient que le fruit d’une envie soudaine, d’un besoin à assouvir plus que d’amour. Il s’était lourdement trompé, là, contre cette porte, s’était vu dénudé et avait frissonné de sentir les doigts fins et pourtant masculins du serveur se hâter sur sa peau. Il en avait fait de même, s’était confronté à la tension de ses muscles lorsque ses mains s’étaient posées sur des marques guère trompeuses.

Les deux étaient maladroits, avides de sentir toujours plus ce brasier au creux de leurs ventres se nourrir l’un de l’autre jusqu’à ne former qu’un. Ils avaient pris leur temps, enlevant couche après couche jusqu’à ce qu’il ne reste plus que ce cœur sensible, palpitant l’un contre l’autre. Les souffles erratiques contrastaient avec cette image si voluptueuse, définissant leur plaisir à la fois nouveau et fragile, pour autant pur et durable. Enivré par la passion et la fougue de son amant, le genius n’était plus que soupire entre les bras de son cadet, taisant au maximum ses plaintes quelque peu gênantes qui visiblement étaient appréciées de son partenaire. C’est avec anxiété qu’il avait poussé ses premiers gémissements contre son épaule entourant son cou de ses bras repliés pour se loger dans ses cheveux corbeau. Porté par le plus grand, il se laissa guider, sans réticence, cependant troublé par sa façon d’agir. Il se soumettait plus qu’il ne voulait dominer, était-ce instinctif ? Sa première pensée fut altruiste : Yukio n’avait aucune expérience et bien que cela l’effrayait, il était plus à même de lui offrir cette première fois en tant que mâle, ayant déjà goûté à ce plaisir plus d’une fois, bien que peu en comparaison d’autres célibataires de son âge. Il essayait tant bien que mal de rassurer le propriétaire des lieux, bien que lui-même ne se sentait pas prêt à recevoir. Il se montra docile, détendant son corps malgré tout trahi par son ventre creusé et sa respiration saccadée. Il frémit en voyant l’alter humecter ses doigts pour les glisser soigneusement contre son intimité, se contractant au contact de ces deniers avant de se laisser aller à une plainte lorsqu’ils s’enfoncèrent lentement. Un, puis deux, les minutes passaient, ses soupires contre la peau chaude de Yukio traduisait son accoutumance à l’intrusion, plus encore quand il sentait les dents du plus jeune contre cou qu’il envoya en arrière. Le bas de son corps était en feu, animé par les va et viens d’une main très vite retirée au profit de ce qu’il craignait le plus. Non sans feinter en souriant, il acquiesça, plaçant une main dans les cheveux ébène du serveur, l’autre contre sa hanche, ses cuisses accueillant sans contrainte aucune la taille fine et pourtant bien dessinée de son homme. Il déglutit en sentant les ratés, excitant malgré tout sa curiosité et les parois sensibles contre lesquelles il glissait pour parvenir enfin à s’immiscer sauvagement en lui.

Une longue plainte lui échappa, plus aigüe qu’il ne l’aurait voulu. C’était douloureux, mais surprenant de constater qu’il avait aussi mal qu’en accueillant les doigts de son amant. S’il était hésitant quant aux termes qu’il avait le droit d’employer pour qualifier Yukio, il n’en était pas question actuellement. Les excuses et baisers mouillés contre sa peau couverte d’une fine pellicule de sueur étaient un lot de réconfort agréable, pour sûr, assez pour qu’il ne commande à son corps d’accepter celui qui lui est étranger. Son front contre le sien, ses yeux presque fermés, Yukio avait l’air d’un ange que Lin venait impunément de corrompre. Son sort, il l’avait mérité et bien que blessé dans sa fierté d’homme pour la cambrure indécente de sa colonne se terminant par le muscle gourmand se refermant autour du désir gâté par la nature du glaçon, il ne se soucia que peu des conséquences, voulant ardemment être transporté dans les profondeurs du Nirvana. Il se permit un léger mouvement, son souffle soulevé dans un tremblement qu’il tentait au mieux de calmer pour articuler quelques mots rassurant « je... ç-ça va, ne t’en fais pas, tu peux… tu peux bouger… doucement » dit-il. Mais il ne put retenir un sourire crispé, masqué dans un baiser tendre et salvateur de ses pensées.

Bien qu’il lui soit difficile d’avoir les idées claires, quelques bribes lui paraissaient si bien qu’il ne pouvait les chasser seulement en sentant son membre pulser entre leurs deux corps, frictionné et choyé dans la chaleur intense de son envie. Il pouvait s’étouffer de bonheur qu’il n’y pourrait rien, la jalousie s’emparait parfois lorsque ses parois mesuraient toute l’ampleur de la virilité bien plus longue que la sienne. Il n’était pas en reste, mais la façon dont ils en usaient, elle était différente. Autre détail qui lui semblait notable était qu’il ne se formalisait pas autant que cela de cette soi-disant jalousie, ratant quelques battements en se disant qu’il était là à en profiter et qu’il était le premier. Il ne l’aurait pas cru si on lui avait dit qu’un jour il s’époumonerait ou en aurait très envie, en sentant cette cavité se remplir. Sa seule inquiétude restait néanmoins l’habituel manque de délicatesse du plus jeune, mais une fois encore, il trouva cela bénéfique, écartant par gêne les raisons de cette conclusion. Il cligna plusieurs fois, noyant son regard embué de désir dans celui tout aussi touché de l’autre coréen, l’aguichant d’une morsure légère de sa lèvre inférieure, tirant doucement sur elle pour mieux glisser sa langue contre sa partenaire de danse et étouffer ainsi les potentielles preuves de son immense plaisir, non sans glisser d’une voix étouffée au premier coup porté un « h-han m-merde ».
Revenir en haut Aller en bas
Aoki Yukio
avatar
Messages : 126
Pseudo : MinMin
Feat : Jeon Jung Kook
Arrivé à Yuai le : 10/06/2017
Yens : 22
Age : 19 ans
Groupe : Citizen
Alter : Glace
Vit à : quartier est



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: NC-16 | Welcome home ! // ft. Yukio   Mar 29 Aoû - 18:07
Welcome Home !Park Jae Lin x Aoki YukioSur ce canapé, alors qu'il chevauché le plus petit, Yukio réfléchissait à comment faire, avec ce qu'il avait vu à la télévision à travers les fenêtres d'une maison qu'il aurait pu croiser, avec les livres qu'il avait dévoré à la bibliothèque, ce qu'il avait entendu au détour d'une conversation. Mais vraiment rien de transcendant qui puissent l'aider maintenant qu'il en était arrivé jusque-là. Quand est-ce qu'ils avaient décidé d'aller au-delà des vêtements ? Seulement aujourd'hui ? Où bien avant ? Il n'en savait rien, ce jour-là, la situation se prêtait à un dérapage prématuré, alors que les deux semblaient vouloir aller jusqu'au bout pour une fois, alors que les baisers volés et les caresses perdues ne suffisaient plus entre eux. Une attirance du début, alors que les regards se cherchaient, seraient-ils en train de s'avouer leur attirance mutuelle ? Quoi qu'il en soit jusque-là, aucun des deux n'avaient montré une moindre réticence, une moindre envie de fuir, de mettre fin à leur étreinte. Les deux avaient accepté le premier baiser, les deux n'avaient pas rechigné à retirer leurs vêtements, tout deux avaient accepté les caresses de l'autre avec plus ou moins d'appréhension. Il s'était même entendu dans un timbre différent, il avait senti ses joues se réchauffer par moment et avait apprécier le toucher de Lin sur sa peau. Mais c'était un peu plus stressant quand ils se sont retrouvés tout deux dénudé, alors qu'ils étaient presque à l'acte final, et dans ses mots, il faisait plus ou moins comprendre sont stresse à Lin. Sont inexpérience, surtout ses craintes de mal faire. Parce que bien qu'il ne l'admettrait pas, il ne veut pas perdre son ami, ne veut pas lui faire de mal. Il fut quand même surpris de voir Lin se soumettre, mais ça lui allait, n'étant pas forcément prêt à être en dessous dés la première fois et puis, ce n'est pas vraiment le moment d'en débattre dans parler. Il fallait garder cette atmosphère, cette tension qui monte, cette aire moite. Et Yukio brûler d'impatience aussi, alors que les corps sont bien échauffés, alors qu'il avait apprécié les cris du plus vieux, qu'il voulait encore entendre la voix du coréen, alors qu'il voulait sentir les peaux frotter l'une contre l'autre. Il savait pour autant que cela faisait quand même peur au plus petit, la respiration saccadée de celui-ci, à ses sourires crispé. Mais il ne dit rien, pour ne pas gaffer, pour ne pas casser tout ça, pour ne pas lui faire croire que ça le dérange. Là encore, il ne savait pas comment réagir et au fond ça l'énervait, mais il espérait que Lin ne lui en veut pas trop de sa difficulté avec ces choses nouvelles. S'humidifiant les doigts, à défaut d'avoir du lubrifiant, ne s'étant pas préparé à avoir une relation sexuelle, il finit par insérer un, puis deux doigts dans l'intimité du genius. Embrassant le cou de Lin pour occuper celui-ci par une attaque plus agréable, pendant que ses doigts se chargeaient de détendre les chairs, bientôt rejoint d'un troisième. Pendant quelques minutes, il ne fit que ça, mais l'impatience à fini par le gagner et ils retirent les premiers intrus pour pouvoir entrer un intrus un peu plus imposant. Non sans s'excuser avant, sachant quand même que les premières fois sont douloureuse, ne voulant pas au fond de lui faire de mal à son ami. Il finit par pénétrer le plus vieux, avec quelques ratés bien à l'image du glaçon, entrant tout avant de s'arrêter. 

Écoutant la longue plainte du coréen, il se mordit la lèvre, se doutant que celle-ci ne fût pas un cri de plaisir. Ces mains parcourent donc les hanches de Lin, pour apaiser cette douleur, s'attaquant aussi au cou du plus vieux, mordillant, embrassant, léchant. Cherchant le plus possible à détendre son amant, alors qu'il ne s'excusait encore, pourtant pas dans ses habitudes. Inquiet pour son ami, parce qu'il sait que lui n'était pas forcément le meilleur choix pour Lin, qui aurait du trouver quelqu'un d'expérimenter pour ça première fois avec un homme, mais en même temps, cette pensée fit quand même enrager Yukio de l'intérieur, il ne voulait pas voir Lin dans les bras d'un autre. Petit garçon de glace qui est fort jaloux et il le sait. Posant son front sur celui du genius, fermant les yeux en inspirant un bon coup, en profitant pour humer le parfum de son vis-à-vis. Quand il ouvre les yeux, c'est pour plonger son regarde dans celui du plus petit. Attendant un signe de sa part pour continuer, s'étant immobilisé pour laisser le plus vieux s'habituer au corps étranger dans un endroit inapproprié. Il entendit les mots tremblant du garçon. Ce mordant la lèvre avant d'embrasser le jeune homme avec toute la douceur qu'il lui était permis, en caressant ce ventre qui se creuse sous lui. 

Il ne bougea pas directement, profitant d'un baiser où il essayait d'être doux, mais fougueux, et en y mettant ce sentiment qui fait battre son cœur quand Lin est à ses côtés. Se collant à ce corps brûlant, ce corps si bien dessiné, posant une main sur la virilité du génius, caressant celle-ci lentement, s'amusent un peu en espérant faire entendre cette voix déroutante du coréen. Soupirant contre les lèvres du plus âgé, il donne un premier coup lorsque Lin décide d'aller jouer avec sa langue, qu'il ne refusa pas, jouant également avec sa jumelle, alors qu'un juron est lâché par son ami. Embrassant son vis-à-vis avec plus d'entrain, il donna un deuxième coup, puis un troisième, suivi d'autre qui provoquer des soupir au plus jeune, accélèrent qu'une fois qu'il sentit que le plus vieux s'habituer à la chose. Gémissant contre les lèvres de son amant, alors qu'il caressait doucement ce corps brûlant, ce torse musclé, ces abdominaux apparents en sueur, ces hanches fines, ces fesses bien remplie, évitant de toucher aux cuisses, aillant senti que c'était un endroit que Lin n'aimait pas vraiment. Finissant par remonter une main pour glisser ses doigts dans la crinière brune de son interlocuteur, alors qu'il ne stoppait le baiser que quelques secondes pour reprendre sont souffle en haletant, reprenant de plus belles quelques minutes avant de dériver sur le cou du genius, mordillant, embrassant léchant les nouvelles marque, débordant sur les épaules par moments. 
© YOU_COMPLETE_MESS



Je ne suis pas un hero

Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Lin
avatar
Messages : 256
Pseudo : krow
Feat : Park Jimin (BTS)
Arrivé à Yuai le : 23/07/2017
Yens : 50
Age : 20 ans
Groupe : Genius
Alter : Pesanteur
Vit à : quartier sud



F*cking Genius
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: NC-16 | Welcome home ! // ft. Yukio   Mar 29 Aoû - 23:54
Toutes les barrières étaient tombées une à une, d’abord cette rencontre des plus surprenante qui aurait dû ne pas aboutir, puis cette amitié rapidement transformée en complicité au bout de quelques mois à peine. Nombreux étaient les facteurs, subtils détails qui ont permis cette relation plus que particulières. Tout ne tenait qu’à un fil, toujours, mais ce fil s’est avéré solide et à présent c’est une corde dont la résistance est telle que Lin s’y abandonne volontairement. Ils n’auraient pas dû atterrir sur ce canapé à soupirer ce nom dans un murmure à peine audible, ne laissant parfois que ses lèvres articuler sans qu’aucun son n’en sorte. Ceux qui par chance, pour le plus jeune étaient parvenus à lui, avaient été incontrôlés, honteux pour le plus vieux qui cherchait le moyen de ne plus en échapper. Les échanges étaient lascifs, des caresses si douces qui l’électrisaient à chaque fois, sentent son pool s’accélérer, son cœur battre à ses tempes et le souffle chaud du serveur qui n’arrangeait rien à cette frénésie entêtante. Il devait garder l’esprit clair, s’offrait sagement à lui en guise de première fois, sacrifiant la sienne en tant que dominé sans la moindre rancune. S’il y avait bien une personne sur cette terre qui méritait cela c’était Yukio et il ne cachait pas son désir ardant, palpitant entre ses cuisses.

Les premières intrusions furent douloureuses, mais à force d’insister laissèrent le temps au genius de s’habituer et de ressentir une forme de désire particulière. Vint le moment fatidique qu’il redoutait, après avoir rassuré son amant, il s’était préparé mentalement à le recevoir, mais pas de cette façon, laissant entendre une plainte qui ne laissait aucun doute sur sa douleur. Son fessier cambré de la sorte permettait un confort non négligeable, il ne se priva pas d’encercler la taille de son cadet, tremblant légèrement en écoutant les humbles excuses à coup de baisers qui lui étaient présentées. Ces quelques papillons envolés au creux de son ventre se reformaient peu à peu dans une étrange sensation de plaisir mêlée à celle plus dérangeante de son muscle serré autour de sa virilité. Les mains douces et embarrassée du plus grand parcouraient ses hanches en signe de soutien, mais le stress de l’homme de glace était si palpable qu’à lui seul il suffisait à apaiser ce cœur battant menaçant d’exploser à tout moment. Son souffle se calmait, ses yeux embués par le désir trouvèrent écho dans le regard inquiet du serveur, le faisant sourire tandis qu’ils échangeaient de tendres baisers. Une main sur le menton du plus jeune, l’autre glissant contre sa hanche, il se fit plus docile en attendant que ce dernier n’amorce les premiers coups non sans réussir avec succès à faire diversion par cette main autour de son impatience. Lin déglutit, retenant les gémissements qui purent parfois passer à son plus grand regret. Il se doutait bien que Yukio voulait l’entendre malgré son manque d’assurance à ce sujet, encore pudique, bien que confiant en vue des bras qui l’entouraient amoureusement. Il ne put de toute façon empêcher sa voix de porter dans une insulte quand entre deux baisers particulièrement intenses les hanches du plus jeune avaient claquées contre les siennes. La douceur qui émanait du jeune homme quand il se souciait de son mal contrastait délicieusement avec la fougue de ce premier coup, suivit par d’autres. Les soupires à peine retenues de son amant manquaient de faire défaillir le génie tout aussi troublé par le plaisir qui le consumait littéralement.

Ses lèvres ne se détachaient des siennes que sous cette immense contrainte de devoir remplir ses poumons d’air, bien qu’ils soient comprimés par la contraction douloureuse de tous les muscles nécessaires à ses mouvements. La brutalité de leurs mouvements stoppés par moment pour ne pas essouffler trop vite cette première fois pour tous les deux n’aurait pas dû le satisfaire autant, mais il n’était plus à cela près dans ce qui l’étonnait ou non, bien trop atteint par la chaleur débordante de leurs deux corps qu’il n’était plus que soupirs à agripper ainsi la hanche de son aimé. Lin ne se priva pas pour suivre le rythme imposé, s’adaptant encore à l’intrusion en resserrant son muscle légèrement douloureux, mais ô combien sensible qui ne demandait qu’à être choyé par la virilité qui se mouvait tout contre. La main qui avait glissé dans ses cheveux noirs devait être aussi trempée que celle, sous le menton du plus jeune qui se faufilait contre le haut de son dos en empruntant le chemin tout tracé de ses côtes. Ses lèvres gonflées par le désir s’affairaient à ne pas grimacer, restant parfois entrouvertes que ce soit pour se réapprovisionner en air ou étouffer des plaintes. Il envoyait parfois sa tête contre le coussin, présentant sa pomme d’adam d’où il sentait perler quelques gouttes de sueur semblables à celles qui malgré lui le faisait trembler de plaisir et glissaient de ses genoux vers l’intérieures de ses cuisses relevées sur les hanches de l’homme glaçon. La respiration courte, l’esprit embrumé, il n’avait plus qu’un seul repère qui parfois ne savait plus non plus où donner de la tête. Leurs langues qui dansaient dans des bruits de succion et de claquement aussi prenant que ceux de leurs deux corps, s’interrompirent pour quelques mots. Jae Lin haletait, faisant dévier son visage pour mordiller le lobe de son amant « J-je… continue… s’il te plait » oui, il réclamait, non sans gêne, mais ses mots étaient clairs, il le voulait, de tout son être, il voulait qu’il se lâche, que Yukio ne retienne pas tout ce qu’il ne peut exprimer physiquement, qu’il le lui cède, car Jae Lin était prêt à l’accueillir et le lui fit comprendre en repositionnant son corps, se serrant plus qu’il ne le lui était permis contre lui, retenant son souffle et occupant ses dents à maltraiter l’oreille qui elle, recevrait toutes ses plaintes si précieuses.
Revenir en haut Aller en bas
 
NC-16 | Welcome home ! // ft. Yukio
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Adhésions a la Home Fleet
» Le playstation Home
» GFX-Home : Votre nouvelle communauté graphiste
» MAMAN, J'AI RATE L'AVION ! - HOME ALONE (THQ) 1990-1992
» Little Big Planet arrive dans le HOME

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUAI HEROES AGENCY :: Take A Break :: ANCIENS RPS-
Sauter vers: