AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Will you forgive me? | ft. Park Hae Ji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jenna Hooper
avatar
Messages : 86
Pseudo : Chewy
Feat : Sophie Turner
Arrivé à Yuai le : 22/07/2017
Yens : 38
Age : 23
Groupe : Genius
Alter : Photocopie
Vit à : Quartier sud



F*cking Genius
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Will you forgive me? | ft. Park Hae Ji   Mar 25 Juil - 19:19
Will you forgive me?


Le weekend pour Jenna était toujours deux jours privilégiés par Jenna. C’était les deux jours qui lui permettait de ranger de fond en comble son appartement, trier certaines affaires, dresser une liste de ce qu’il manquait et ce qui était à acheter. Deux jours qui lui permettaient aussi de se vider un peu l’esprit et de méditer un peu sur ses objectifs de vie. Deux jours pour organiser sa semaine. Et deux jours pour critiquer les choix qu’elle a pu faire dans sa vie.

Ce samedi, Jenna s’était levée très tôt. Beaucoup trop tôt. Et impossible pour elle de se rendormir. Pour ne pas rester à rien faire, elle s’était mise à ranger, si bien que ses tâches étaient presque terminées en début d’après-midi. Fatiguée, elle s’allongea sur son lit et s’enroula dans ses couvertures. Depuis son réveil, elle se sentait blasée. Elle n’avait plus envie de rien, et sentait qu’il lui manquait quelque chose dans sa vie. Elle ne comprenait pas quoi, elle ne savait pas ce qui se passait, mais elle se sentait triste. Elle soupira, et ferma les yeux. Elle se mit à penser à ces dernières années. Sa vie avait tellement changé. L’Angleterre lui manquait un peu. Elle n’avait pas vraiment beaucoup d’amis là-bas, mais elle était attachée au pays malgré tout.  L’architecture des bâtiments était si différente d’ici. Elle était tout de même tombée amoureuse du Japon, pour son côté un peu loufoque par endroits mais aussi la droiture du peuple.

Au Japon, elle avait pu faire des rencontres extraordinaires. A commencer par sa colocataire, qu’elle appréciait vraiment beaucoup. Elle avait aussi connu des gens qu’elle aimait un peu moins, comme son collègue de bureau, Jae Lin. Et des amis avec qui elle s’est disputée.
En pensant à cela, l’image de Hae Ji lui est revenue en tête. Une femme souriante, joyeuse, qui aimait vivre sa vie comme elle l’entendait. Jenna n’avait pas été la plus sympa avec elle. Elle s’était conduite comme une peste même. Ca faisait maintenant 3 ans, et la jeune femme se rendait compte à quel point elle avait été stupide. Elle n’aurait pas dû la juger comme ça. La vie de Hae Ji ne la regardait pas, ce n’était pas la sienne. Elle pouvait ne pas être d’accord avec ses choix, mais elle n’aurait pas dû l’insulter comme elle l’a fait.
Son cœur se serra un peu. Elle n’avait pas l’habitude de ressentir de l’attachement pour des gens. Elle ne ressentait d’habitude que de l’indifférence ou du dégout. C’était un peu nouveau pour elle toutes ces histoires d’amitiés. Elle avait du mal à comprendre son fonctionnement.


- Trois ans déjà… soupira-t-elle. Il serait temps d’aller s’excuser.

C’était décidé. Si Hae Ji n’avait pas déménagé, Jenna n’avait pas d’excuses pour aller exprimer ses regrets. Et ce sera ce samedi, et pas un autre jour. Jenna se leva, prit une douche, s’habilla, et sortit de chez elle. Elle passa dans une pâtisserie, où elle acheta un gâteau au chocolat et finit par arriver devant la porte de son ancienne amie. Là, elle prit une grande inspiration, puis pressa la sonnette. Quelques minutes après, la porte s’ouvrit.


- Euh… Salut. Dit-elle d’un air faussement enjoué. Ça fait longtemps.





Revenir en haut Aller en bas
Park Hae Ji
avatar
Messages : 86
Pseudo : Seodan
Arrivé à Yuai le : 12/04/2017
Yens : 16
Age : 22 ans



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Will you forgive me? | ft. Park Hae Ji   Mer 26 Juil - 23:35


Will You Forgive Me ?
FT. Jenna Hooper

Assise sur le bord du petit lit se trouvant dans la chambre pour enfant, je regardais Sherlock dormir d'un sommeil calme. De temps à autres les nuits pouvaient être agitées pour une multitude de raisons figurant dans cette liste : monstre sous le lit, l'orage qui gronde, un cauchemar ou bien même le manque d'un père....
Tant et si bien que Sherlock se fatiguait souvent tellement il dormait peu en fonction des nuits. Moi, ce rythme ne me posait plus de problème depuis longtemps, mais le petit devait avoir une croissance saine ainsi qu'un rythme lui permettant d'aller à l'école sans soucis à l'avenir. Je le forçais donc à effectuer une sieste bien qu'il ne me rétorque de son air savant "Maman cela perturbera encore plus mon système interne et je risque de moins dormir cette nuit.". Finalement il obéissait sans peine. En dépit de ses trois ans tout juste, la vivacité de mon ange ne cessait de s'accroître voir même de devenir un tantinet étonnante. J'osais espérer secrètement qu'il sera un homme extraordinaire à l'avenir...
D'un air distrait je caressais ses cheveux d'un noir onyx. Rien qu'au toucher je percevais la similitude avec ceux de son père. Tout en déposant un baiser au coin de sa tempe je me relevais pour déposer une peluche non loin de lui. Mes muscles me faisaient mal, je courrais tellement par mont et par vaux pour mon fils que j'en oubliais parfois ma santé. Alors que je refermais la porte avec la délicatesse d'une mère, j'entendis quelques coups à la porte. Tandis que mon ventre se tordait j'avançais vers le vestibule avec la gorge nouée. Personne dans mon entourage ne m'avait prévenu d'une quelconque visite et je craignais désormais de voir bientôt des hommes armés jusqu'aux dents débarqués dans ma maison pour tuer mon enfant. Le plus calmement du monde je glissais un oeil au dehors à travers le petit trou prévu à cet effet; ce que j'y vis me laissa sans voix. Le souffle presque court j'ouvris à la jeune femme se trouvant sur le péron. D'un air surpris je la dévisageais de haut en bas. J'étais clairement mitigée sur mes sentiments.

- Bonjour Jenn. Oui, ça fait longtemps mais à vrai dire c'est aussi parce que tu m'as clairement dit d'aller me faire voir, n'est ce pas ?

J'haussais un sourcil en croisant les bras. Mon épaule se cala contre le montant en bois de la porte à mesure que j'analysais mon ancienne amie me faisant face. D'un geste de main rapide je battais l'air en secouant la tête; tout ceci était du passé et j'arrivais un peu à comprendre son point de vu désormais. De plus elle m'avait bien manqué.

- Rentre mais ne fais pas trop de bruit. Sherlock vient de commencer sa sieste !

Une fois qu'elle eut fait le premier pas dans le corridor je refermais la porte avec soin avant de l'aider à enlever son manteau, ainsi celui-ci fut placé sur un superbe crochet prévu à cet effet. Dans un petit sourire je lui pris le paquet des mains en lui indiquant le salon. Rapidement je dégainais petites assiettes, cuillères, théière et autres. Je lui jetais un regard un peu pensif alors qu'elle s'installait dans mon canapé. Elle n'avait pas tant changer que ça finalement.

- Merci pour le gâteau. Je vois que tu te souviens que j'aime le chocolat... Ca me fait plaisir. Tu veux du thé ?

Nos regards se croisèrent. Je souriais joyeusement en m'agitant pour sortir deux petites tasses; finalement sa réponse comptait peu et puis un brin de thé ne serait que bénéfique pour cet instant légèrement tendu. Néanmoins je ne lui en voulais pas, je ne lui en voulais plus. Du moment qu'elle avait franchi ma porte j'avais senti une sorte de sincérité de sa part, restait à voir ce qu'elle allait me dire.

- Tu es venu me voir pour quoi Jenn ?

Je m'installais en face d'elle sous le bruit de la bouilloire commençant à peine à chauffer.




Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Jenna Hooper
avatar
Messages : 86
Pseudo : Chewy
Feat : Sophie Turner
Arrivé à Yuai le : 22/07/2017
Yens : 38
Age : 23
Groupe : Genius
Alter : Photocopie
Vit à : Quartier sud



F*cking Genius
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Will you forgive me? | ft. Park Hae Ji   Jeu 3 Aoû - 19:32
Will you forgive me?



- Bonjour Jenn. Oui, ça fait longtemps mais à vrai dire c'est aussi parce que tu m'as clairement dit d'aller me faire voir, n'est-ce-pas ?

Jenna déglutit. Elle ne s’attendait pas à ce que cette rencontre soit du gâteau mais qui aurait cru que Hae Ji lui mette la pression en moins d’une seule phrase ? Elle ne savait pas vraiment quoi lui répondre et de toute façon la question devait certainement être rhétorique. Qu’est-ce-qui lui avait pris de commencer la conversation par un « Ça fait longtemps ? » Forcément, elle allait recevoir cette remarque comme réponse. Jenna hésita avant d’ajouter d’une voix qui se voulait confiante qu’elle avait apporté du gâteau. Elle fut invitée à rentrer par Hae Ji. Elle retira son manteau, et donna le gâteau. Jenna partit alors dans le salon comme le lui avait indiqué son hôte. Jenna s’assit bien droite et jambes croisées sur un canapé en attendant le retour de l’autre jeune femme. Elle n’osa pas regarder les quelques photos accrochées sur les murs. Lorsque son amie arriva avec le plateau, elle se leva afin de l’aider.

- Merci pour le gâteau. Je vois que tu te souviens que j'aime le chocolat... Ca me fait plaisir. Tu veux du thé ?

Jenna hocha la tête.

- Oui, s’il te plait.

Hae Ji lui souriait ce qui mettait de plus en plus mal à l’aise Jenna. Elle n’avait pas l’air de lui en vouloir le moins du monde pour ce qu’elle lui avait fait. Pourtant, elle n’avait vraiment pas été une sainte ce jour-là. Une idée frappa alors Jenna. Peut-être que si Hae Ji souriait autant c’était parce qu’elle voulait l’empoisonner ? Une vengeance ? Jenna se sortit l’idée de la tête. Elle commençait à devenir parano. Et puis, son amie n’était pas une meurtrière. Et même si elle l’était, elle ne la tuera pas maintenant. Ce serait débile de ne pas le faire avant. Ou alors, c’est juste parce qu’elle avait oublié. Et qu’elle profitait de l’occasion.

- Tu es venu me voir pour quoi Jenn ?

Cette phrase fit sortir Jenna de ses pensées absurdes. Elle regarda Hae Ji, un peu éberluée. Les mots ne voulaient pas sortir de sa bouche. Ils restaient coincés en travers de sa gorge. Comme si sa fierté avait encore voulu avoir le dernier mot. Sauf que pour une fois, ce n’était pas la fierté qui l’empêchait de parler. Jenna avait juste peur de la réaction d’Hae Ji. Et si elle refusait ses excuses ? Et si elle se mettait en colère ? Jenna savait qu’elle devait le faire, mais elle n’osait pas. Elle savait que peu importe la réaction de la jeune femme, elle devait le faire.

- Il fait beau aujourd’hui, tu ne trouves pas ?

Jenna voulu se donner trois baffes. Ca ne servait à rien de changer de sujet, ça ne changeait à rien d’arrêter en si bon chemin. Pourquoi avait-elle autant peur de lui dire qu’elle s’excusait, qu’elle avait été odieuse ? Que ce n’était pas à elle de juger sa vie. Elle secoua doucement sa tête avant de reprendre.

- Non, en réalité, je ne suis pas là pour parler du temps qu’il fait dehors. Je… Je voulais juste… Et bien, m’excuser pour ce que je t’ai fait par le passé. Je n’ai pas été une bonne personne, je n’avais pas à critiquer ainsi tes choix de vie.

Elle s’arrêta un petit moment pour reprendre son souffle et continua.

- Je me rends compte maintenant que je n’ai pas besoin d’essayer de comprendre les choix des autres. Oui, je n’étais pas forcément d’accord avec eux, mais je n’avais pas à t’abandonner pour ça. Alors que, je pense que tu avais besoin de moi à ce moment-là. J’ai jamais été très douée pour les relations, j’ai jamais vraiment eu d’ami avant d’arriver au Japon, alors, oui, j’ai des réactions parfois trop… Disproportionnées ?



Revenir en haut Aller en bas
Park Hae Ji
avatar
Messages : 86
Pseudo : Seodan
Arrivé à Yuai le : 12/04/2017
Yens : 16
Age : 22 ans



Valiant Citizen
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Will you forgive me? | ft. Park Hae Ji   Mar 17 Oct - 22:01


Will You Forgive Me ?
FT. Jenna Hooper

Je reste là à la regarder. Elle bafouille tandis que la bouilloire souffle avec force dans la cuisine, tant et si bien que j'ai presque l'impression que ce crachoir à vapeur se trouve à côté de nous. En vérité c'est simplement que je suis stressée et que ce son strident m'aide à me focaliser sur autres choses que l'attitude hasardeuse de mon amie. Oui, Jenna n'est pas parfaite. Oui, elle m'a laissé tomber comme une vieille chaussette mais ai-je vraiment des raisons de lui reprocher ? J'en doute.
J'ai tout simplement fait des choix différents des siens, la vie m'y a forcer d'un certain point de vu mais j'ai également pris parti pour des éléments qui me dépassent. Notamment Wei. A vrai dire ce qu'y m'avait le plus attristé lors de cette séparation amicale abrupte, c'était le fait que Jenna n'avait pas supporté le fait que je dévoile l'identité de celui que j'aimais. Pourtant, ça avait été la seule et unique fois que je m'étais osé à partager ne serait-ce qu'un millième de cette histoire et cela Jenna me l'avait fait regretter.
Désormais nous étions dans mon salon, plusieurs années en arrière, mon enfant dormant dans la chambre et elle, pauvre demoiselle, tentant vainement de se justifier.

Je la regardais secouer la tête, poursuivre, relever les yeux dans ma direction puis les abaisser. Elle était craintive de ma réaction ? A ce point ? Ne venais-je pas de la laisser à nouveau dans mon appartement ? Dans ma vie ?
Une de mes paumes se déposa finalement sur les siennes alors que nous échangions un regard étrange; celui-ci se trouvait entre la compréhension et la surprise. J'esquissais un sourire et me mis à parler d'une voix douce.

- Jenn... Je ne t'en veux pas. J'ai beaucoup réfléchi et je comprends totalement la réaction que tu as pu avoir.

J'écartais mes phalanges des siennes avant de soupirer timidement, laissant glisser mon corps contre le confortable canapé.

- Tu as certainement pensé que je t'avais trahi... mais ce n'était pas le cas. J'ai juste décider de garder mon bébé et de te parler un peu du père... Certes c'est un mafieu ! Néanmoins il m'a rendu heureuse et fait le plus beau des cadeaux.

Nos regards se croisèrent à nouveau tandis que je me tournais davantage vers elle.

- Je suis heureuse aujourd'hui ! Et encore plus que tu es fait la démarche de venir à moi. Tu comptes beaucoup pour moi Jenn.

D'un revers de main j'essuyais une larme coquine. Les émotions me submergaient plus facilement depuis la grossesse et retrouver cette amie si chère perdu depuis longtemps me redonnait une petite force éteinte il y a longtemps.





Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Will you forgive me? | ft. Park Hae Ji   
Revenir en haut Aller en bas
 
Will you forgive me? | ft. Park Hae Ji
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YUAI HEROES AGENCY :: Yuai City :: QUARTIER OUEST :: HABITATIONS-
Sauter vers: